Vigilance Isère Antifasciste

Vigilance Isère Antifasciste

David Rachline réunit les troupes FN près de Voiron, Isère : comme partout,l'extrême-droite veut attiser la haine anti-migrants

 

Réunion des troupes lepénistes près de Voiron (Isère), avec  pour vedette FN David Rachline.

Rachline , aux amitiés discrètes mais solides avec des éléments de l'extrême-droite la plus sinistre (Alain Soral, Frédéric Chatillon), des amitiés qui rapportent, et que partagent aussi Le Pen-Marine comme Le Pen-Marion, avec les mêmes discrets échanges financiers (auxquels la justice s'intéresse de très près).

Nous ne parlerons pas des "relations d'affaires" qu'entretient Rachline en tant que maire de Fréjus avec d'autres revenants du néonazisme qu'il fait "travailler" et finance pour des opérations municipales. Ni de ses pratiques de discrimination sociale, culturelle, ethnique à Fréjus.

Non.

 

DERNIERE MINUTE, le 7 octobre, 7h00 :

Les sites lepénistes, tels "TV-Libertés", "Résistance Républicaine", qui ont lancé des provocations à la haine et à la violence, mériteraient d'être poursuivis !  (voir ces appels provocateurs et haineux, tout en bas de cette page)

Voir  >>   Saint-Hilaire du Rosier (Isère), accueil de migrants et tirs au fusil : ne pas céder devant les braillards racistes

france3-regions.francetvinfo.fr
Olivier Feugier, le maire de la commune qui doit accueillir 60 migrants dans les prochaines semaines confirme que des coups de feu ont été tirés contre le futur centre d'hébergement.  

 

 

Car ce rassemblement des lepénistes avait notamment pour but d'attiser en Isère cette campagne, honteuse,  démagogique et mensongère que le FN développe partout en France  :  "Ma commune sans migrants". 

Non loin de  Voiron, à Saint-Hilaire du Rosier, l'Etat prévoit de réinstaller quelques-uns  des "migrants de Calais",  en organisant aussi concertation et information avec le Maire et les habitants : une réunion publique se déroulera le 6 octobre dans cette petite commune.

La fachosphère, liée évidemment de près au FN, a déjà commencé à s'agiter  ... (voir tout en bas)

 

Collusions entre les FN et les LR dans une ignoble démagogie anti-migrants

Les sphères FN ne sont pas les seules à s'agiter. En Région Rhône-Alpes-Auvergne notamment, on assiste à une  collusion entre les FN et les LR , Laurent Wauquiez en tête, dans cette ignoble démagogie anti-migrants.

La France accueille un nombre infime de réfugiés,  ils sont bloqués aux frontières, à tel point que dans beaucoup de communes où l'on s'était  porté volontaire pour l'accueil, on attend toujours,  depuis un an,  leur venue.
Pourtant, des Ciotti, des Wauquiez attisent les peurs, lançant des pétitions, soutenant les manifs organisées avec le FN (un exemple parmi beaucoup d'autres
: Allex, dans la Drôme), parlent de "mini-jungle", et  "'invasion". 

Alors que par ex, en Rhône-Alpes-Auvergne, qui compte 7,7 millions d'habitants, c'est le nombre astronomique de 1784  "migrants de Calais" ou réfugiés, que l'Etat projette d'installer dans des lieux d'accueil ...
Le maire FN d'Hénin-Beaumont Steeve Briois, un"choucou" de Marine Le Pen, surfe sur cette vague xénophobe, il a  lancé une association d'élus locaux et une pétition intitulées  "Ma commune sans migrants". Partout, dans les conseils municipaux, les lepénistes tentent de faire adopter ce texte, l'utilisent pour faire  du "hate-buzz", pour avoir des articles dans la presse locale, pour faire pénétrer dans les esprits les délires sur les migrants. Souvent, des élus ou responsables LR leur emboîtent allègrement le pas, quand ils ne sont pas à l'initiative, localement ou régionalement,  de l'excitation xénophobe. "La France terre d'accueil  ? Notre commune, terre d'accueil ?  Et puis quoi encore !" :  telles sont les phrases qu'on entend.

