Vigilance Isère Antifasciste

Vigilance Isère Antifasciste

Après l'interdiction et l'échec de la manif fasciste et raciste à Paris : vigilances communes à renforcer ! !

Article en date du 22 sept. 8h,  republié suite à une suppression  par erreur.

Et toujours, nos actualisations à suivre...

 

Quelles poursuites contre l'élu au Conseil Régional,  le fasciste Gabriac, chef des "Jeunesses Nationalistes" ? Et contre Yvan Benedetti, Oeuvre Française, élu municipal à Vénissieux  ?

 

22 octobre 19h  Selon Rue89-Lyon  Yvan Benedetti, comparaîtra à Paris le 19 novembre, pour rébellion et participation à un rassemblement interdit.


7 octobre, 11h00   Les 2 leaders néofascistes Gabriac et Benedetti (accompagnés de leur relais local, Thomas Joly "Parti de la France" , ancien  responsable FN, et par d'autres crânes rasés de la région, le "Picard Crew")  voulaient mettre les pieds dans les quartiers Nord d'Amiens hier. Mobilisation  et protestations  à Amiens contre cette nouvelle provocation fasciste et raciste ?  En tout cas, le Préfet de la Somme, signant un arrêté, leur a interdit l'accès. Ils ont voulu se rattraper en se rendant sur le chantier d'une mosquée à Beauvais, où ils ont fait une pose-photo avec une banderole "Foutons les dehors ! Jeunesses Nationalistes" .

De nouveau, un  encouragement délibéré  à la haine et à la violence,  qui ne peut rester impuni.

De nouveau, le versant "action directe" et sans fard de la propagande  raciste des Identitaires, de la prétendue "Riposte Laïque",   du FN, .., et de Copé et d'autres , à l'UMP.


5 octobre, 13h30    Après Amiens le 6 octobre (avec Thomas Joly, Parti de la France- PdF),   Gabriac et Benedetti sont annoncés à Marseille, "pour une rencontre mlitante"  le 22 Octobre. Leur relais marseillais: Richard Bonacase (PdF). Ce même 22 Oct. sera  prononcé  le jugement de Gabriac au tribunal de Lyon (2 mois fermes requis) ...... 


4 octobre, 18h30

- Gabriac et Benedetti sont annoncés pour le 6 à Amiens, avec Thomas Joly (Parti de la France)

L'Humanité- édition papier, ici : "Gabriac, enfant précoce de l'ultra-droite"

-  Les néofascistes Gabriac et Benedetti se plaignent de la "répression brutale qui s'abat sur nous", de "persécutions judiciaires" . Sans donner plus de précision. .... Par ailleurs, gros ennuis judiciaires pour Jérôme Saumier, webmaster de la fachosphère.

Par ailleurs, le site de l'Oeuvre française est HS depuis le 30 septembre...

- article  REFLEXes, bien, mais imparfait   >> ici

 

3 octobre, 10h30   Hervé Lalin, alias Hervé Ryssen, condamné. C'était l'un des "parrains" de la tentative de manif fasciste et raciste du 29 sept. voir Le Parisien

 

2 octobre, 11h30    La prétendue "Riposte Laïque" et une association-paravent du Bloc Identitaire appelent à une "Marche contre le fascisme islamique", contre le droit de vote pour les étrangers, contre etc...,   le 10 novembre à Paris. Une variante, peut-être plus dangereuse encore, de la manif ratée et interdite du 29 septembre.


2 octobre, 11hoo    Gabriac a été présenté hier à la Justice. Pas d'infos plus précises pour le moment.


1er octobre, 9h30 :  La garde-à-vue de l'élu au Conseil Régional,  le fasciste et récidiviste Gabriac a été prolongée.  Des poursuites judiciaires seront-elles engagées contre lui ? Et contre le co-organisateur Yvan Benedetti-Oeuvre Française ?

A Paris, échec pour les néofascistes et pour leur manif raciste.

Mais attention : continuons, renforçons la vigilance face à l'extrême-droite et à la lepénisation.

