Vigilance Isère Antifasciste

Vigilance Isère Antifasciste

"La mairie supprime le sapin de noël pour plaire aux musulmans" : exemples d'intox propagées par l'extrême-droite


"La mairie supprime le sapin de noël pour plaire aux musulmans" :

exemples d'intox propagées par l'extrême-droite

 

" A Montargis, la directrice de l'école maternelle annule la visite du Père Noël à la demande de familles musulmanes".  Voilà la dernière rumeur qui s'est propagée  à la vitesse de la lumière dans toute la France, grâce à l'internet,  mercredi  5 décembre 2012. 

Un nouveau bobard, qui s'inscrit dans  toute une série d'intox similaires fabriquées de toutes pièces par l'extrême-droite et  qui fleurissent en ce moment.

Mais cette fois, le bobard raciste a fait l'objet  d'un emballement médiatico-politique immédiat, notamment sur des radios comme RTL, RMC et les télés TF1 / LCI .

 

Le site de TF1-LCI met rapidement en ligne un article qui joue avec habileté  sur l'émotion et la confusion : il faut vraiment lire étroitement entre les lignes pour finir par comprendre que l'existence de "pressions" venant  de "certaines familles de confessions musulmanes" n'est pas avérée du tout.  Un extrait vidéo de LCI était joint, c'est instructif  (vidéo remplacée ensuite par JT de 20H de TF1qui calme un peu les choses). En effet, initialement,  la journaliste de LCI se faisait  assez  insistante pour obtenir du maire, au téléphone, une confirmation de ces "pressions musulmanes"...,  en vain.

Au fur et à mesure de la journée, le maire, interrogé par de nombreux médias, se montrera de plus en plus affirmatif: non, il n' a aucune connaissance de courriels envoyés par des familles musulmanes, non il n'a rien reçu. De plus en plus excédé et indigné,  il se demande quelles sont les motivations de ceux qui ont lancé la rumeur.  Et pour les enfants de la maternelle, tout est bien qui finit bien : pas d'souci, le Père Noël se fera un plaisir de les rencontrer. 

 

Pourtant la rumeur continue son cours et se développe bel et bien.  Inutile de passer en revue  les sites  et blogs d'extrême-droites ou  ceux du FN( déguisés ou pas),  ni ceux proches de l'UMP, ni les sites grands publics et les forums, ni les pages  Google, ni celles de  Facebook...  On  sait  d'avance la tonalité de ce déferlement : l'histoire de Montargis est présentée comme une nouvelle preuve de l'islamisation rampante et secrète de la France, à laquelle cèdent complaisamment les élites, la gauche, les administrations, les maires, les entreprises, etc,  etc. .


Pourtant, le petit journal local,  La République du Centre , avait,  dès le début de "l'affaire",  dégonflé et resitué les choses, parlant de "fantasme de l'islamisation".  Tout ce branle-bas était parti de 3 faits : .  

1° : un billet de la  directrice de l'école, (débutante et remplaçante), informant les familles que la visite du Père Noël n'aurait pas lieu cette année pour cause de budget et de laïcité.

2° : un  mail, anonyme,  expédié au nom d'une "Montargeoise consternée", adressé à la directrice et très au-delà.

Cette brave dame anonyme parlait dans son courriel des  "pressions dont a fait l’objet la directrice,  de la part d’une poignée de mères de famille de confession musulmane".  Pressions dont, on l'aura déjà compris, on n'a en réalité  aucune trace..

3° L'année précédente,  une ou plusieurs familles n'avaient pas envoyé leur enfant à la maternellle le jour du passage du Père Noël(Rappelons qu'il n'existe pas d'obligation scolaire légale pour les enfants de moins de 6 ans.)  Une attitude  qui est à présent qualifiée avec des mots qui font peur : "pression communautariste", "boycott de l'école ". 

 

La directrice d'école a déclaré son intention de porter plainte, suite au déferlement de mails qu'elle a reçus. Sait-on jamais, les expéditeurs initiaux de la rumeur seront peut-être identifiés. Mais on peut déjà être certain que la fachosphère n'en soufflera mot, et que TF1/LCI n'en feront pas un "sujet"

 

Il fallait s'y a attendre : au lendemain de cet emballement, un responsable Front National s'est rendu devant l'école, pour "discuter avec les enseignants". Il a été poliment éconduit.