Bientôt, ces voix mêlées entre FN, LR, s'appuyant sur peurs, grossières intox, sottises, nous diront-elles ?: "Ma commune sans roms !" "Ma commune sans pauvres !",  "Ma commune sans bougnoules !"

 

Heureusement, il existe encore des élus locaux, des personnes, des associations,  qui n'ont pas renoncé à l'humanisme le plus élémentaire. En Isère ainsi qu'à Voiron et ses alentours aussi : en résistance à la vague raciste et fascisante, on développe les solidarités et les antidotes au poison raciste. Ils le savent et le montrent chaque jour :  la solidarité avec les uns ne nuit pas à la solidarité avec les autres, bien au contraire. L'affaire de Saint-Hilaire du Rosier est donc à suivre. A suivre comme le "sujet Migrants" dans toutes les communes, dans tout Rhône-Alpes-Auvergne, dans toutes les régions.  


Voir aussi : Avant les urnes, le FN veut s'imposer dans les têtes (article du quotidien "Le Progrès Social", 4 oct. 2016)

 

Communiqué RLF Isère ( Ras L'Front-Réseau de Lutte contre  le Fascisme) :


Ce dimanche 2 octobre, le Front national Isère tenait meeting à Chirens, (Isère)  en présence de cadres nationaux, parmi lesquels David Rachline, le sénateur et maire de Fréjus connu pour ses obsessions anti mosquée, anti burkini, etc. A lui seul, ce personnage symbolise la ligne actuelle du FN puisque, partisan de la ligne dure, proche des radicaux du GUD, il est devenu l'un des acteurs de la prétendue dédiabolisation du parti en devenant le directeur de campagne de Marine Le Pen.

 
Ras L' Front Isère appelait à un rassemblement de protestation, pas seulement contre la banalisation des idées fascistes et racistes, mais aussi contre le prêt du Centre nature et loisirs par le maire de Voiron, lequel venait d'en retirer la gestion à la MJC de Voiron, en même temps que l'activité jeunesse. Là aussi, on notera la symbolique.


Après des décennies de propagande raciste, il faut admettre que les idées de haine du FN ont gagné du terrain dans un climat où les peurs sont quotidiennement attisées par la classe politico-médiatique. Les gouvernements successifs les ont instrumentalisées et désigné des boucs émissaires pour tenter de faire oublier leur incapacité à faire face aux besoins de la population.
Aujourd'hui, l'extrême droite surfe sur cette carence et, drapé dans sa respectabilité nouvelle, avance un programme électoral attrape-tout.

 

Pour Ras l'Front, il est urgent de s'attaquer à ces dangereux délires, en France et en Europe, de s'opposer aux dérives sécuritaires et policières et de se battre pour une société de justice, une société où sont respectés les droits de toutes et tous.

RLF Isère, le 2 octobre 2016
  • RLF du Voironnais : rlfvoiron38@no-log.org    Ras L Front -Voironnais,  Maison des Associations, 2 place Stalingrad,  38500 Voiron
  • RLF Grésivaudan : rlf.gresivaudan@laposte.net    BP 11, 38 530 Chapareillan

 

 rlf38

 SITE DES COMITES RAS L' FRONT DE L'ISERE :  www.rlf38.org

 

 
NB : Le meeting FN a effectivement eu lieu dans la commune de Chirens, mais c'est bien le maire LR de Voiron, Julien Polat (qu'on dit être un jeune et ambitieux loup sarkozyste) qui a fourni ce lieu.
Précédemment, le FN-38 avait tenté de forcer la main au propriétaire privé d'une autre salle de réception à Chabons, Aymar de Virieu. Il a expliqué à la presse  régionale, entre autres, ceci  : "Cela n'est pas du tout compatible avec mes valeurs ni avec celles de ma famille, mes aïeuls venant d'être honorés au titre de Juste parmi les Nations", ( C'est à dire :  reconnus et honorés pour avoir protégé des personnes juives de la persécution nazie et pétainiste.)
 