 

"Islam hors d'Europe !", "Maître chez nous !", "Contre le racisme anti-blancs !" " Pour défendre la race blanche", "Mafia juive":   c'était les thèmes et slogans d'une manifestation tentée  en plein Paris, le 29 septembre,   par des groupes néofascistes satellites du Front National,  à la violence bien connue. Leur seul et vrai objectif, sans la moindre ambiguîté :  l'excitation à la haine raciale, à toutes les haines ...

Comment la Préfecture de Police, comment le Ministère de l'Intérieur ont-ils pu d'abord l'autoriser et ne prononcer son interdiction  que la veille, en fin d'après-midi  ??? 

Sans les alertes et la  mobilisation de nous tous, la parade  néonazie se serait déroulée  en  ce samedi 29 septembre, à Paris ...

Mais attention : ces néofascistes  sont le versant sans fard et dans l'action directe des discours des Le Pen, ou de ceux qu'on entend à l'UMP. 
Notre vigilance commune a besoin d'être renforcée.


 

 29/09/2012, Paris :

Arrestation d'Alexandre Gabriac, le leader du groupe néofasciste "Jeunesses Nationalistes", qui ambitionnent de se développer en région parisienne,

pour y importer les pratiques ultraviolentes d'Aube Dorée, les néonazis grecs.

 [.................]

 

 

28 septembre, 17h30. Le Monde-AFP : Une manifestation d'un mouvement d'extrême droite interdite à Paris

"Une manifestation d'un mouvement d'extrême droite, Les Jeunesses nationalistes, qui souhaitait protester samedi à Paris contre les "zones de non-droit" et le "racisme anti-blanc", a été interdite vendredi 28 septembre par la préfecture de police de Paris (PP). Cette interdiction "a été prise au regard des troubles à l'ordre public" que cette manifestation "n'aurait pas manqué d'engendrer", selon la préfecture....."

Les journalistes de Streepress maintiennent que, le mercredi 26 encore, la Préfecture de Police avait autorisé cette manif fasciste, qui était pourtant, sans la moindre ambiguïté,  un encouragement à la haine raciale et à la violence contre toute personne, tout lieu ayant le tort de déplaire à ces soit- disant "souchiens blancs en colère".

Ces fascistes, déjà bien implantés à Lyon,à Toulouse, à Perpignan, Bordeaux, Nice, Orange, ...,   où ils ont commis déjà de nombreuses agressions, ambitionnent de se développer en région parisienne pour y  imiter la propagande et les  pratiques de bastonneurs néonazis grecs d'Aube Dorée, ou du parti hongrois Jobbik "spécialisé" dans la chasse aux roms et aux juifs


"Jeunesses Nationalistes", "Oeuvre Française", "Bloc identitaire" "Troisième Voie", "Egalité et Reconciliation" (le groupe d'Alain Soral), GUD, "Nouvelle Droite Populaire", "Parti de la France", "Renouveau Français", "Civitas", "Terre et Peuple", "Synthèse Nationale",  "Ligue du Midi", "Ligue du Sud", etc... : tous ces groupes  sont le versant "dur" et sans fard du lepénisme, le complément dans "l'action directe" aux discours du Front National. Des discours que l'on voit  repris de plus en plus fréquemment, et mot pour mot, à l'UMP. Ces néofascistes  sont même, et de plus en plus souvent,  des inspirateurs directs de ces discours.

Ne sous-estimons pas leur dangerosité.


Cette interdiction,  très tardivement décidée par les autorités responsables,  n'aurait pas été prononcée sans notre mobilisation à tous. 

Redoublons de vigilance  !  Renforçons la vigilance !

 

Les JN, et son leader, Gabriac, ont d'ailleurs annnoncé clairement qu'en cas d'interdiction, ils mèneraient des opérations "coup de poing", ce samedi 29 septembre ou dans les jours suivants.

