Vigilance Isère Antifasciste

Vigilance Isère Antifasciste

Aymeric Chauprade ( un leader du soit-disant nouveau FN ) : un expert ... en théorie du complot (par NPA)

Article de Christian Laine, sur le blog de la commission antifasciste du NPA, 20 mai 2014 :

 

Aymeric Chauprade : un expert ... en théorie du complot

 

Âgé de 45 ans, multi-diplômé, militaire de réserve (capitaine de frégate dans la Marine), il a connu une petite célébrité en 2009 quand il a été viré de son poste de prof de géopolitique à l’école de guerre (qui forme les officiers supérieurs de l’Armée française). Le motif : quelques mois plus tôt, il avait défendu, dans son livre Chronique du choc des civilisations des thèses complotistes sur les attentats du 11 Septembre, notamment il voyait sérieusement la main du Mossad et de la CIA derrière l’attentat .... Le livre s"est bien vendu (30 000 exemplaires) et en est déjà à sa 3ème édition : un succès assez proche de celui des "stars" complotistes Alain Soral ou Thierry Meyssan dont Aymeric Chauprade est une version "soft". Il essaye aujourd’hui d’éviter en interview le sujet du 11 septembre et semble refuser d’en parler, histoire de ne pas passer pour un Dieudonné en costume cravate. Chauprade préfère se positionner comme un "scientifique" qui se pose des questions : Pas facile d’assumer le "point de détail" du 11 septembre ...

Les extraits de son livre qui posent problème ici et .

S’il apparaît publiquement en 2009, Chauprade ne sort pas de nulle part : vieil habitué des milieux intellectuels de la droite radicale (notamment La Nouvelle Revue d’Histoire de Dominique Venner) et ancien proche conseiller de Philippe de Villiers dans les années 2000, il intervenait aussi dans les conférences des Identitaires et entretient des contacts dans les très droitiers réseaux pro-Russie.
Chauprade est devenu le conseiller international occulte de Marine Le Pen depuis 3-4 ans et officiel depuis fin 2013 mais il a toujours grenouillé à l’extrême-droite où il distille ses théories sur la « menace » du multiculturalisme (comprendre : l’islam) et contre l’entrée de la Turquie en Europe.

JPEG - 166.8 ko

Aymeric Chauprade et Wallerand de Saint-Just au défilé du FN le 1er mai 2014.

De formation catho traditionaliste, Chauprade est probablement pour beaucoup dans l’arrivée de candidats du Printemps Français (Frédéric Pichon en 7ème place) et de la Manif Pour Tous (en 18ème et 23ème places) sur la liste du FN aux Européennes en Île-de-France. Le FN de la région, très faible en militants comme en résultats, semble partiellement aux mains des derniers cathos tradi du parti, comme Alexandre Simonnot (secrétaire départemental du Val d’Oise) ou encore Wallerand de Saint-Just (tête de liste aux dernières municipales à Paris).

JPEG - 79.6 ko

Frédéric Pichon au côté d’Alain Escada, lors du rassemblement anti-Femen organisé le 8 février 2014 par l’AGRIF (Alliance Générale contre le Racisme et pour le respect de l’ Identité Française et chrétienne).

L’article du blog droites extrêmes.

Dans sa recherche d’experts présentables, le FN a connu de sacrées déceptions (par exemple avec Alain Soral ou Laurent Ozon qui ont occupé la place d’"experts" avant Chauprade) et s’en prépare probablement d’autres avec le complotiste Aymeric Chauprade dont les divagations sur le 11 septembre et le Mossad ne devraient pas beaucoup servir la crédibilité du parti.

Par ailleurs, Aymeric Chauprade, qui n’a pas de difficultés de fin de mois, vit probablement à des années lumière du quotidien du chômeur ou de l’ouvrier qui votent FN. Il n’est d’ailleurs sûrement pas sur la ligne "ni droite, ni gauche" mais bien plutôt à droite de la droite pour cet ancien proche de Philippe de Villiers.

Comme Florian Philippot et d’autres intellos du Front, il a connu une "promotion à l’hélicoptère" (directement au sommet) qui ne doit pas beaucoup plaire aux militants de base et aux cadres intermédiaires du FN qui militent depuis des années et voient ces arrivistes prendre les places éligibles en n’ayant jamais distribué un tract de leur vie.

Marine Le Pen a conservé au moins une tradition de son père, : celle de "rémunérer" ses conseillers avec des mandats électoraux. c’est probablement la raison pour laquelle l’inconnu Aymeric Chauprade se retrouve tête de liste aux Européennes.

Son portrait sur le site des historiens de garde.



11/06/2014

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 97 autres membres