******************
Avant l'arrivée de 60 migrants, réunion publique à Saint-Hilaire-du-Rosier
Selon Manuel Valls, le démantèlement de la jungle de Calais se fera "dans les prochaines semaines". À Saint-Hilaire-du-Rosier, en Isère, une soixantaine de personnes seront accueillies dans un ancien centre de vacances. Avant leur arrivée, une réunion publique est organisée cette semaine. 
  • France 3 Alpes
  • Publié le 03/10/2016
"Les élus ont demandé qu'une réunion publique à destination des habitants soit organisée par les services de l’Etat" indique la municipalité de Saint-Hilaire-du-Rosier dans un communiqué. Cette réunion, en présence du secrétaire général de la préfecture, se tiendra jeudi 6 octobre à 19 heures à la salle des fêtes.
Interrogé par France Bleu Isère, le maire de la commune Olivier Feugier souhaite que "tout se passe bien". Une posture différente de celle du maire d'Allex, dans la Drôme, qui voulait organiser un référendum auprès de la population de sa commune sur le sujet. Cette consultation a été annulée, jugée illégale par le tribunal administratif de Grenoble.
À Saint-Hilaire-du-Rosier, c'est dans un ancien centre de vacances de la CCAS d'ERDF que devraient être hébergés les migrants, le temps d'instruction de leur dossier de demande d'asile.
------------------------
 
 
France Bleu -Loire : deux ans et demi après l'arrivée des réfugiés, tout va bien à Boën-sur-Lignon .
Au début de l'année 2014, la petite ville de Boën-sur-Lignon accueillait ses premiers réfugiés. D'abord réticents, voire franchement hostiles, les habitants ont fini par s'habituer. (...)
Menaces sur l'identité des villages, insécurité accrue, poids pour les collectivités : à chaque fois, les arguments sont les mêmes. (....)
"Ils ne m'ont jamais rien fait, ils passent, on les voit dans le village, ils disent bonjour, comme tout le monde. Que voulez-vous qu'on leur reproche ? Ils ont leur maison, nous avons les nôtres, c'est tout. Leur situation est difficile, ils sont contraints d'être ici, loin de chez eux, eux qui ont fui la guerre".
Martine, qui tient le bureau de tabac, se montre enthousiaste ! "Ils font même tourner le commerce local, raconte-t-elle, souriante.C'est vrai qu'au début, beaucoup se sont montrés inquiets, mais parce qu'ils faisaient l'amalgame entre réfugiés et délinquance. On leur a expliqué ce qu'étaient des demandeurs d'asile, ils ont compris, et aujourd'hui tout se passe bien, on n'a jamais eu le moindre problème, jamais !"
(..........)
Quand on lui demande s'il signerait aujourd'hui la pétition de Laurent Wauquiez, Stéphane Pupier répond "Non !" - Et il y a deux ans ? "Peut-être".
En entier ici >https://www.francebleu.fr/…/2-ans-et-demi-apres-l-arrivee-d…
 
-----------------

Faceboook / 100% anti-fn. Unis contre l'extrême-droite et ses alliés. a partagé la photo de Collectif Allexois Fraternels
En région Rhône Alpes Auvergne donc, où le LR Laurent Wauquiez se joint au FN (ou l'inverse) pour propager la démagogie anti-migrants.
Mais comme vous le voyez, il y a du répondant...
Aucun texte alternatif disponible.
Collectif Allexois Fraternels
Article du Dauphiné Libéré du 29/09
 
 
Aucun texte alternatif disponible.
Facebook/ Collectif Allexois Fraternels
La vérité sort de la bouche des enfants
Vous aussi faîtes nous parvenir vos messages de soutien on les publiera là !
 -------------------
Par un physicien-chercheur.
"......Certes, la situation économique a bien changé depuis les années 70, et la montée du chômage de masse a contribué à alimenter la peur de l’immigration. Pourtant, craindre ainsi l’arrivée des migrants, c’est ignorer que, dans les sociétés modernes, les ressources ne sont pas un gâteau à partager, mais qu’elles sont bien plutôt créées par les hommes, à partir de leurs propres idées, de leurs propres inventions, de leurs propres besoins : les terres d’immigration sont bien souvent des terres d’avenir - que l’on songe à la Californie.
Non, les migrants ne viennent pas nous envahir, ni manger notre pain, ni prendre notre travail, ni piller nos ressources. ......"
 