A Lyon, en juin dernier, grâce à la mobilisation des habitants et mouvements antifascites, leur nouvelle tentative de parade néonazie avait été interdite. En dépît de l'interdiction prononcée par le Préfet et le Tribunal, les Jeunesses Nationalistes avaient maintenu leur appel et tenté un rassemblement de rue. Aucune poursuite judiciaire n'avait été engagée ....

Néanmoins, Gabriac a déjà un prochain RDV judiciaire à Lyon, le 22 octobre : peine requise de 2 mois de prison, pour agression et menaces de mort contre un cafetier de Lyon...

 

 ____________________________

22 septembre, 8h00 :

Les néofascistes veulent faire une manif à Paris, le 29 septembre : une provocation raciste à interdire ! Mobilisons-nous !

 

28 sept. 10h00 : Connivences entre les fachos de Gabriac et le Front National et l'UMP.  Un forum, très actif, PartisansMarine.com, publie : .

Manifestation 28-29 septembre : êtes-vous au courant ?  Manifestation à Paris contre le racisme anti-blanc.!!!

Note RLF :  2 RDV fascistes  ont été annoncés.  Ce 28, à 19h30, Espace Dubail - 18 passage Dubail Angle 54 boulevard de Magenta - Paris Xème(voir plus bas).   Et manif samedi 29, parcours annoncé à ce jour  : 14h de la place de la République au Quartier Latin.

A l'heure présente, la préfecture de police n'a toujours pas interdit cette manif raciste et fasciste ! (après avoir annoncé dans un 1er temps qu'elle l'autorisait !)  M. Valls, que faites-vous,  que font vos services ?  Secouez-vous !

 

28 septembre 9h00. NPA, en date du 26 septembre : Non au rassemblement raciste et islamophobe à Paris !

 

28 septembre, 8h30. Communiqué Parti de Gauche, en date du 27 septembre : Pas de manifestation raciste à Paris ! 

 

27 septembre, 15h30. Info Rue89-Lyon

A Lyon, l’extrême droite vient chercher la baston au siège du parti communiste

Ce mercredi après-midi, des étudiants d’extrême droite du GUD ont attaqué de belle manière la rentrée. Ils ont tenté de provoquer une bagarre à la fédération communiste du Rhône, dans le 3e arrondissement de Lyon, ...........

 

Note Ras L'Front :

- Il est de notorioté publique (et policière !) que les relations sont plus qu'étroites entre le GUD et les "Jeunesses Nationalistes". Les JN, basées à Lyon, qui ambitionnent de  se développer en région parisienne, sont les organisateurs officiels de la manifestation fasciste de samedi 29.

- Des leaders du  GUD étaient invités et présents à la Convention Marine Le Pen, en février 2012 à Lille. Par ailleurs et à la même époque , le Front National a autorisé le FN-Jeunesse  à rependre ses relations avec le GUD, après un moment de brouille.

 

27 septembre, 12h30

Selon les nouvelles infos de StreetPress :

La préfecture de police de Paris vient de faire savoir à StreetPress que la déclaration de manifestation des Jeunesses Nationalistes était toujours à l'étude.Le préfet devrait prendre une décision jeudi ou vendredi.

Hier pourtant, la préfecture assurait que la déclaration avait « été examinée » et que la manifestation « aurait bien lieu »

 

Un tout début de reculade de la Préfecture de Police, du Ministère de l'Intérieur, donc.

Continuons à barrer la route aux néofascistes, aux propagateurs de racisme ! 

Continuons tous à informer, à nous mobiliser, et à interpeller  les "autorités",  pour interdire cette parade fasciste et raciste

 

26 septembre, 23 h

Inadmissible : la manif fasciste et  raciste est autorisée !  Continuons à leur barrer la route ! 

Pour  protester, pour alerter, mails ou tel à :

- Préfecture de Police, Paris :

01 53 71 53 71

courriel.prefecturepoliceparis@interieur.gouv.fr

- Cabinet du Ministre de l'Intérieur :

01 49 27 49 27

01 40 07 60 60

mail ici =  http://www.interieur.gouv.fr/sections/contact/ministre/ministre

 - Mairie de Paris : Cabinet du Maire,   + élus

- Etc...

