Vigilance Isère Antifasciste

Vigilance Isère Antifasciste

Escroqueries en bande organisée / Programme d'arnaque sociale et de discrimination du FN / Violences policières = tract de Ras L'Front

Si vous souhaitez avoir des exemplaires-papier de ce tract de RLF-38 (Ras L' Front /  Réseau de Lutte contre le Fascisme Isère),

ou si vous souhaitez aider à sa distribution (sur des marchés ou ailleurs)

s'adresser à  : rlfvoiron38@no-log.org

site officiel RLF-38   => rlf38.org

 

ici, le tract, en pdf, à télécharger

ici, le tract "version longue", (pour envois par mail),  en pdf, à télécharger

Escroqueries en bande organisée 
madame demane  compte.jpgFillon est sous le coup d’une information judiciaire pour des soupçons d’emplois fictifs, d’abus de biens sociaux et de trafic d’influence au moment même où il prône un programme de régression sociale sans précédent. Les sénateurs Les Républicains, dont Fillon, sont dans le collimateur des enquêteurs à propos de fonds détournés.
Le Front National, qui se présente comme le moralisateur de la vie publique, est accusé d’avoir escroqué 10 millions € au détriment de l'argent public, somme ne représentant qu’une partie du préjudice puisqu’elle ne concerne qu’un volet de l’affaire dite «les kits de campagne du FN».
"Les kits de campagne du FN"  sont un procédé habituel dans ce parti. C’est un système de surfacturation des campagnes électorales afin d’obtenir de la part de l’État des  remboursements très surévalués. Concernant les élections présidentielles et législatives de 2012, l’instruction judiciaire est achevée et le renvoi en correctionnelle décidé.
Pour les campagnes suivantes, l’arnaque s’est poursuivie avec les mêmes personnes, avec les mêmes montages et systèmes, les enquêtes inachevées alourdirons l’addition.
le pen en veut justice.jpgLe Front National est mis en examen “en tant que personne morale” complice et sera donc jugé. Mais pas sa présidente ! Son microparti, Jeanne, pompe à finance spéciale Le Pen, devra lui aussi rendre des comptes au tribunal (mais toujours pas Le Pen-Marine car elle a pris soin de ne faire figurer nulle part son nom dans cette structure).

Au total, dix personnes physiques et morales seront donc jugées, pour escroqueries, faux et usage de faux, abus de confiance, blanchiment, etc. Parmi elles : le trésorier du FN, l’un de ses vice-présidents, ou des "businessmen" idéologiquement très durs, fidèles et très proches de la Cheffe FN.

Les assistants parlementaires fictifs du FN. Une vingtaine de militants FN sont concernés. L'un percevait 7 237 euros net par mois (pour un trois quart temps!), dépassant donc largement les 7500 euros bruts de Pénélope Fillon. Louis Aliot, conjoint de Le Pen-Marine, était salarié à 5000 euros brut, pour un travail tout aussi peu fatigant ( mais à mi-temps !). Le Pen-Yann touchait 7000 euros brut, etc...
canard assistants UE.jpg
La Cheffe FN contre "le gouvernement des juges". Cette  expression vient d'Italie, à l'époque où des juges enquêtaient sur les connexions entre Mafia et politiciens. Il n'est absolument pas surprenant que Le Pen,  qui elle-même ressemble beaucoup à une délinquante financière,  soit pleine d'indulgence pour les traficotages de Fillon et réclame l'immunité, pour lui comme pour elle :   "Un juge pourrait décider qui est candidat et qui n’est pas candidat, c’est la fin de la démocratie."  Comme si être candidat vous plaçait au-dessus des lois !
D'ailleurs, pour le Front National,  les lois, la justice, les principes, tout ça c'est  du superflu, surtout pour elle et sa PME-FN. Mais aussi quand il s'agit d'imposer tout un programme de discriminations officielles, par ex. le non-remboursement des soins pour les immigrés, même s'ils cotisent à la Sécu ( "durant une période qui pourrait durer 2 ans, par exemple"), la non-inscription de leurs enfants à l'école. ...
------------------------------
 
Le “nouveau programme du FN :
c’est toujours l’arnaque sociale et la discrimination
 
