Vigilance Isère Antifasciste

Vigilance Isère Antifasciste

A Lyon, un meeting antisémite (et faussement pro-palestinien) d'Alain Soral avec Gilad Atsmon

A noter qu'en novembre / décembre, les fascistes revendiqués de l'Oeuvre Française / Jeunesses Nationalistes ( de Benedetti et Gabriac, en principe dissous par Valls en juillet, bien implanté à Lyon ) ont tenté un rapprochement avec la galaxie Soral / Dieudonné.
L'OF nhésite pas à se montrer autant anti-juifs qu'anti-arabes. Soral lui a choisi de mettre son racisme anti-arabe de côté, pour essayer de récupérer à lui des pro-palestiniens, des réactionnaires musulmans.
Grande déclaration de l'OF, lors de son forum en novembre à Lyon  : "Soral et Dieudonné sont sur la même ligne de front que nous... nous saluons la révolution de la quenelle lancée par Dieudonné...".

Rapprochement qu'on a vu lors la manif commune à Paris en janvier, baptisée  "Jour de colère" (voir ici) , où on a entendu slogans communs "Les juifs dehors " / "La France aux français"....

---------------------------------------

 

A  lire en intégral sur REBELLYON, 23 mai 2014 :

 

Quelques éléments contre le meeting antisémite d’Alain Soral et Gilad Atzmon à Lyon lundi

 

Le dirigeant du groupe d’extrême droite Egalité & Réconciliation donnera lundi une conférence à Lyon dans un lieu tenu secret. Il partagera la scène avec Gilad Atzmon, un auteur vivant à Londres connu internationalement pour ses pamphlets contre les juifs et combattu par des auteurs palestiniens.
Quelques éléments pour une mobilisation, complétés par un entretien réalisé pour l’occasion avec l’animateur de ConspiracyWatch.

- Mise à jour 22 mai : d’après Rue89Lyon, la conférence aura lieu dans le 5e arrondissement.

- Mise à jour 23 mai 13 h : la conférence n’aura pas lieu dans la salle du 5eme arrondissement initialement prévue :

Finalement, le responsable de la salle nous a indiqué, ce vendredi 23 mai, que la conférence n’aurait pas lieu chez lui. Officiellement pour une question de « non confirmation de la réservation ». Nous ne savons pas si cette conférence est maintenue. (Rue89Lyon)


Le titre de la réunion ne laisse pas d’ambiguïté sur les motivations. Le lundi 26 mai aura lieu à Lyon une conférence d’Alain Soral et de l’auteur antisémite Gilad Atzmon : « Les juifs et les autres ».

JPEG - 23.4 ko
L’affiche du débat récupère la cause palestinienne.

Outre le sujet et l’affiche, les efforts de communication réalisés depuis plusieurs semaines sur le site très fréquenté d’Egalité & Réconciliation, l’organe de propagande du leader d’extrême droite proche de Dieudonné, laissent penser qu’elle va attirer pas mal de monde.

Où le rassemblement aura-t-il lieu précisément ? On l’ignore pour l’instant. L’adresse ne devrait en effet être diffusée qu’à la dernière minute auprès d’inscrits triés à l’avance. Au vu de la nature de l’événement, la parano règne au sein de l’organisation déjà bien perchée : « La demande de réservation doit obligatoirement mentionner le nombre de places demandées, l’identité de tous les participants (prénom et nom, pas de pseudo) ainsi qu’un numéro de téléphone portable. Le lieu de conférence sera indiqué par courriel et SMS quelques heures avant l’horaire indiqué. »

Voici quelques éléments pour en savoir un peu plus sur les animateurs de la soirée et ses organisateurs locaux.

 

 

Egalité & Réconciliation, le fan-club de Soral

Si Egalité & Réconciliation reste groupusculaire en terme de militants, l’organisation s’est spécialisée dans la diffusion sur Internet de ses controverses rouges-brunes. Les vidéos fleuves de son gourou, Alain Soral, qui se présente dorénavant comme « national-socialiste », attirent des centaines de milliers de clics (nul ne sait combien restent jusqu’à la fin). L’organisation a en fait créé un hybride entre une véritable entreprise de presse de mass-média et une marque, avec un éditorialiste en chef PD-G, des rubriquards spécialistes sur telle ou telle thématique édités par la maison d’édition interne, Kontre Kulture, et vendus à travers la boutique internet de l’organisation, des détaillants (les sections locales) une chaîne de télé, des filiales, des sous-marques… L’ensemble décline les produits thématiques classiques de l’extrême droite : l’homophobie, le soutien à différents régimes autoritaires comme Poutine ou Bachar El Assad, le masculinisme (dîtes « Théorie du Genre »), l’opposition au « mondialisme », et bien sûr complotisme et antisémitisme, étroitement liés, comme le résumait l’article que consacrait le Mondediplomatique à Soral en octobre.

 

[....... la suite >>  sur REBELLYON ]



25/05/2014

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 91 autres membres