//www.liberation.fr/societe/2015/07/13/non-les-migrants-ne-sont-pas-un-fardeau_1347380
 
www.liberation.fr
C’est parce que l’extrême droite a réussi à imposer l’idée que l’immigration était un problème que les migrants sont rejetés par les Européens. Et si ...
----------------

Ci-dessous, info envoyée par l'organisme social (issu de l'EDF) qui gère le centre de vacances, actuellement vide, où devraient être accueillis pendant quelques mois les migrants.
Pour eux aussi, la solidarité et l'humanisme envers les uns ne nuit pas à la solidarité avec les autres. Bien au contraire

Information aux bénéficiaires de la CMCAS Gironde
La presse fait état d’un éventuel accueil de migrants et réfugiés sur le centre de vacances d’Arès.
Les Activités Sociales de l’énergie ont été construites à partir d’un socle d’équité et de solidarité qui guide les choix politiques et l’action de vos élus depuis 70 ans.
Il y a un an, s’engager dans l’élan national d’accueil des réfugiés avait été pour les Activités Sociales de l’Energie une évidence, tout comme nous accueillons des personnes fragilisées chaque année lors des plans grand froid, des oubliés des vacances avec le Secours Populaire Français, des collègues lors d’interventions d’urgence sur les réseaux ou encore des victimes de catastrophes naturelles�
Grâce à cette expérience réussie, 160 réfugiés avaient pu bénéficier d’un premier hébergement et d’une aide sanitaire et sociale sur quatre centres de vacances : Peyrat-leChâteau, Luchon, Tantonville et Munster.
Les Activités Sociales ont à nouveau été sollicitées par l’Etat, en la personne de Monsieur Kléber Arhoul, Préfet Coordinateur national pour l'accueil des réfugiés.
La situation honteuse du camp de Calais, marquée par des conditions de vie indignes des réfugiés et l’exaspération des habitants, ont amené les administrateurs de la CCAS à voter unanimement (CGT, CFDT, FO, CFE CGC) en faveur de cet engagement solidaire et à examiner la mise à disposition d’un certain nombre de centres de vacances.
Cette réponse immédiate de la CCAS et des CMCAS n’est en aucun cas une déclaration de soutien à la politique menée par le gouvernement. C’est un acte d’humanisme, de solidarité et de fraternité au regard de la situation intolérable que subissent ces enfants, ces femmes et ces hommes.
Concrètement pour les Activités Sociales, il s’agit de mettre à disposition des centres d’hébergement temporaire qui n’ont pas vocation à perdurer au-delà de 5 mois, à l’instar du dispositif déployé l’an passé.
La CCAS a d’ores et déjà entamé un travail d’évaluation entre les préfets et les Présidents de CMCAS afin d’identifier les centres, le nombre de places et les conditions d’accueil que nous sommes en mesure de mettre à disposition.
C’est dans ce cadre que la CMCAS Gironde a été sollicitée par la préfecture de Gironde pour la mise à disposition éventuelle du centre de vacances d’Arès. A ce jour, nous ne savons pas si ce site a été retenu par les services de l’Etat.
Cette démarche solidaire ne se fera pas au détriment du droit aux vacances des Electriciens et Gaziers, puisque les centres potentiellement mis à disposition ne sont pas ouverts durant les périodes concernées.
Par ailleurs, il est important de préciser que les Activités Sociales percevront une indemnité de l’Etat pour chaque centre mis à disposition.
D’autres organismes publics, parapublics et associatifs seront bien évidemment mobilisés afin que puissent être apportés à ces populations un accueil humain et digne, et des réponses sur l’accès aux soins, à la culture, à l’apprentissage de la langue�
Je vous tiendrai bien évidemment informés de la décision de la préfecture si d’aventure le centre d’Arès était concerné par cet accueil solidaire.
Les valeurs de solidarité, de justice et de dignité sont ancrées dans les orientations politiques de nos Organismes depuis leur création issue du programme du Conseil National de la Résistance.
Pilier des Activités Sociales, la solidarité s’incarne dans toutes nos actions que ce soit via la promotion du vivre ensemble, la solidarité intergénérationnelle, l’aide aux plus fragiles, le bénévolat, la solidarité internationale ou la promotion de la paix�
Emmanuel TOSAS
Président de la CMCAS Gironde
« La guerre, un massacre de gens qui ne se connaissent pas au profit de gens qui se connaissent mais ne se massacrent pas. » Paul Valéry ".
Une pétition pour "un accueil digne et humaniste des migrants à Arès" a été initiée sur internet après le refus du Conseil municipal de la ville vendredi de recevoir…
sudouest.fr
 