Le «patriotisme économique», nouvel emballage  dans lequel le FN veut nous vendre son programme : derrière, c’est le pétainisme. Les dirigeants du FN l’expliquent et le résument ainsi : «étatisme aux frontières, libéralisme à l’intérieur». Et Philllipot lui-même, tout comme la droite et le MEDEF, parle de «réconcilier les entreprises et les salariés».
Bref, c’est la vieille idée fasciste du corporatisme : obliger à l’Union sacrée en désignant un ennemi extérieur-intérieur et envahisseur. Les seuls droits des salariés et de leurs syndicats consistant à approuver les projets patronaux.
L’immigré comme ennemi. Pour faire mieux accepter la régression sociale, tout ce qui est peu ou prou «immigré» est décrit comme l’ennemi, contre lequel il faut se retourner et qu’il faut discriminer : par ex., à  entendre le FN, les problèmes de la Sécu, c’est la fraude, c’est donc les immigrés, et tout en cotisant à la Sécu, leurs soins ne seront plus remboursés, «pendant un délai de 2 ans, par exemple» !
En complément, la vision réactionnaire, autoritaire et d’ordre moral du FN : Sélection des «fonctionnaires patriotes», c’est à dire soumis aux idées FN. Une justice obéissant au pouvoir. Une Ecole autoritaire, inégalitaire, nationaliste et régressive, dans laquelle l’obligation d’inscription pour tout enfant ne sera plus respectée s’ils sont enfants d’immigrés. Une culture  «nationale» et sous contrôle. La laïcité dévoyée pour en faire une machine de stigmatisation des personnes de  culture musulmane. Etc.

Ni le Pen ni  ancien.jpg«Oui mais, pour les français, c’est tout de même un  programme social de gauche» (?) :
Sans passer en revue tout le  fumeux et  attrape-tout  "programme du FN", voici quelques exemples.

-   «Priorité nationale à l’emploi», «Immigration  zéro» ? : derrière, c’est l’idée, fausse et xénophobe, qu’un immigré en moins, ce serait un emploi français en plus.
Environ 20 000 personnes immigrent chaque année pour travailler, dont 10 000 sont déjà en France parce qu’ils y étudiaient Cela reste marginal par rapport aux 200 000 emplois non-pourvus, et la suppression de ces 20 000 embauches annuelles ne ferait pas reculer le chômage.
D’autant plus que l’immigration, en consommant, en cotisant aux budgets sociaux, en créant activités etemplois, contribue au développement de l’économie.

«Défendre les petits revenus avec des taxes à l’importation» ? : une grosse arnaque sociale !
Le FN n’a jamais été pour la hausse des bas salaires : depuis 2012, sa ligne est de faire financer la hausse du pouvoir d’achat aux travailleurs eux-mêmes, les 200 € d’augmentation qu’elle proposait à la dernière présidentielle étant en fait une baisse de cotisations sociales du même montant, grèvant les remboursements sociaux.
En 2017, elle propose une ridicule «PPA, prime de pouvoir d’achat » qui permet une fois de plus aux employeurs de s’en laver les mains : puisque l’État compense (un tout petit peu) pourquoi augmenter les salaires ? Et cette PPA n’est pas soumise à cotisations sociales : elle ne comptera pas pour le calcul de la retraite, du chômage, des indemnités journalières en cas de maladie.

- «Abroger la loi travail», «Retraite à 60 ans » ?  : des rideaux de fumée pour faire encore pire que Macron, Valls et Sarkozy.
En fait, le FN propose des négociations par branche sans fixer la référence légale obligatoire, les 35 heures,  et donc selon les rapports de force. Un nouveau cadeau au patronat d’autant plus en position de force que le FN lui promet d’affaiblir les syndicats, avec « une réduction des obligations administratives » et en facilitant la création de syndicats-maison.
«Retraite à 60 ans , au bout de quarante annuités de cotisations pour percevoir une retraite pleine». Disons-le tout net, c’est une filouterie : le FN n’avance en effet aucune piste de financement. Le FN n’entend en réalité aucunement s’opposer au refus catégorique des forces
de l’argent de contribuer davantage au financement du  système solidaire.

Programme social au FN ?  Il est clair que le FN avance sur ce terrain  par pur opportunisme électoral, mais qu’il n’a aucunement l’intention de réaliser ses promesses  attrape-gogos.
 
