Vigilance Isère Antifasciste

Vigilance Isère Antifasciste

Au Front national, la "quenelle" fait recette !

Voir aussi :  Tribune de MEMORIAL 98 publiée par RUE89,  Sur Dieudonné, c’est à la société de réagir, pas au gouvernement
Par Matthieu Lépine le 28 décembre 2013 :

Au Front national, la "quenelle" fait recette !

 

     Il y a quelques jours, Marine Le Pen déclarait sur l’antenne d’Europe 1 : « le Front National n’a pas d’avis sur la quenelle ! ». Comme à son habitude, l’eurodéputée a décidé de jouer la carte de la dédiabolisation en refusant de s’exprimer clairement sur ce sujet polémique. Cependant, si la présidente du FN n’a pas d’avis sur la question, les militants frontistes semblent visiblement en avoir un pour elle. En effet, partout sur internet ils s’affichent en photo mimant le fameux geste initié par Dieudonné. Même le président d’honneur du parti, Jean-Marie Le Pen, y a été de sa "quenelle". Le 19 décembre dernier, Bruno Gollnish, membre de la direction du FN, l’exécutait quant à lui en pleine Assemblée de la Région Rhône-Alpes. Marine Le Pen peut toujours nier l’évidence, il est aujourd’hui indéniable qu’au Front National, la "quenelle" fait recette.

 

Quenelle-Gollnish-Le_Pen-c8932Jean-Marie Le Pen et Bruno Gollnisch effectuant une "quenelle" (Strasbourg ,2013).

 

La "quenelle", signe de ralliement de l’extrême droite

 

      Geste humoristique, pose antisystème, ou encore symbole antisémite, d’une personne à l’autre, la "quenelle" peut revêtir  une signification différente. Là est justement le danger ! C’est en effet cette confusion qui facilite aujourd’hui plus que jamais la propagation de la haine au sein d’un vaste et hétéroclite public. Cette manipulation de l’opinion a été rendue possible par l’alliance entre "l’humoriste" Dieudonné et l’idéologue d’extrême droite Alain Soral.

 

Tous deux proches du Front National, ils affichent des positions extrêmes de plus en plus décomplexées qui ne laissent dorénavant plus aucun doute quant aux motivations des individus qui font la promotion de la "quenelle".  Qu’on le veuille ou non, ce geste est devenu un véritable signe de ralliement des antisémites, des nationalistes, des identitaires ou encore des homophobes¹.

 

Complexe, la situation a dernièrement pris un tournant inquiétant,  puisqu’à Lyon et Villeurbanne des « quenelliers » ont été violemment passés à tabac la semaine passée. Sur internet, des appels aux représailles contre les auteurs des agressions ont rapidement été lancés. Pointée du doigt, la Ligue de Défense des Juifs (LDJ), organisation intégriste violente,  nie toute responsabilité mais se réjouie cependant de ces passages à l’acte sur son compte Twitter : « Deux grosses expéditions punitives ont été menées samedi et dimanche à Lyon contre des quenelliers. Les nazillons ne sont plus tranquilles »…

 

Qu’on se le dise, l’intégriste comme l’antisémite ne valent pas mieux l’un que l’autre. Tous deux font l’apologie de la haine, tout deux sont dangereux, tout deux doivent être combattus. L’extrême droite, reste l’extrême droite ! « À chaque fois qu’on fait la quenelle, on perd le sens de nos luttes. C’est ce qu’ils veulent. Les luttes pour l’émancipation passent à la trappe quand nous reprenons un tel geste. Le poing levé courageux et unitaire des Black Panthers est remplacé dans l’imaginaire des luttes par un mime de "fist fucking" illustrant une volonté de domination ou de réussite individuelle et sournoise ».

 

 

Le Front National et l’apologie de la "quenelle"

 

GollnishBruno Gollnish, membre de la direction du FN, exécutant une "quenelle" le 19 décembre dernier au sein de l’Assemblée de la Région Rhône-Alpes. L’eurodéputée et conseiller régional, plus connu pour ses dérapages xénophobes et négationnistes, avait pris la parole ce jour-là pour plaider la cause de la « quenelle ». Une intervention particulièrement appréciée par la fachosphère qui a depuis massivement partagée la vidéo.

 

 

chatillonFréderic Chatillon (à droite), ancien président du GUD et proche de la famille Le Pen. Il s’occupe notamment de la communication de la présidente du Front national. Sa femme n’est autre que Marie d’Herbais de Thun, attachée de presse du FN et présentatrice de l’"émission" de Jean-Marie Le Pen, « Journal de bord ».

 

 

1455166_394704593993843_1504870530_nMilitant du Front national de la jeunesse (FNJ), effectuant à Angers une "quenelle" devant les affiches de Marine Le Pen qu’il vient de coller.

 

 

 FN 77Militant du Front National de Seine et Marne  (gauche), effectuant une "quenelle"  devant les affiches de Marine Le Pen qu’il vient de coller. Analyse plus approfondie disponible sur le site antifasciste La Horde.

 

  Rigné BouchetArnaud de Rigné (droite), aujourd’hui secrétaire départemental du Front National de la Jeunesse (FNJ) de Loire-Atlantique, effectuant fièrement une "quenelle" devant le camion de BFM TV. A ses cotés, Gauthier Bouchet, aujourd’hui secrétaire départemental adjoint du Front National de la Jeunesse (FNJ) de Loire-Atlantique.

 

 RED

 

 Militants du Rassemblement Etudiant de Droite (RED) d’Angers, effectuant une "quenelle" devant une loge maçonniques. Le RED est une organisation étudiante d’extrême droite proche du Front national. Elle compte notamment parmi ses membres actifs Jean-Eudes Gannat, responsable du FNJ49. Sur leur blog, les jeunes du RED se définissent eux même comme « étudiants patriotes » et ne cachent par leur admiration pour le président d’honneur du FN : « Un certain Jean Marie Le Pen (philosophe du XX et XXI emes siècle) avait un don de prophète lorsqu’en 1962, il avait dit à Charles De Gaulle : "Vous ne voulez pas de l’Algérie française, vous aurez la France algérienne" ». On trouve par ailleurs  sur cette page un hommage à Charles Martel et son armée : « Occident souviens toi de tes aïeuls qui se sont battus pour défendre ton pays, ta culture, ton patrimoine spirituelle ! ». Le RED ne cache pas non plus sa proximité avec certaines organisations  xénophobes et islamophobes : « Nous avons la joie de célébrer cette date avec nos amis de Génération Identitaire ».

 

¹ On a notamment vu des opposants au mariage pour tous, des Hommens ou encore des militants du Renouveau français poser en effectuant une « quenelle ».



30/12/2013

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 88 autres membres