-----------------------

Collusion entre les FN et les LR dans une ignoble démagogie anti-migrants.
[....] Ecoutez bien les propos plein de colère et  de bon sens du directeur de France Terre d'Asile, sur I-Télé...[....]
▷▷▷ Création d'une association des maires "ma commune sans migrants" par un maire FN: "cette idée est totalement absurde, elle est scandaleuse", affirme sur iTELE Pierre Henry, directeur général de France Terre d'Asile
//bit.ly/idee-absurde

Association "ma commune sans migrants": "une idée totalement absurde"

actu.orange.fr/france/.../association-ma-commune-sans-migrants-une-idee-totalement-...
17 sept. 2016 - Pierre Henry, directeur général de France terre d'asile, a réagi samedi sur iTELE à la création de l'association des maires "ma commune sans ...
 
______________________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________________
 
 
accueil racistes.jpgATTENTION ! Ci-dessous, propagande d'incitation à la peur et à la haine raciale. Publiée sur le site qui a voulu se nommer "Résistance Républicaine" : un des nombreux sites de l'extrême-droite,  et qui n'a absolument rien à voir avec les principes "Liberté-Egalité-Fraternité". Christine Tasin, sa principale animatrice, a déjà été condamnée en Justice pour incitation à la haine raciale.  Les mêmes textes et images ont été simultanément  publiés sur "TV Liberté", une pseudo-télé, sur l'internet. Télé Le Pen ou Télé Racisme et Néofascisme, en réalité, dont d'ailleurs le FN-Voiron avait fait ample  promotion auprès de ses militants et sympathisants.
RESISTANCE REPUBLICAINE ( Un SITE DE L'EXTREME-DROITE)
Sud Isère, ils arrivent… 60 migrants attendus à Saint-Hilaire du Rosier, ne vous laissez pas faire
01 Oct 2016

Sud Isère, ils arrivent… 60 migrants attendus à Saint-Hilaire du Rosier, ne vous laissez pas faire
Ha! Les salauds…… Ils veulent une guerre civile, un pays à feu et à sang et pouvoir bloquer les élections… sachant qu’ils vont être éjectés!!
Dans mon département, l’invasion commence !!
Au secours, ça y est !!
En provenance de Calais, 60 migrants devraient être accueillis en octobre à SAINT-HILAIRE-DU-ROSIER dans le Sud-Isère……
60 migrants devraient être accueillis en octobre
Le centre de vacances d’ERDF, qui devrait accueillir la soixantaine de migrants se trouve à proximité du quartier de la gare.Selon plusieurs sources bien informées du Sud-Grésivaudan, soixante migrants seraient attendus dans la commune de Saint-Hilaire-du-Rosier. Ces personnes viendraient de la jungle de Calais. À Saint-Hilaire-du-Rosier, il semble que ce soit le centre de vacances d’ERDF qui ait été retenu ou plutôt mis à disposition.
Cette arrivée, prévue mi-octobre, en ce lieu, pouvant provoquer beaucoup d’interrogations, une réunion publique serait d’ores et déjà planifiée dans les jours à venir, à l’initiative des services concernés de la préfecture.
Note de Christine Tasin : 
Amis de Saint-Hilaire et de toute l’Isère ne vous laissez pas faire.
Demandez tout de suite une réunion publique, occupez les lieux prévus pour les migrants, distribuez des tracts comprenant des argumentaires. Bref, ne subissez pas, agissez, faites du tapage. C’est ainsi que gauchistes et musulmans obtiennent l’inacceptable de nos dirigeants depuis des lustres, aucune hésitation pour utiliser leurs moyens pour la bonne cause.
Nous pouvons vous envoyer celui-ci (gratuitement aux adhérents de Résistance républicaine, contre 10 euros de participation aux frais pour les non adhérents), format A5. Commander via Internet rubrique « faire un don » en notant dans la partie message vos desiderata ou par courrier à Résistance républicaine, 101 avenue du Général Leclerc, 75685 Paris cedex 14.
affiche-n-4-rr-a5-def-recto



04/10/2016

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 94 autres membres