Vigilance Isère Antifasciste

Vigilance Isère Antifasciste

"InfoSyrie.fr" : des néofascistes et manipulateurs. Exemple avec la falsification de l'oeuvre de l'artiste syrien Tamman Azzam

Détournement et falsification d'une création graphique de l'artiste syrien Tammam Azzam.
Abjection des faussaires de l'extrême-droite.

Et souvent, trop souvent, leurs trucages sont repris par des naïfs.

 

Facebook / 100% anti-fn. Unis contre l'extrême-droite et ses alliés.
21  octobre 2016
Détournement et falsification d'une création graphique de l'artiste syrien Tammam Azzam.

Abjection des faussaires de l'extrême-droite. Et souvent, trop souvent, leurs trucages sont repris par des naïfs.

 

Des naïfs qui tombent d'autant plus facilement dans le panneau et qui propagent à leur tour et involontairement l'intox, qu'ils croient percevoir une signification "anti-impérialiste" à ce qui n'est que vulgaires travestissements de notre fachosphère made in France ainsi que de la "poutino-sphère", très active elle aussi, très féconde elle aussi en matière de trucages . Tout cela étant destiné à embrouiller les esprits et à faire pénétrer un peu plus les idées et réseaux d'extrême-droite.

La création de Tammam Azzam , cette  "Statue de la Liberté" ( sur fond de ruines d'Alep) , qui date de 2012, ne portait jusqu'à il y a  quelques jours, aucun titre.


EN AUCUN CAS , Tamman Azzam  ne lui a accolé  ce message que la fachosphère, cherchant à se déguiser et à tromper avec  un très confus et très vague "anti-impérialisme",   lui a ajouté et  fait dire,  - cela  bien sûr , sans indiquer le nom de l'artiste créateur de l'image ni  son lien sur l' internet.
"Message d'un artiste syrien aux USA ...
Titre: décombres de ma maison d'Alep au nom de votre liberté !"

 Ce travail de faussaire a été l'oeuvre  le  18 septembre, sur facebook , des  propagandistes à la solde du régime Assad et néofascistes français se cachant derrière  "InfoSyrie.fr"

 

  • Désormais l'artiste a intitulé sa création  :   "Statue de la Liberté - Syrie"  Voir plus bas, Mise à jour 2

 

1- Depuis 5 ans, c'est l'aviation d'Assad qui bombarde sans discontinuer Alep, rejoint  depuis quelques temps par la  Russie de Poutine.

 

2- Tamman Azzam a quitté la Syrie en  2011, pour ne pas être incorporé dans l'armée d'Assad , pour ne pas être contraint de tirer sur les massives manifestations désarmées de l'époque, cette massive et initialement pacifique  révolte  du peuple  syrien face à un système de féroce répression  et d'accaparement des richesses au bénéfice des clans à sa main.
L'oeuvre ( très belle) de l'artiste, utilisant des techniques de montages graphiques, consiste à transposer des oeuvres mondialement connues sur fond de Syrie ravagée.

Il n'est donc  absolument pas partisan d'Assad et de son régime criminel, il veut dans ses créations exprimer les souffrances du peuple syrien et l'indifférence du monde. Voici comment il terminait une interview, transcrite en italien, et maladroitement traduite en français :
"Bien que je ne crois pas à la vengeance, je ne pourrai jamais pardonner à la dictature pour sa dévastation des communautés et des vies. Tant que la paix vient - et je ne sais pas si elle vient, je l'espère, que le monde extérieur retenir sur la réalité de la Révolution syrienne." >>http://www.independnews.com/…/worldviews-syria-illustrate…/…

 

  

 

3- La falsification a été lancée le 18 octobre 2016 sur la page facebook "InfoSyrie.fr", qui se prétend "Agence de ré-information sur l'actualité en Syrie."
On devrait le savoir, sous le terme "ré-information", se cachent en fait tous les sites de propagande et d'intox facho.
La page facebook "InfoSyrie.fr" est le prolongement du site du même nom. Celui-ci a cessé depuis 2013 de se mettre à jour.