 

Mise à jour mardi 11 décembre : Le Bloc Identitaire, avec son site annexe "Novopress" qui se présente très faussement comme une agence de presse,  certainement inspiré par "l'Affaire de Montargis" a monté en épingle une nouvelle histoire. Là, cela se passe à Narbonne et c'est un  prof d'histoire-géo qui est mis en cause. Bernard Antony, ancien leader Front National et catholique intégriste s'en mêle aussi, interpelle le proviseur :  pour l'extrême-droite, "l'affaire du prof de Narbonne" est à mettre en relation avec  "la multiplication des manifestations de haine anti-chrétienne"

"L’affaire s’est répandue comme une traînée de poudre dans le monde religieux. Surtout sur la toile, où cette histoire d’un enseignant interdisant à ses élèves de faire le signe de croix à l’entrée d’une cathédrale provoque une vague d’indignation, depuis jeudi.", nous apprend le Midi-Libre .  

Nouveau ramdam médiatique, interpellation des autorités locales  de l'Education Nationale, etc.  Le rectorat se voit contraint de communiquer :  avant la visite de la cathédrale, le professeur avait  tout bonnement énoncé des règles de bonne conduite à ses élèves.   Il leur a dit “on ne grignote pas, on ne se chamaille pas et si on veut faire un signe de croix, on ne le fait pas de façon ostentatoire”. 

Mais qu'importe à la fachosphére, l'essentiel pour l'extrême-droite est de faire du buzz, d'investir la scène politico-médiatique, en attendant la prochaine  intox à propager.

 __________________________

 

 

On se souvient du faux, diffusé par les antisémites,  "Le Protocole des Sages de Sion" : une brochure présentée comme étant rédigée par les juifs eux-mêmes, où était censé se dévoiler leur plan secret pour pervertir et dominer le monde. En réalité, un faux fabriqué au début du 20ème siècle par la police du Tsar de Russie qui voulait combattre la révolution montante en excitant à la haine raciale.  Ce faux a ensuite été très utilisé dans la propagande des nazis et des ligues fascistes, dans  l'Europe (et les USA) des années 30 et 40.

La propagande antisémite, utilisant ce faux "Protocole", est loin d'être complètement éteinte : ainsi, le 23 octobre dernier  au parlement grec, un représentant du  parti néo-nazi Aube Dorée, a lu à haute voix un extrait des Protocoles des Sages de Sion , sans qu'aucune réaction ne se fasse entendre.

 

"Eurabia" : un nouveau  "Protocole des sages de Sion" où le complot des juifs et remplacé par celui des musulmans . Les musulmans veulent installer le califat islamique sur toute l"Europe, sur la planète entière et nos élites s'y soumettent honteusement ( c'est la "dhimmitude"), car en 1973, lors du "premier choc  pétrolier", elles ont conclu un pacte secret avec les dirigeants  arabes... Il nous faut donc entrer en "résistance contre l'islamisation"  et contre ses "collabos",  pour  défendre  /  la démocratie / nos traditions chrétiennes / l'Occident / la race blanche.

cf le tueur d'Oslo Anders et ses 1500 pages de "testament politique" .  

cf Rémi Carillon, chef FN du 92,  soutien de Marine Le Pen,  pour qui, après la victoire électorale du Front National, il faudra se préparer à "la guerre civile des Français de souche contre des membres de l’Oumma"  afin de parvenir à  "l'éradication de l'Islam de notre pays"

 

Voir aussi :  "Eurabia", mythe islamophobe et carburant des nouvelles droites extrêmes,   un article de Jean-Yves Camus

 

 

Aujourd'hui, l'internet, couplé au système médiatique et relayé aux droites dures et extrêmes,  permet une très grande diffusion des intox racistes.   Cet outil  permet une  très vaste prolifération des  variantes et une constante actualisation du mythe islamophobe "Eurabia". 

