Vigilance Isère Antifasciste

Vigilance Isère Antifasciste

A Fontaine (Isère), le FN Franck SINISI et le fasciste GABRIAC continuent leurs provocations racistes : expulsons-les !

L'élu  FN Franck SINISI, s'accroche encore  à son siège au Conseil Municipal de Fontaine.

 
En février, en plein Conseil municipal, il avait proposé de faire extraire  "les dents en or des Roms", pour améliorer les finances de la commune...
tout comme le faisaient les nazis dans les camps de concentration  et d'extermination.
Suite à ces scandaleuses propositions, SINISI  n' a pas du tout été exclu du FN, malgré des réponses un  petit peu gênées et "promesses de sanction", données à la presse par le secrétaire général du FN, Nicolas BAY.
 
Des plaintes ont été déposées : par le MRAP, par un habitant et ex-élu de Fontaine, par probablement d'autres encore.
Le maire (PC)  lui-même avait fini par annoncer qu'il déposerait plainte également.
Fontaine 26 juin 17 Sinisi Gabriac 3.jpeg
Fontaine 26 juin 17 Sinisi Gabriac 2.jpeg
 Débout, en polo bleu foncé : le chef fasciste, Alexandre Gabriac, qui tente actuellement de relancer ses réseaux et influence en Isère,  au sein du  FN , des  réseaux intégristes catho-fachos, etc....
Toujours représentant et membre du FN officiel,  (un FN officiel qui est  paraît-il  "dédiabolisé"!) , Sinisi se  joint désormais également  à la bande du petit chef fasciste d'Alexandre Gabriac.
 
MISE A JOUR 28 JUIN, 14H30 :
Sous le  titre  Fontaine : l’élu Franck Sinisi expulsé du conseil municipal et… exclu du FN, le site d'infos Place Gre'Net écrit :
"Après avoir écopé d’un rappel à l’ordre, Franck Sinisi a finalement été exclu du parti de Marine Le Pen mardi 27 juin, suite à ses propos tenus il y a quatre mois."
-  Donc, confirmation : jusqu'à ce que Sinisi se montre un peu trop  souvent aux côtés de Gabriac and Co, et jusqu à  ce que  cela se sache de plus en plus 
( l'article et les infos sur Vigilances  Isère Antifascisme au sujet de la Marche antiraciste et antifasciste du 29 juin à Grenoble  a peut-être bien joué un rôle... !! )
et jusqu'à ce CM  de lundi 26, Sinisi n'était pas du tout exclu du FN. 
En réalité,  les propos de Sinisi sur "les dents en or des roms"  ne gênaient pas vraiment  le FN,  contrairement à ce que dit la  dernière partie de la phrase de  Place Gre'Net.
- Et conclusion : au  FN, on tolère très bien les fascistes et les racistes, tant  qu'ils ne sont pas mis en évidence par des indignations et colères  venant des antiracistes et antifascistes ...
A NOTER :
Ce twitt-rectificatif sur Place Gre'Net =  @EchirollesFF @FN38_officiel La procédure d'exclusion de M. Sinisi est en cours. L'exclusion effective a juste été annoncée un peu vite...
Jeudi 29, au matin, Place Gre'Net a publié un nouvel article  rectificatif article,  titré ainsi =   L’élu fontainois Franck Sinisi pas encore (mais bientôt) exclu du FN pour ses propos anti-Roms
 

 

Le Dauphiné Libéré :
Franck Sinisi (FN) évacué du conseil municipal 
« Pas de fachos dans nos quartiers, pas de quartier pour les fachos ! », scandaient des dizaines d’antifascistes, lundi soir, en ouverture du conseil municipal de Fontaine. Ils s’étaient déplacés en nombre pour réclamer la démission de Franck Sinisi, l’élu FN à l’origine d’une polémique en février dernier. Il avait proposé d’arracher les dents en or des Roms afin de financer leurs logements.
De son côté, l’élu FN avait également sollicité des renforts : étaient présents autour de lui quatre membres de Civitas, le mouvement catholique intégriste, dont Alexandre Gabriac. Pourtant, Franck Sinisi s’était engagé auprès de Jean-Paul Trovero, maire de Fontaine, à venir seul et à apaiser les tensions.
« Je ne tolèrerai plus ce genre de propos dans mon enceinte, a déclaré Jean-Paul Trovero. Mais je n’ai pas le pouvoir de destituer M. Sinisi. S’il présentait sa démission j’en serais ravi. » Il a été rejoint sur ce point par Laurent Thoviste (PS) et Laurent Jadeau, président de la majorité.
Franck Sinisi a ensuite pris la parole : « Il y a des gens qui viennent régler des comptes ce soir. On va les régler. »
Le maire n’entendait pas laisser la situation dégénérer. « Si je considère que par vos propos vous troublez l’ordre public, l’interrompait-il, je vous fait évacuer manu militari. »
Quelques minutes plus tard, Franck Sinisi était effectivement raccompagné dehors par les forces de l’ordre. « Il y avait deux raisons à cela, expliquait le maire à la fin du conseil. Il y avait un trouble de l’ordre public et par ses propos et son attitude M. Sinisi se mettait lui-même en danger. »
 