"InfoSyrie.fr" a été fondé par Frédéric Chatillon, néofasciste notoire, très ami de Le Pen-Marine, inquiété  par la justice pour diverses affaires financières dont celle-ci :
"Frédéric Chatillon, proche de Marine Le Pen et l’un des principaux prestataires de services du FN et de sa présidente depuis 2011, a fait l’objet d’une enquête de la brigade financière à la suite d’un signalement de Tracfin, le service antiblanchiment de Bercy.
Ces investigations ont été closes par le parquet en avril, sans donner lieu à des poursuites judiciaires. Les enquêteurs se seraient surtout penchés sur les virements effectués par l’ambassade de Syrie à Paris au bénéfice de Riwal, la société de M.Chatillon. Ils se seraient aussi intéressés à la galaxie Riwal, un ensemble de sociétés gérées par d’anciens membres du GUD, groupuscule étudiant d’extrême droite....." (Droites Extrêmes / Le Monde >> http://droites-extremes.blog.lemonde.fr/?s=syrie)

 

Voir aussi, L'Humanité, mars 2012 : "Chaque fois qu’un média évoque un tant soit peu les tueries en Syrie et les crimes d’Assad, des militants viennent accuser l’auteur de n’être qu’un chien à la botte de l’Otan et de l’impérialisme américain. A l’origine, une campagne de propagande pro-Assad savamment organisée par l’extrême droite.
Des interventions mêlant aussi allègrement islamophobie -l’opposition syrienne, c’est Al-Qaida- et au bord de l'antisémitisme -c’est les sionistes et Israël qui manipulent l’opinion contre Assad- polluent les sites Internet. En appui, moult liens pointant vers les sites infosyrie et du réseau voltaire, entre autres. Cette offensive de propagande pro-Assad est le fruit de militants d’extrême droite français. Et on y retrouve des proches du Front National. Infosyrie est la création de Frédéric Chatillon (via son agence de communication Riwal)...." >>http://www.humanite.fr/syrie-lextreme-droite-francaise-en-c…

 

4-  Quels sont les buts recherchés par  ces faussaires  et propagandistes néofascistes ?  Ils sont nombreux. Entre autres,  celui-ci :  alimenter l'actuelle campagne des  extrêmes-droites en France, campagne de démagogie xénophobe et de haine contre les migrants. 

Et tout en jouant sur un bien vague et trompeur "anti-impérialisme", pour mieux brouiller les pistes et être repris et propagé, le but est aussi de faire entrer dans les esprits ce genre d'idées : "Puisque Bachar El  Assad est un ange, protecteur de son peuple et  nullement responsable des tueries et souffrances subies par ce même  peuple syrien, les réfugiés qui arrivent chez nous en France ne sont certainement  pas des vrais réfugiés, mais des gens louches, qui viennent profiter de nous,  ... , des suspects, des terroristes potentiels...  Ma commune sans migrants !  Le Front National a raison ! ..."

 

 

MISE A JOUR 1, vendredi 22 octobre, 22H.  : Suite à nos interventions, les falsificateurs néofascistes et soutiens de Assad de "InfoSyrie.fr" se sont vus contraints d'indiquer à présent le nom du créateur de l'image. C'est toujours un point d'acquis. Mais bien sûr, ils continuent de déformer totalement le sens donné par l'artiste à sa création. Et sans surprise, ils nous empêchent à présent d'apporter des rectificatifs très factuels et très sourcés, ainsi que nos infos sur ce qu'est réellement "InfoSyrie.fr"

En 2 jours, ce trucage -intox d'InfoSyrie.fr a été diffusé, rien que pour  Facebook, par plus de 14 000 personnes, on vous laisse deviner  le contenu de nombre de  commentaires très très mal informés et abusés ....

 

MISE A JOUR 2 , dimanche 23 octobre  La réaction de l'artiste, après  que nous l'avons informé du détournement de sa création. En anglais, mais facile à comprendre :
Al Arabiya.net, Hibah Fares Sunday, 23 October 2016
The truth behind Syria's Statue of Liberty
Through digital media Syrian artist Tammam Azzam reconstructs the Statue of Liberty from rubble of a destroyed building in Syria.
A “touching” artwork created during the beginning of Syria’s uprising in 2012 has caught the attention of a worldwide audience.
Through digital media Syrian artist Tammam Azzam has reconstructed the Statue of Liberty from the rubble of a destroyed building in Syria.
But during an interview with Al Arabiya.net, Azzam said he was ‘surprised’ by what he said was the ‘wrong interpretation’ the picture had recently received, compared to the more positive reactions it received in 2012.
He said pro-Assad and regime loyalists were sharing the picture and lying about its origins saying: “From a Syrian artist to America, using his own destroyed home in Aleppo.”
He said the work was done by a photomontage on the computer and not a real statue. The Syrian artist explained: “The Statue of Liberty in New York does not represent US politics and I used it only as the symbol of freedom.”
“The piece at the time was carrying a message of optimism despite all of the destruction in Syria,” he added “but that was a long time ago.”
Azzam said he doesn’t respond to people who were using his picture in a context that he had not intended.
“I’m an artist, and I’m busy with all my art work, and have no time to respond to anyone, I draw people and their worries, and not about politics,” he said.
------------------------------