 

Info StreetPress  :

"Bonne nouvelle pour tous les antisémites, les islamophobes et les anti-républicains. La manifestation du groupuscule néo-fasciste Les Jeunesses Nationalistes aura bien lieu samedi 29 septembre à Paris. C'est la préfecture de police qui l'indique. [.....]

Décision politique Un des slogans du rassemblement sera « Islam hors d'Europe », tandis que l'écrivain antisémite Hervé Ryssen est attendu dans le cortège. Quand on fait valoir que les manifestations « contre l'islamophobie » du week-end du 22 septembre ont été interdites pour moins que ça, le service com' de la préfecture de police se défausse : « C'est une décision politique, je ne peux pas vous répondre. »

 

26 septembre, 19h30

L'info commence,  enfin,  à circuler de plus en plus.

Continuons tous à agir pour barrer la route à ces néofascistes, les "Jeunesses Nationalistes",  (déjà  trop implantés à Lyon et en Rhône-Alpes)  qui rêvent de se développer en région parisienne,   pour y développer leurs activités, sur le modèle des ultraviolents néonazis grecs d'Aube Dorée ou des hongrois du Jobbik. Ils veulent être le complément, dans l'action directe raciste,  des discours des Le Pen.

Continuons tous à agir, à informer, à exiger que soit interdite cette manif d'encouragement à la haine raciale.

 

Continuons la vigilance, surtout quand les leaders UMP reprennent à nouveau et mot pour mot la propagande, les intox et les slogans de ces  néofascistes   

voir Libération : «Racisme anti-Blancs»: comment Copé reprend un couplet du FN  et   «Racisme anti-Blanc» : SOS Racisme accuse Copé de «poser les bases d'une alliance avec le FN»

voir Le Monde / Droites Extrêmes : Comment l'extrême-droite a fait du "racisme anti-blanc" une arme politique   :"........... Jeudi, le président du Bloc identitaireFabrice Robert, s'est réjoui sur Twitter de la dernière sortie du secrétaire général de l'UMP : "Copé dénonce l'existence d'un #RacismeAntiBlanc. La stratégie d'influence des #Identitaires porte ses fruits."

 

26 septembre 22h30

Article Le Point, ci-dessous.

"Islam hors d'Europe!" "Israël assassins, Américains complices !"  :   face à la riposte en cours, on voit que ces fascistes adaptent leur propagande et  essaient de ratisser de tous côtés, en tentant d'embrouiller les esprits.

Racisme anti-arabe (en propageant tous les fantasmes les plus délirants et haineux sur les "musulmans")  + Antisémitisme ( en tentant de détourner la critique et l'opposition légtime  à la politique  du gouvernement israélien) + soit  disant lutte contre l'impéralisme.

Mais ce qui leur importe en réalité, c'est les dées de haine et d'exclusion  qu'ils veulent propager,  avec leur slogan principal, "Maître chez nous !", slogan que l'on voit imité par l'UMP.  (voir plus bas  " Ici c'est chez nous!")

_____________________

 

25 septembre,  Communiqué MRAP : 

Le MRAP demande l’interdiction de la manifestation d’extrême-droite prévue à Paris samedi prochain 29 septembre 2012, place de la République.

Ce rassemblement est appelé par une formation dont le leader, Alexandre Gabriac, conseiller Régional de la région Rhône-Alpes, qui s’est déjà illustré par des saluts nazis. Il vient de comparaître le 10 septembre 2012 devant le tribunal de Lyon pour menaces de mort. Le procureur a requis 2 mois de prison ferme à son encontre.

Cette mouvance - dont le racisme anti-immigrés, anti-musulmans, et anti-juifs n’a rien a envier à celui des mouvements grec néo-nazi « Aube dorée » ou du Jobbik en Hongrie - ne saurait parader dans les rues de Paris.