Prolifération qui déborde largement de la  fachosphère militante et touche  aussi  les sites grands publics et anodins : les sites de presse, les forums des chaînes de télé, les forums consacrés à la santé, aux jeunes, etc... . En 2010, le Service d'Information du Gouvernement décrivait le phénomène et s'en inquiétait. En Octobre, c'était le Midi-Libre qui publiait les confessions d'un militant repenti du Bloc Identitaire, dévoilant les méthodes de l'extrême-droite pour investir les sites grands publics.   Pour plus de détails et exemples voir :

Comment l'extrême-droite utilise l'internet pour s'implanter dans les esprits et le pays

Les modérateurs du Net ont parfois le blues  ( sur le site de Télérama )

Les hebdos utilisent l'islamophobie pour augmenter leurs ventes

 

 

La "métapolitique" du Bloc Identitaire :  Cette tactique est  inspirée par les  conseils du penseur d'extrême-droite Jean-Yves Le Gallou et ses "Douze thèses pour un gramscisme technologique"(détournant les écrits de l'antifasciste et communiste italien Gramsci, longuement emprisonné du temps de Mussolini)Ce texte de Le Gallou  constitue une sorte de petit  manuel pratique,   adapté au XXIème siècle, pour tout dirigeant d'extrême-droite, militant ou sympathisant, et  préconise l'usage du Web afin de conquérir "l'hégémonie culturelle", en utilisant le potentiel de "réinformation" (d'intox, en fait),  "la viralité", les moyens de détournement et de falsification,  l'anonymat, ...,  qu'offre l'Internet pour peser sur les médias et les esprits. 
Voir en bas cette page des exemples d'intox directement fabriquées par le Bloc identitaire. Le BI   revendique cette  "stratégie d'influence".  Il est maintenant imité par toutes les  extrême-droites.

 

L'obsession et les intox islamophobes  contaminent le champ politique traditionnel ainsi que des grands médias

- N. Sarkozy : "Le halal est au cœur des préoccupations des Français". "Il y a trop d'étrangers en France"

- Claude Guéant : "des conseillers municipaux étrangers (risquent de rendre)  par exemple obligatoire la présence de la nourriture halal dans les repas des cantines". 

- F.  Fillon :  "Si on laisse s'installer un vote aux seules élections municipales, ..., on verra ce communautarisme continuer de se développer"   

- JF Copé : "Je peux comprendre l'exaspération de certains de nos compatriotes, pères ou mères de famille rentrant du travail le soit et apprenant que leur fils s'est fait arracher son pain au chocolat à la sortie du collège par des voyous qui lui expliquent qu'on ne mange pas pendant le ramadan.»

Ci-dessous : Bidonnage de l'extrême-droite,  repris par Le Point

 
Dans son éditorial du «Point», Franz Olivier-Giesbert, accusait la ville d'avoir gommé du nom de son marché hivernal la référence à Noël pour séduire les musulmans.
.......  Dans l'édito qui accompagnait le dossier, le journaliste s'en prenait aux «pleutres que nous sommes», permettant à l'islam de gagner sans effort «le terrain qu'on lui cède». «C’est ainsi, chose comique, que les notables d’Amiens en sont venus à débaptiser le traditionnel marché de Noël, ô le vilain mot, pour l’appeler marché d’Hiver, ce qui est quand même infiniment plus joli», écrivait-il. Dans un courrier publié par le Courrier Picard, la directrice de la communication de la mairie PS d'Amiens, Annick Carbonnier, dénonce cette «spéculation hasardeuse». Et explique que si le marché de Noël a été rebaptisé «Parfums d'Hiver» en 2008, ce n'est certainement pas pour complaire par avance aux sans-gêne de l'islam picard, mais pour «se démarquer de tous les marchés de Noël qui foisonnent désormais dans les villes et villages». Elle signale au passage que toute la communication de l'événement parle de «Parfums d'Hiver, le marché de Noël d'Amiens», et qu'y est associé le spectacle Cathédrale en couleurs.   ....

 

Autres Hoax (s) de Noël : 

Mention spéciale aux islamophobes de "Riposte Laïque", qui non contents de publier toute une série d'intox au sujet de "Noël menacé par les musulmans", appelent  les internautes à collecter et à diffuser d'autres bobards :   Les patriotes doivent être vigilants et défendre Noël

19 nov. 2012 - Appel à la vigilance des Patriotes : Même la si jolie Fête de Noël est en grand danger d'être étouffée à petits feux par les lâches islamo-collabos au pouvoir "


"Dreuz-info", est très en pointe également  dans la fabrication et diffusion d'intox racistes, comme à son habitude... mais il est impossible de mentionner tous les sites et pages facebook où se fabriquent et se propagent les bidonnages racistes. 

 

1) "Pas de sapins de Noel à Souffelweyersheim, à cause des musulmans."