La vérité derrière la Statue de la Liberté de la  Syrie

 

En utilisant des moyens informatiques et l'internet, l'artiste syrinen Tammam Azzam reconstruit la Statue de la Liberté sur les décombres d'un bâtiment détruit en Syrie.
Cette oeuvre d'art "émouvante" , créée pendant le début du soulèvement de la Syrie en 2012, a retenu l'attention d'un public mondial.
Mais à l'occasion d'un entretien avec Al - Arabiya.net,  Tammam Azzam  déclare avoir été "'surpris" par ce qu'il explique  être "une mauvaise interprétation"  qui  a été récemment attribuée à sa création, alors qu'elle avait fait l'objet de réactions réactions plus positives en 2012.


Il explique  que des Pro-Assad et  soutiens du régime ont partagé l'image et menti sur son origine, lui faisant dire : " Message d'un artiste syrien. Titre : décombres de ma maison d'Alep au nom de votre liberté !"

Il a déclaré que l'oeuvre a été réalisée au moyen d'un photomontage numérique, et qu'il ne s'agit pas d'une statue existant réellement en Syrie.

L'artiste syrien ajoute : "la Statue de la Liberté à New York ne représente pas la politique américaine et je l'ai utilisée seulement comme le symbole de liberté."

 

Tammam Azzam précise qu'il ne répond pas aux gens qui utilise son image dans un contexte qui ne correspond pas à ses intentions.

"Cette création portait à l'époque un message d'optimisme, malgré toute la destruction en Syrie," , "mais c'était il y a longtemps." ajoute-t-il.

"Je suis un artiste et je suis entièrement absorbé par mon travail de création et je n'ai pas le temps de répondre à chacun, je mets en images les sentiment des gens  et leurs soucis et pas de la politique".

 

 

MISE A JOUR 3, lundi 24 octobre    Suite aux mises au point fournies par Tammam Azzam à Al Arabya,  la presse internationale a commencé à prendre le relais des rectificatifs et à parler de la réalité de sa démarche d'artiste ( Times of India, médias web aux USA, Huffintgon Post en version espagnole, des médias turcs,  ....). En France, en fin d'après-midi du 23, c'est "20 Minutes" qui s'est fait le premier les échos de l'affaire.

Tous ces articles font état de l'étonnant  et brusque buzz, depuis quelques jours,  autour de la "Statue de la Liberté -Syrie", titre donné désormais  par Tammam Azzam à sa création, alors que celle-ci  depuis ses premières diffusions, en 2012 / 2013 était devenue oubliée des internautes. Tous indiquent l'essentiel du rectificatif de l'artiste,  tel qu' Al Arabya l'a précédemment rapporté. 

Mais jusqu'à présent, aucun de ces articles ne mentionne les auteurs initiaux de la falsification : les néofascistes français de "InfoSyrie.fr".

Cela s'explique aisément : nous n'avons pas eu le temps de fournir à Tammam Azzam une traduction en anglais de nos décryptages et explications,  avant son interview pour Al Arabya.   D'autre part, cet actif propagandiste à la solde du régime de Assad, et très proche de Marine Le Pen, Frédéric Chatillon, fondateur aussi de "Info-Syrie" sait garder une certaine discrétion dans ses activités  et n'est pas forcément très connu sur la scène internationale.

Il n'est pas impossible du tout que d'autres médias, français aussi, s'intéressent à leur tour, prochainement,  à cette "Statue de Liberté-Syrie", à sa tentative de détournement et à nos faussaires néofascistes français, ainsi qu'à l'oeuvre de Tammam Azzam ...  MISE A JOUR 4, mardi 25 octobre  8h30 : A présent,  d'autres médias français -- Le Figaro, France Info, L'Edition du Soir -Ouest France (l'un des meilleurs)  -- se font également l'écho de cette affaire. Mais toujours sans indiquer  qui sont les faussaires ! Toujours pour les mêmes raisons, et aussi parce que nous n'avons pas eu le temps de prévenir des rédactions de la presse française. ...