Le MRAP s’étonne que la décision d’interdiction n’ait pas déjà été prise alors qu’Alexandre Gabriac a annoncé dans la presse (streetpress) qu’il ciblera particulièrement l’islam et appellera  à traverser « des quartiers symboliques pour réaffirmer qu’on est maîtres chez nous », faisant ainsi planer une menace évidente pour l’ordre public.

Le MRAP demande avec force que la Préfecture de Police annonce sans délais l’interdiction de cette démonstration de haine

 

_____________________________________

 

22 septembre 12 h :

A l'heure présente, la fachosphère du Net parle abondamment de leur appel à manif à Paris , et  excepté Streetpress, les sites de presse sont silencieux.

Comment la Préfecture de Police, comment le Ministère de l'Intérieur peuvent-ils autoriser  une telle manifestation de rue (parcours annoncé à ce jour  : de la place de la République au Quartier Latin)  dont l'objectif est sans ambiguïté la  provocation à la haine raciale ?

 

Echantillon de "l'esprit" de cette manif sur un  site de la fachosphère:

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

A la question, quand aura-t-on un parti Aube Dorée en France,

réponse samedi 29 septembre, Grand Rassemblement Nationaliste à Paris

Rassemblement nationaliste - marre de voir toujours les mêmes gueulesCertains se demandent ce qu'attendent les nationalistes Français pour prendre exemple sur le très populaire parti grec Aube Dorée ou sur le spectaculaire Jobikk hongrois.

Oeuvrez mes bons amis, conseille le yaka faucon, et prévenez moi quand la table sera mise, je me sens déjà en appétit.

Le monde n'est pas fasconné par les yaka faucon, mais par ceux qui ont compris ce que voulait dire "Aide toi et le ciel t'aidera".

Ce qui ne signifie pas qu'un nationaliste doive se débrouiller tout seul, isolé face aux escrocs organisés qui l'acculent à la misère. Au contraire, il peut et doit s'allier d'une façon ou d'une autre avec ses semblables pour être efficace, la branche traditionnaliste du FN par exemple est en contact permanent avec le Jobbik. Il y a aussi l'Oeuvre Française, les jeunesses nationalistes, et beaucoup d'autres mouvements.

Ce 29 septembre sera l'occasion de découvrir et participer, un grand rassemblement nationaliste est organisé avec des personnalités telles que Pierre SIDOS et Yvan BENEDETTI de l’Œuvre française, Alexandre GABRIAC des Jeunesses Nationalistes, André GANDILLON de la revue MILITANT, Jérôme BOURBON de l'hebdomadaire RIVAROL, Hervé RYSSEN écrivain nationaliste...

 -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

NOTE RLF :

- Sur ce montage-photo, on fait apparaître Marion Le Pen. Dans le coin en bas à droite, il s'agit d'une photo prise lors d'un rassemblement inter-confessions, suite aux meurtres commis par Mohamed Merah...

- Aube Dorée, parti  grec ouvertement néonazi qui après des résulats électoraux infimes, a obtenu 7,5% des voix,   17 députés et financements. Pratiques de violence très brutale contre les étrangers, a police et le gouvernement laissent souvent faire.

- Jobbik, parti hongrois néofasciste. 16,5 % aux dernières élections.  Anti-Roms, anti-Juifs, anti-étrangers. "Spécialisé" dans l'intimidation et la violence  contre les roms, avec l'approbation tacite du gouvernement, très à droite.

 -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

En préparation de cette manif de rue, la fachosphère annonce pour la veille, le vendredi 28, à 19h30, une "grande réunion nationaliste", "à l'initiative de L'Oeuvre Française" "sur le thème Maitre chez nous ! "

Lieu : Espace Dubail - 18 passage Dubail Angle 54 boulevard de Magenta - Paris Xème. 