---------------------------
 
Marche 2017.jpgLe 19 mars, à Paris,  nous appelons à manifester pour la Justice et la Dignité
 
Parce que
• La banalisation des discours, des actes racistes sont inacceptables. Leur caractère est structurel, c’est un racisme qui vient de tout en haut.
• La revendication légitime de Vérité et de Justice portée par ces familles victimes de violences policières doit être
soutenue.
• Les droits démocratiques doivent être défendus face à l’État d’urgence et les mesures liberticides qui touchent particulièrement celles et ceux qui subissent le racisme.
• L’accueil des migrant-e-s dans des conditions dignes et la régularisation de tous les sans papiers doivent être opposés à l’Europe forteresse.
La marche du 19 mars sera un moment :
• de rassemblement de toutes celles et ceux qui sont victimes de ces politiques et entendent lutter pour l’égalité
• de manifestation pour dire stop au racisme et à l’impunité.
Dans d’autres pays le même week-end des manifestations auront lieu.
L’image contient peut-être : texte
Départ en bus de Grenoble,  à l’initiative de Ras l’Front-38, CIIP, NPA, Solidaires
Inscriptions et renseignements : marche.19mars@laposte.net  
Si vous souhaitez soutenir cette manifestation, sans  vous y rendre, vous pouvez apporter une aide financière, un don… merci de nous contacter.

Retrouvons espoir, force et unité pour faire bloc ensemble au nom de la Justice et de la Dignité.
 
----------------------------
 
Violences policières
 
Résultat de recherche d'images pour "théo zyed et bouna"L’affaire Théo n’est pas que le résultat d’une bavure de  quelques policiers excités. C’est le fruit d’un fonctionnement de la Police, surtout à l’égard des habitants des cités, et d’un système social général de ségrégation et de discrimination.
C'est aussi le résultat  de l'arbitraire policier humiliant et d'une violence devant lesquels il est très très difficile de se faire entendre, et de s’opposer en justice. Et d’une lepénisation de la police.
 
Témoignage de Mme * (sur BFM-TV) ,  qui travaille dans la police  nationale comme adjointe de sécurité depuis 4 ans, sur le terrain, en banlieue parisienne : « Je sais que j’arrive à un stade où je ne peux plus supporter qu’un mec se fasse tabasser par la police tout ça parce qu’il n’a pas vidé ses poches, ou parce qu’il a mal répondu, ou qu’il a parlé en langage jeune. Au bout d’un moment stop, c’est insupportable de voir ça ».

Communiqué du syndicat Solidaires-38
Ce vendredi 10 février à Grenoble après la manifestation pacifique contre les violences policières et soutien à Théo, tout ne s’est pas bien terminé pour tous les manifestants. Sept camarades de notre syndicat qui ont défilé calmement en solidarité avec Théo ont été victimes d’un contrôle policier abusif à la fin de la manifestation, alors qu’ils étaient déjà loin de son lieu de dissolution. C’est brutalement que la police s’est livrée à ce contrôle, n’hésitant pas à provoquer et bousculer physiquement les militant.e.s pourtant pacifiques.
Au final, quelques dégâts matériels et petites blessures dûs à la fouille sans ménagement des forces de l’ordre, et une volonté tenace de ne pas céder à l’arbitraire policier.
Pour Théo, pour l’ensemble des victimes des violences  policières dans ce pays comme Adama, Zyed et Bouna, nous appellerons prochainement avec d’autres syndicats à une nouvelle manifestation de protestations.
Aux discriminations, à la ségrégation, à la brutalité et à la division, nous répliquerons par l’unité de la population, des syndicats d’étudiant.e.s et de salarié.e.s.

 

Saccage raciste d’une boulangerie à Domène (38) . Solidarité !

accueil racistes.jpgLes vitrines réfrigérées pulvérisées, du mobilier renversé, des sacs de farine répandus, les installations électriques arrachées. Pour accompagner tout ça, des insultes racistes  inscrites en gros, à côté d’une croix gammée et d’un sigle FN, sur les murs de la boutique  "le Moulin de Domène.".. ....
Pendant que  les discours racistes, xénophobes, haineux ont cours à longueur d’antenne, sur les réseaux sociaux, dans les prises de paroles de politiciens ou de présentateurs ; pendant  que le Front National et d'autres nous inondent de  discours  sur la "submersion migratoire" ,  des individus s'autorisent  le passage à l’acte et à la violence raciste directe...

 

 

rlf mars 17 image mailing.jpg

 



01/03/2017

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 97 autres membres