---------------------------------------


Fontaine 26 juin 17 Sinisi Gabriac.jpegNous étions présent.e.s hier au conseil municipal de Fontaine pour réclamer la démission de Franck Sinisi, l’élu FN qui a proposé d’arracher les dents en or des Roms afin de financer leurs logements. Il s'était déjà illustré auparavant par ses propos sexistes et homophobes mais comme cela ne lui suffisait pas il s'est également associé à l'action coup de poing de Civitas lors de la marche des fiertés à Grenoble le mois dernier.

Nous étions nombreux et nombreuses hier, habitant.e.s de Fontaine, militant.e.s associatifs, militant.e.s politiques, etc.
Pour sa part Sinisi était entouré de quatre membres de Civitas, mouvement pétainiste et catholique intégriste. Parmi eux se trouvaient Alexandre Gabriac et Thibaud Barge, les deux candidats Civitas en Isère lors des législatives, eux-mêmes étaient entourés par une ligne de policiers municipaux.
Sinisi, toujours aussi mauvais orateur, s'est une nouvelle fois noyé dans le ridicule, à tel point que le maire de Fontaine a fini par faire intervenir la police nationale et la BAC postés à l'extérieur pour mettre dehors Sinisi et ses amis alors même que celui-ci avait déclaré peu avant : « Il y a des gens qui viennent régler des comptes ce soir. On va les régler."
Cela fait plusieurs mois maintenant que cette affaire dure, les plaintes à l'encontre de Sinisi n'ont pour le moment rien donné et ce dernier refuse toujours de démissionner.
Peu importe,  nous ne lâcherons rien ! Pas de fachos dans nos quartiers, pas de quartier pour les fachos !

 

----------------------------------------

 

L’élu FN de Fontaine, qui avait proposé de récupérer les dents en or des roms a dû quitter le conseil municipal grâce à la pression des anti-fascistes présents. Et ce malgré son service de protection composé d'Alexande Gabriac en personne, et 3 autres militants fachos.

 

Il a pu dire dans une courte intervention délirante que "si on le traitait de nazi, pourquoi le parti socialiste peut être présent et pas lui puisque dans national socialiste il y a socialiste…."

Il a revendiqué ses liens avec Civitas et le cartel dont fait parti le réseau de JM Le Pen.

 

Le Maire, (PCF) avec la pression d'élus, et surtout des anti-fascistes présents, et du collectifs logement, a exigé le départ le Sinisi du conseil.

 

Une leçon de cette victoire: toujours être présents et nombreux, ne pas laisser un centimètre de terrain car en face ils sont déterminés.

 

Michel

 

RAPPEL  ET PLUS D'INFOS  =>

Grenoble, 29 juin: Marche antiraciste et antifasciste contre l'extrême-droite et la diffusion de ses idées

La Horde : Gabriac s’agite à Grenoble

Fontaine 26 juin 17 Sinisi Gabriac 12.jpeg
 
Fontaine 26 juin 17 Sinisi Gabriac 4.jpeg

Fontaine 26 juin 17 Sinisi Gabriac 5.jpeg
Fontaine 26 juin 17 Sinisi Gabriac 6.jpeg
Fontaine 26 juin 17 Sinisi Gabriac 7.jpeg
Fontaine 26 juin 17 Sinisi Gabriac 8.jpeg
Fontaine 26 juin 17 Sinisi Gabriac 9.jpeg
Fontaine 26 juin 17 Sinisi Gabriac 10.jpeg
Fontaine 26 juin 17 Sinisi Gabriac 11.jpeg
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

 

 

 



28/06/2017

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 94 autres membres