Orateurs : Sous la présidence de Pierre SIDOS, fondateur de l’Œuvre française - Yvan BENEDETTI Président de l’Œuvre française - Alexandre GABRIACPrésident des Jeunesses Nationalistes- André GANDILLON Directeur de la revue « MILITANT » - Jérôme BOURBON Directeur de l'hebdomadaire « RIVAROL » -  Hervé RYSSEN Ecrivain nationaliste

 

Sans détailler le CV  très éloquent de tous ces personnages , signalons simplement que Hervé Ryssen  est un antisémite particulièrement forcené 

(son vrai nom est  Hervé Lalin, voir ici ses derniers démêlés avec la Justice suite à une plainte du Maire de Paris).


Les organisateurs officiels de cette provocation raciste sont  les "Jeunesses Nationalistes" Ce groupe, lancé à Lyon en 2011 par Alexandre Gabriac , et qui a tendance à se développer,  se réclame du Maréchal Pétain, ainsi que de Mussolini et de Franco. C'est la filiale "jeunes" de l'Oeuvre Française, ouvertement pétainiste aussi, dirigé par un autre ancien cadre du Front National, Yvan Benedetti.

Bruno Gollnisch, tout comme le FN de Rhône Alpes et ailleurs, ainsi que la famille Le Pen,  entretiennent des liens de connivence avec Benedetti et Gabriac.  (voir ici )

 

Alexandre Gabriac, ex-grenoblois, ancien dirigeant FN de l'Isère et de Rhône-Alpes, en dépit de ses inclinations fascistes avérées à de nombreuses reprises, siège encore au Conseil Régional. (voir ici  et ici ).

 

"Ici, c'est chez nous !"

L'article de Street-Press mentionne  des "éléments de langage" censés motiver l'appel à cette manif néofasciste et raciste à Paris : "Maitre chez nous! ... La rue, la France nous appartient ! Ici, on est chez nous !... ".  

Message sous-entendu : C'est "nous" qui faisons la loi"ici",   vous  "les autres", vous devez vous taire, et dégagez

Des slogans propagés par toute l'extrême-droite, (chez les néonazis grecs et ultraviolents d'Aube Dorée aussi )  et qui ont largement influencé les meetings  et discours UMP . Slogans qui motivaient aussi ce couple "ordinaire" dans le Gard, qui s'était livré à une ratonnade à coups de fusil de chasse , durant l'été 2012 à  Aigues-Mortes  (voir ici)

 

manif-apres-les-islamistes-a-la-concorde-les-fascistes-lyonnais-debarquent-a-parisLyon, janvier 2012 : manif pétainiste des "Jeunesses Nationalistes"

En juin 2012 à Lyon, la tentative de Gabriac et Cie de faire une nouvelle manif avait échoué : les habitants et mouvements antifascistes de Lyon, s'étaient mobilisés, avaient  appelé à une manifestation de protestation,  et cette énième parade des néonazis dans les rues de Lyon avait été interdite.

A noter cependant : si une vingtaine de fascistes avait été effectivement  interpellés et placés en garde-en-vue  par la police, aucune poursuite n'a été engagée contre les JN et Gabriac, qui avaient pourtant maintenu leur appel à manif, en dépit de l'interdiction dûment notifiée par le Préfet et le Tribunal administratif  ...

 

Voir aussi:

- avec une "galerie -photo" de Gabriac dans ses activités :  Le FN et ses relations avec le fasciste Gabriac et ses amis : un autre cas révélateur

- d'autres infos, par nos amis lyonnais du Collectif de Vigilance 69 contre l'extrême-droite
-  Dossier Alexandre Gabriac ( s'arrêtant à Juin 2012, depuis il est passé en procès pour agression et menaces de mort contre un cafetier de Lyon), réalisé par Collectif de Vigilance 69

 

________________________________

 

STREET- PRESS, 22 septembre 2012 :

Manif: Après les islamistes à la Concorde, les fascistes lyonnais débarquent à Paris

La préfecture de police autorisera-t-elle le défilé des Jeunesses Nationalistes samedi 29 septembre ?

Après l’interdiction des manifs islamistes, les Jeunesses Nationalistes vont-ils défiler samedi prochain à Paris au slogan «d'Islam hors d'Europe» ? La préfecture pourrait autoriser le rassemblement du mouvement qui pèse le plus, à droite du FN.


