Vigilance Isère Antifasciste

Vigilance Isère Antifasciste

Crimes racistes en série : "En France, on tue des juifs, des noirs et des arabes" (par Mémorial 98)

Voir aussi : La Dépêche du Midi,3/04/2008 : Montauban. Rituels nazis chez les paras du 17ème RGP

 

 

Par MEMORIAL 98Mardi 20 mars 2012 :

Crimes racistes en série

 "En France, on tue des juifs, des noirs et des arabes"

 C’est la réaction qu’on pouvait  lire sur une banderole lors de la manifestation parisienne du lundi 19 mars au soir.

Les 3 enfants et le père de famille de Toulouse sont Juifs et ont sans doute été tués  pour cette raison. Les 3 soldats de Toulouse et Montauban sont d’origine maghrébine et ont sans doute été tués pour cette raison et par la même arme. Le soldat blessé est originaire de Guadeloupe. 

Le site du magazine Le Point, souvent bien informé dans ce domaine, évoque la piste d’anciens militaires néonazis du régiment parachutiste de Montauban dont faisaient aussi partie les victimes.

 

Rituels nazis chez les paras du 17e RGP
Rituels nazis chez les paras du 17e RGP DDM

 

En effet en 2008, le 17e régiment de génie parachutiste de Montauban s'était déjà fait connaître. La hiérarchie militaire y avait identifié des soldats proches des mouvements "néonazis". Jamel Benserhir, un ancien militaire, avait dénoncé à sa hiérarchie les agissements de trois "frères d'armes", qui s’étaient fait prendre en photo faisant le salut nazi derrière un drapeau à croix gammée. Ce cliché avait alors été publié par Le Canard enchaîné. Le colonel Esparsa, chef de corps du 17e RGP, avait donc porté plainte contre ces trois militaires ; les deux d’entre eux encore en service furent renvoyés.

Au-delà des motivations du criminel impliqué, c’est l’atmosphère politique crée par la droite et l’extrême-droite qui se trouve mise en cause.

Du côté du Front National, l’habituelle tradition se manifeste à jet continu dans la polémique sur le hallal qui nous envahirait, lors d’événements tels que l’anniversaire de la guerre d’Algérie ou lors des discours du président d’honneur faisant référence au collaborateur des nazis Brasillach sans que la candidate s’en émeuve, alors qu’elle-même est allée valser à Vienne avec le gratin antisémite autrichien (voir Quand N.Morano collectait des signatures pour Le Pen ).

La nouveauté est du côté de l’UMP, qui a lourdement radicalisé son profil xénophobe.

Les déclarations de Brice Hortefeux et de Guéant

Hortefeux : la honte de la République

Hortefeux : le retour du refoulé

 Guéant: la stratégie de l'araignée.

Guéant: le bal des hypocrites

annonçaient la catastrophe à venir. La récente offensive de Guéant et Sarkozy contre la viande hallal et dans le cas de Fillon y incluant la viande casher, en a été la démonstration la plus forte. Sarkozy a été jusqu’à prétendre le 5 mars dernier à Saint-Quentin, que :

« Le premier sujet de préoccupation de discussion des Français, je parle sous votre contrôle, c'est cette question de la viande halal. »

Les réactions d’amertume des représentants religieux juifs et musulmans ne sont nullement closes, contrairement à ce qu’à prétendu le gouvernement. Le président du Consistoire juif a encore évoqué récemment la « blessure »  de sa communauté (voir link).

La série de crimes racistes qui touche les originaires du Maghreb, musulmans ou non, des Antilles et les Juifs rappelle une fois de plus que les discours chauvins, racistes, antisémites se traduisent toujours par des actes de violence et des meurtres.

Elle doit être l’occasion d’un rassemblement de tous ceux qui, quelle que soit leur origine, veulent combattre la violence xénophobe d'où qu'elle vienne. Le sang des uns est aussi rouge que le sang des autres et la douleur aussi forte.

(voir aussi Négationnisme à la sauce UMP

Norvège : comprendre l’horreur.

Sarkozy et Copé aux côtés du Front National.

Danger:les dirigeants européens encouragent le racisme

Le Pen : l’antisémitisme jusqu'au bout.

 

___________________

 

L'association MEMORIAL 98, qui combat contre le racisme, l’antisémitisme et le négationnisme a été créée en  janvier 1998, lors du centenaire de l'affaire Dreyfus.

Son nom fait référence aux premières manifestations organisées en janvier 1898, pendant l'affaire Dreyfus, par des ouvriers socialistes et révolutionnaires parisiens s'opposant à la propagande nationaliste et antisémite.

Le site MEMORIAL 98 en est l'expression dans le combat contre tous  les négationnismes (Arménie, Rwanda, Shoah...)



20/03/2012

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 97 autres membres