 

syrie statue liberte FB France Maghreb 2.png
A noter, le curieux comportement de la radio "France Maghreb 2", qui a repris , au moins sur sa page facebook,  la falsification émanant d'InfoSyrie.fr. Ils ont été aimablement et précisément informés de leur erreur, qui elle aussi a été ensuite assez abondamment diffusé sur le réseau  social, à partir de la page facebook de cette radio.

Pourtant, malgré les avertissements qu'elle a bien vus, "France Maghreb 2"  n'a ni retiré cette publication trompeuse, ni publié un rectificatif, mais de plus elle a été déplacée et mise en Une de sa page facebook ...

MISE A JOUR 5, 27 octobre, 8H00

Ci-dessous un extrait - vidéo de cette enquête diffusée en  décembre 2011 sur Canal +, "La face cachée du nouveau Front"  : Frédéric Chatillon présent à une (maigre) manifestation à Paris en octobre 2011,  pour soutenir le  régime de Bachar Al -Assad. On y fait des saluts fascistes, bras tendus... 

Et  précédemment sur un forum syrien, en mars 2011,  Chatillon, ce néofasciste, rouage discret de la machine Front National, roulant aussi pour Assad, nie la réalité et la légitimité de la révolte d'une grande masse du peuple syrien, en prétendant qu'il ne s'agit que d'une manipulation  du "lobby sioniste" :  "Le lobby sioniste, dont la presse française est aux ordres, rêve de déstabiliser votre magnifique pays. Tous ceux qui participent à ces manifestations se font complice des ce lobby."

 A noter que des personnes mal informées ou naïves seront probablement de nouveau trompées : derrière ce terme de "lobby sioniste" qu'emploie  Chatillon (mais aussi  ses équivalents néofascistes  et pratiquant eux aussi le brouillage des esprits comme Alain Soral - Egalité et Réconciliation ), il n'y a qu'expression de la tradition antisémite de l'extrême-droite, et pas le moindre soutien aux droits du peuple palestinien. D'ailleurs, cette même enquête diffusée par Canal + en 2011, montre des aspects méconnus d'un voyage de Le Pen (Marine) aux USA. Ainsi, elle s'y fait très aimablement recevoir et soutenir par un personnage influent de l'AIPAC, important lobby des USA oeuvrant pour un soutien très inconditionnel à la politique israélienne....  ( voir cet autre extrait sur Télérama )

 

Une des nombreuses créations de Tammam Azzam :  "Syrian Museum - Munch"

 

"The  Mediterranean "  ( Photo  et création : Tarram AZZAM  avec  Angela Maria Fascia )

 

Syrian Museum - Gauguin  /   غوغان - المتحف السوري  (Photo : Tammam Azzam )

 

 

Pour aller plus loin :

 

La Syrie dans l'étau,  par Gilbert Achkar

Premier point, c’est que le soulevèrent syrien de 2011 s’inscrit pleinement dans ce qui a été appelé le Printemps arabe. Il n’en diffère en rien du point de vue de ses racines profondes sociales, économiques et politiques.Comme l’ensemble des pays de la région, la Syrie est un pays qui a connu une aggravation des conditions économiques au cours de la dernière décennie. Comme les autres pays arabes, il y a eu un appauvrissement de la population des zones rurales. Il y a eu une montée considérable du chômage et un phénomène de désindustrialisation le tout dans un contexte de mesures néolibérales dans le domaine de l’économie et comme caractéristique l’enrichissement de la famille régnante. ...........

https://www.ensemble-fdg.org/content/la-syrie-dans-letau

 

Syrie: misère de l'anti-impérialisme, par Paul Delmotte

Simplisme et manichéisme, soutien - explicite ou de facto - à des régimes dictatoriaux et répressifs, campisme et complotisme, laïcisme à courte vue... Voire islamophobie. Certaines prises de position émanant de sites ou de journaux se revendiquant d'une gauche « radicale » ou « révolutionnaire », notamment à propos de la tragédie syrienne, donnent le tournis...

