Vigilance Isère Antifasciste

Vigilance Isère Antifasciste

A Voiron (Isère) aussi : Non aux campagnes de peur du FN et d'autres

  • A Grenoble, de très nombreux   habitants de la Villeneuve s'étaient indignés et ont porté plainte contre un reportage sensationnaliste de France 2 / Envoyé Spécial,  diffusé en septembre 2013, qui donnait une image orientée de leur quartier,  présenté comme l'enfer sur terre.  Ils n'ont pas toujours pas obtenu  un droit de réponse, mais le CSA (Conseil Supérieur de l'Audiovisuel) a approuvé l'essentiel de leurs arguments.

Voir leur blog  vivrealavilleneuve.wordpress.com  ou  sur Facebook Ici Villeneuve  ou Acrimed

 

  • A Arcueil, suite à un tract à sensation du Front National sur une prétendue "ultra-violence" (dans le but de recruter candidats et voix pour les municipales) , les habitants se sont mobilisés aussi, organisant réunions, montant un collectif contre l'extrême-droite  et  une manifestation. (Voir Paris-Luttes Infos,  ici et  ici )

 

  • Plusieurs maires (Niort, Châlon-en-Champagne, Saint-Yriex, Le Mans, ...) ont porté plainte contre une intox-rumeur, une campagne  lancée depuis plusieurs mois  de façon anonyme sur le Net  et relayée par nombre de lepénistes et candidats du FN.  Il s'agit de la même stratégie de la peur, "la rumeur du 9-3". On invente que pour se constituer une clientèle électorale et pour recevoir des financements , ces maires auraient accepté un plan de transplantation dans leur commune d'habitants venant du 93 (des barbares, dans l'esprit lepéniste, "des personnes qui ne ressemblent pas à la population française (...). Ils sont colorés." dit par exemple un responsable local FN).  Voir FranceTv-info

 

  • A Voiron, ( à 20 km de Grenoble), le  FN, tentant de monter sa liste pour les municipales, joue comme partout sur les peurs, sur le dos des habitants d'un quartier populaire de la ville. Dans la foulée, il finit par montrer la réalité de son programme anti-social. La propagande du parti de l'extrême-droite a été relayée sans recul par le journal local.  ( On s'étonne aussi que le FN ait été reçu au commissariat de police) .  Là aussi, la protestation se fait jour....

 

Samedi 8 février 2014 , l'héritière Le Pen sera près de Grenoble, à Voreppe, pour faire la promo de ses listes pour les élections municipales.

Pour dire non à Le Pen, non à son programme anti-social,

non au parti de l'extrême-droite et à ses idées :

Rassemblement puis manifestation  à Voreppe,

samedi 8 février, 12h30 : 

départ parking du gymnase de l'Arcade

voir ici

 

Infos à suivre ici et sur le site avenir-sans-fascisme.org/38  (site des Comités Ras L' Front de l'Isère)

cliquer sur l'image pour agrandir :

voiron peur.jpg

 



04/02/2014

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 88 autres membres