 Vraisemblablement, cette intox-là a été initialement publiée sur la  site de  la prétendue "Riposte Laïque", en liaison avec un certain Luc Sommeyre (qui navigue entre  Bloc Identitaire et  le FN ) grand dirigeant d'un certain "Comité de Vigilance de la République". 


" Je viens d’apprendre que cette ville alsacienne ne veut pas froisser les musulmans, alors elle a décidé qu’il n'y aura pas de sapin de noël à l’école maternelle ; cette ville est : SOUFFELWEYERSHEIM prés de Strasbourg. Il n’y a pas eu de concertation avec les parents ceux-ci ont été mis devant un fait, depuis quand une minorité fait appliquer une règle dans une école de la république, si ces musulmans ne supporte pas nos traditions qu’ils aillent voir ailleurs. La personne en l’occurrence le maire qui a fait cet arrêté devrait se poser quelques questions : du genre ne suis je pas entrain d’attiser la haine, de prôner le racisme et pousser à voter front national oui Monsieur votre décision est nul, je suppose que dans cette ville il n’y aura aucune décoration de noël et encore moins de sapins mais ou va-t-on quelle tristesse !
Pauvre France." 


site de la commune de Souffelweyersheim :

PLUS DE SAPIN DANS LES ECOLES ?

Un message concernant notre commune circule en ce moment sur Facebook. J'affirme que ce message est totalement mensonger et diffamatoire et qu'il n'a pour seul but que de diviser une population qui vit et souhaite continuer à vivre en toute harmonie.
Unies, l'équipe municipale et celle des employés de la commune de Souffelweyersheim, tiennent à apporter les précisions suivantes...

Réponse du Maire à la rumeur , qui, après avoir donné la liste des sapins de noël installés dans les écoles et rues de sa commune, finit par :

 " .......... A l’avenir, je pense qu’avant de relayer certaines rumeurs, il faudrait vérifier un tant soit peu leur provenance. Avant de taxer les élus d’une commune de favoriser une communauté par rapport à une;autre et de faire un commentaire totalement déplacé et infondé sur les réseaux sociaux, il faudrait au moins vérifier la véracité de ses informations. Ce genre de propos nuit gravement au travail d’élus qui sont attachés au bien-vivre de leurs concitoyens... et au respect des traditions !
Pour finir, je vous invite à venir le 23 décembre prochain à 16 heures sur la place devant la Mairie pour participer à "Noël au Village", un marché de Noël dont les bénéfices sont intégralement reversés à une oeuvre caritative et qui rassemble les élus et les habitants de la commune, de tout âge, de tout bord, de toute nationalité… et de toute confession !
Pierre PERRIN – Maire de la commune de Souffelweyersheim "

 

"Riposte Laïque",  informée  de cette vigoureuse mise au point, trouve le moyen de continuer le bobard et écrit " Bravo à ce maire qui résiste à l'islamisation"....

 

 2- "A Bruxelles aussi, plus de sapin de noël à cause des musulmans"  (et quelques tentatives de manifs de groupes d'extrême -droite)

Une pétition lancée samedi sur internet et intitulée "Pour un véritable sapin de Noël sur la Grand-Place de Bruxelles et le respect de nos valeurs et de nos traditions" avait déjà recueilli plus de 9.500 signataires lundi matin.
"Qu'arrivera-t-il ensuite? La suppression des oeufs de Pâques parce qu'ils se réfèrent à Pâques", avait demandé dans une interview la conseillère communale Bianca Debaets.
Des commentaires des partisans du texte, tels que "On ne pliera pas devant les musulmans" ou "Ce n'est pas à nous de nous adapter, nous sommes chez nous", laissaient peu de doutes sur la cible du courroux des protestataires.