Bientôt à Paris ?

Attention ! Ecartez femmes voilées et messieurs à kippa : Les néo-fascistes lyonnais débarquent à Paris. Samedi 29 septembre, le groupuscule « nationaliste » et « anti-judaïque », les Jeunesses Nationalistes, organise une manifestation en plein coeur de Paris avec pour mot d’ordre : « Rester maître chez nous. » 

Joint par StreetPress, leur leader Alexandre Gabriac prévient qu’un des slogans du cortège sera « Islam hors d’Europe » – parmi les classiques « Français réveille-toi, tu es ici chez toi » ou encore « La rue, la France, nous appartient. » Il se dit même que l’écrivain antisémite Hervé Ryssen serait de la partie !

Alors que partout en France les manifestations organisées contre le film « anti-islam » Innocence of muslims ont été interdites, les islamophobes antisémites des Jeunesses Nationalistes auront-ils le droit de défiler à Paris ? La préfecture de police de Paris pourrait, elle, bien autoriser la manifestation du samedi 29 septembre.


Vidéo : L’appel à manifester des JN

 

Provoc’

Le rendez-vous est donné à 14h00 place de la République, pour une arrivée en fin d’après-midi à Saint-Michel. « Mais je ne peux pas vous donner l’itinéraire exact », explique Alexandre Gabriac , bientôt 22 ans. Avant de se justifier : « C’est pour des questions de sécurité et éviter qu’on ait des désagréments sur le parcours. » 

En attendant, le boss des Jeunesses Nationalistes livre quelques indices : le cortège traversera « des quartiers symboliques pour réaffirmer qu’on est maîtres chez nous. » Comprendre des quartiers où vivent « des allogènes » (les immigrés, ndlr). De la provocation ? « Nous voulons montrer qu’il y a des Français non-reniés qui ne veulent plus être considérés comme étrangers sur leur propre sol. » 

Autorisation

Jointe par StreetPress, la préfecture de police de Paris confirme qu’une déclaration de demande de manifestation a bien été déposée par les Jeunesses Nationalistes au début du mois de septembre. Celle-ci est en cours d’examen et devrait être acceptée si le préfet estime qu’il n’y a pas de « risques de troubles à l’ordre public. » Une possibilité à envisager, d’autant plus qu’aucune contre-manifestation n’a été annoncée par les groupuscules antifascistes.

Alexandre Gabriac se dit d’ailleurs optimiste pour la tenue du défilé : « On a eu un appel de la préfecture qui nous a dit que pour le moment il n’y avait pas de problèmes. » L’ancien cadre du Front National de la Jeunesse rappelle aussi que deux manifestations de l’extrême droite radicale s’étaient tenues à Paris au printemps dernier, « en plein centre-ville, dans des zones touristiques, sans que cela pose problème. » « Logiquement, celle de samedi devrait pouvoir passer. »


Au centre Alexandre Gabriac, avec les gentlemen fascistes du Gud

 

Gabriac : « L’engouement est vraiment très important en ce moment. On sent que ça pousse ! »

 

Dynamique

C’est la première fois que les Jeunesses Nationalistes organisent une manifestation à Paris. Créé en octobre 2011, le tout jeune groupuscule était jusqu’à présent actif dans son bastion de Lyon où deux manifestations et plusieurs actions « coups de poing » ont déjà été organisés.

Joint par StreetPress, le chercheur à l’Iris et spécialiste de l’extrême droite Jean-Yves Camus estime que les Jeunesses Nationalistes sont déjà « le courant largement le plus dynamique et inquiétant à la droite du FN. » « Et aujourd’hui ils ont la masse nécessaire pour s’agrandir, hors de leur base lyonnaise. » 

La manifestation du samedi 29 septembre a donc pour objectif « de confirmer le développement national » du groupuscule et « de leur permettre de se compter à Paris », comme l’explique à StreetPress Yvan Benedetti , ancien bras droit de Bruno Gollnsich et mentor des Jeunesses Nationalistes.