 

Entretien avec Tammam Azzam, artiste originaire de Syrie et exilé à Dubaï

Toutelaculture.com/ janvier2016

« L’artiste syrien Tammam Azzam a créé une forme hybride de peintures », c’est ainsi que la galerie Ayyam le présente, grâce au recours à divers médias qui permettent des   "interactions entre la surface et la forme qui dialoguent à mesure que les compositions évoluent". Né à Damas, en Syrie, en 1980, Tammam a reçu sa formation de la Faculté des Beaux-Arts de Damas,  en se spécialisant sur la peinture à l’huile. Il a participé à des expositions solos et en groupe, en Europe et au Moyen-Orient.  Contraint de fuir la guerre dans son propre pays, depuis 2011, ................

 

Des sites d'information sur la Syrie :

Syrie MDL | Syrie Moderne Démocratique Laïque  / www.syriemdl.net/  

Souria Houria - Syrie Libre  /  souriahouria.com

Un oeil sur la Syrie / blog Le Monde d'Ignace Leverrier, ancien diplomate

Un si proche Orient / blog Le Monde de Jean-Pierre Filiu

 

Frédéric Chatillon, l'ami qui encombre Marine Le Pen

L'Express / mai 2016 

[ l'affaire des "kits de campagnes électorales du FN", surfacturés ]

  .....  Une escroquerie de 2,5 millions d'euros?  L'autre affaire semble plus embarrassante, car elle vise cette fois directement le parti d'extrême droite ainsi que Jeanne, la microformation de sa présidente. Alors que l'enquête est bouclée depuis le 14 janvier, dix personnes sont mises en examen, dont le trésorier du FN, un député européen et Frédéric Chatillon.....

.........  En 1994, le président du GUD se découvre une nouvelle cause, celle de la Syrie du clan Assad, ennemi d'Israël. Un lien jamais rompu. En 2006, il rencontre au Liban des officiels syriens, en compagnie de Dieudonné, humoriste plusieurs fois condamné pour ses propos antisémites. En France, sa société, Riwal, mène des campagnes de publicité en faveur du ministère du Tourisme à Damas. Et ouvre un site d'informations, Infosyrie.fr, voué au soutien du régime.  ......

Dîner à Damas, de gauche à droite : Frédéric Chatillon, Manaf Tlass, Dieudonné et Thierry Meyssan
Dîner en 2008 à Damas, de gauche à droite : Frédéric Chatillon, Manaf Tlass, Dieudonné et Thierry Meyssan du "Réseau Voltaire" (  Photo : site d’informations antifascistes  Reflex )
 
syrie statue liberte bourricot   chardon-ardent.png"Le général Manaf Tlass, l’« ami » d’enfance de Bachar el-Assad, en dissidence en France, en compagnie de... Dieudonné, de Thierry Meyssan, et de Frédéric Chatillon, un proche de Marine Le Pen.

Alors que le nom de Manaf Tlass, fils d’un ancien ministre de la Défense du père de l’actuel Président et donc issu du premier cercle du pouvoir baassiste, est avancé par certains (avec le soutien de l’Arabie saoudite, dit-on...) comme un possible chef de gouvernement intérimaire, ces photos rappellent le rôle qu’il jouait dans l’orchestration de la propagande du régime Assad et les réseaux qu’il utilisait à cette fin." ( Rue89, juillet 2012 )

 

«Néonazi»: le témoignage qui accuse un proche de Marine Le Pen

Mediapart / 03 février 2014 (republié  par la LDH Aquitaine) 

 Fréderic Chatillon, conseiller officieux et vieil ami de Marine Le Pen, leader du GUD (Groupe union défense) dans les années 1990 devenu prestataire du Front national, Frédéric Chatillon ne veut pas qu’on le traite de « néonazi » ni de « négationniste ».  ...........

 

Riwal, Réseau Voltaire et Front National [et InfoSyrie.fr] : plongée en eaux troubles

Pixellibre.net/2012/

[..........] Tirez vos conclusions, j’ai déjà les miennes. Riwal, Riwal Syria, Infosyrie et le réseau Voltaire se côtoient, tous sont pro Al-Assad, tous nient la dictature de ce dernier. Leurs informations ne sont pas à prendre en compte."

 

 

Un autre artiste, originaire de Syrie, à découvrir :

Saint Hoax: «Je suis un artiste syrien. J’ai dû abandonner mon nom, ça valait le coup»

20minutes.fr

syrie saint hoax.png

 



22/10/2016

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 88 autres membres