Alexandre Gabriac attend, lui, entre 400 et 1.000 manifestants à Paris, jugeant que « l’engouement est vraiment très important en ce moment. » « On sent que ça pousse ! » Dans la capitale, le groupuscule vient d’ailleurs de créer une section qui vivra son baptême du feu.

Appel à tous les nationalistes Parmi les stars du cortège, il devrait y avoir Hervé Ryssen, écrivain antisémite que StreetPress vous avait présenté ici . Ryssen, qui se revendique « anti-juif, antisémite et anti-judaïque », est un proche de l’Oeuvre Française , mouvement pétainiste dirigé par Yvan Benedetti et matrice des Jeunesses Nationalistes – le même Benedetti qui confie à StreetPress que « la religion shoiste (de Shoah, ndlr) constitue le fondement du système occidental. »


Pour Jean-Yves Camus, les Jeunesses Nationalistes et l’Oeuvre Française veulent « réunir la famille de l’extrême droite radicale sur la base de l’antisémitisme et de l’obsession complotiste. » Le chercheur continue : « Depuis 2012 et la crise au Bloc Identitaire , un espace s’est libéré à la droite du FN et c’est cet espace qu’est en train de conquérir Yvan Benedetti via les Jeunesses Nationalistes. » 

Benedetti et Gabriac lançent d’ailleurs pour samedi « un appel à l’union de tous les nationalistes » autour de leur manif pour fédérer la mouvance. Un appel qui pourrait aussi faire plouf puisque que la manifestation n’est que très peu relayée – rien chez les identitaires, ni chez les nationaux-révolutionnaires deTroisième Voie , les deux autres principaux groupuscules de la droite radicale. 

Benedetti a d’ailleurs des mots durs à l’encontre de ses meilleurs concurrents : 

« Le Bloc Identitaire ce ne sont pas nationalistes. C’est un clivage qui fait que ni eux, ni nous, ne pouvons travailler ensemble. Quant à Troisième Voie où est leur conscience raciale ? »

StreetPress : La conscience raciale, M. Benedetti ?

« Oui. La conscience de faire partie d’une civilisation développée sur un continent européen qui abrite depuis toujours une ethnie et un peuple : la race blanche »

« La religion shoiste constitue le fondement du système occidental. »


Les photos de vacances d’Alexandre Gabriac, exhumées par les Anonymous

 

Opération coup de poing

La dernière fois que les Jeunesses Nationalistes avaient organisé une manifestation, c’était à Lyon le 23 juin et elle avait finalement été interdite par la préfecture devant la pression des Verts et d’autres mouvements de gauche . Quelques jours plus tard pour protester contre la décision, on retrouvait Alexandre Gabriac perché sur un toit de la gare Part-Dieu avec une banderole où était inscrite: « Interdictions, rafles, stop ! Maîtres chez nous ! » Le GIPNavait été mobilisé pour déloger le spiderman fasciste qui depuis peut fanfaronner à foison en montrant les super photos de son arrestation .


« Ils ont le goût des manifestations victimes de la répression d’état. C’est pour ça qu’il ne faut surtout pas interdire ce genre de manifestation », insiste Jean-Yves Camus. Pourtant, comment autoriser une manifestation ouvertement raciste et anti-républicaine dans les rues de Paris, après avoir interdit celle des islamistes ? Alexandre Gabriac estime lui avoir pris toutes les précautions pour que la manif soit autorisée. « La dernière fois à Lyon, ils avaient sorti l’argument de ma condamnation pour interdire la manif. Cette fois-ci ce n’est pas moi qui l’ai déposée en préfecture.»

Et dans le pire des cas, il assure avoir déjà un plan B :

« On a déjà réfléchi à des rassemblements sauvages, des actions coup de poing type occupation d’un toit ou d’un bâtiment symbolique si la manifestation est interdite. La Révolution on ne la déposera pas en préfecture. 

 

 

 

 



05/10/2012

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 91 autres membres