AFP,(Agence France Presse) :

"... Pourtant, la communauté musulmane n'a rien à voir avec la volonté de la ville de troquer le sapin végétal par une structure métallique en forme... de sapin, a expliqué à l'AFP Nicolas Dassonville, le porte-parole du bourgmestre de Bruxelles, le socialiste Freddy Thielemans.
"Cette année, les 'Plaisirs d'Hivers', les festivités qui animeront le centre de la ville pendant les fêtes de fin d'année, à partir du 30 novembre, sont axées sur la lumière. Parmi les cinq projets d'illuminations retenus, il y a cette 'ode au sapin', une structure métallique qui sera illuminée à l'intérieur et à l'extérieur, sur laquelle les visiteurs pourront grimper", explique M. Dassonville.
"Mais il y aura également sur la Grand-Place des petits sapins naturels et une crèche. Ceux qui prétendent que nous voulons supprimer les symboles de Noël se trompent lourdement", souligne le porte-parole du bourgmestre.
En tout cas, pas question pour la ville de faire marche-arrière. "Ce n'est pas parce que certains fondamentalistes s'agitent sur internet que nous allons remettre en question notre décision", assure M. Dassonville. "



3- "Les Hôtels Campanile ne souhaitent plus Joyeux Noël, à cause des..."  (sur de nombreux sites et facebooks de la la fachosphère :

"En 2012, Campanile ne souhaite plus à ses clients français Joyeuses Fêtes ou Joyeux Noël, termes probablement trop chrétiens, remplacés dorénavant par Joyeux Hiver.
 

 Le phénomène d’effacement progressif de nos traditions et des références à nos fêtes chrétiennes semble se confirmer à travers l’Europe puisque le sapin de la grande place de Bruxelles est également supprimé cette année remplacé par une structure lumineuse

Rien n’arrive au hasard puisque Campanile est l’une des marques du Groupe LouvreHotels dont le développement actuel au Maghreb est financé à hauteur de 1,5 milliards d’euros entre autre par… le Qatar.

Le Qatar aurait-il exigé de Louvre Hotels l’islamisation des Campaniles de France (en effaçant progressivement les références chrétiennes pour commencer...) en échange d’un développement du groupe en terre d’islam ? "

Vu l'offensive agressive en France dans le sport et les banlieues islamisées de ce pays ultra-musulman, rien ne serait moins étonnant.
Mosquées, voiles et halal ne seraient finalement que la partie visible de l'islamisation à outrance de notre pays... Jusqu'à quand laissera t-on proliférer cette destruction sans limite de notre France ?"

 

En réalité, les Hôtels Campanile font une promo intitulée "Joyeux Hiver" qui commence bien avant Noël et continue jusqu'en mars....  La chaîne hôtelière, alertée par des internautes antifascistes, envoie mises en garde juridique aux propagateurs d'intox et répond  par cette aimable mise au point : 

" ... notre accroche « Joyeux Hiver » n’a aucun rapport avec une éventuelle volonté de notre part de supprimer le mot « Noël » de nos prises de parole, pour quelque raison que ce soit.
Cette communication est celle d’une promotion valable jusqu’au 17 Mars 2013, bien au-delà donc de la période de Noël, ce qui a motivé notre choix pour le mot « Hiver », plus générique et permettant de couvrir toute la période de l’offre.

Soyez donc rassurés, nous continuerons de souhaiter un « Joyeux Noël » à nos clients... "

http://www.hoaxbuster.com/forum/info-ou-int-hoax

 

4 - "Auchan ne vend plus de crèches pour ne pas choquer les ..."

Un obscur "Observatoire de la christianophobie",  plublie ce prétendu 'témoignage," très vite relayé et amplifié , par ex sur Dreuz-Info : Noël en danger : les musulmans sont passés à la phase de destruction

Pour votre information : le magasin Auchan (Villebon) ne vend plus de crèches parce que "ça choque" ! Mais dans quel monde vivons-nous ? Si tous les catholiques de la régions boycottaient ce magasin, je pense que, très vite, les crèches reviendraient dans les rayons et que "ça ne choquerait plus".

 

Un site  orienté "droite très dure", Nouvelles de France, se renseigne :

" ... le service communication du groupe Auchan invoque « un problème de livraison cette année » et promet que les crèches vont arriver. Ne voyant pas qui pourrait être choqué, notre interlocutrice précise que « la crèche Playmobil » est, elle, « déjà disponible au rayon jouets ».
La direction du magasin de Villebon-sur-Yvette ne nous dit pas autre chose, un responsable allant jusqu'à déclarer : « Il n'est pas question de dire ou d'écrire qu'Auchan refuse de vendre des crèches. C'est faux. Vous ne connaissez pas l'histoire de l'entreprise, vous ! » Gérard Mulliez, le fondateur du groupe, n'a en effet jamais caché ses convictions chrétiennes.

 

 

Autres hoax et bobards de l'extrême-droite débusqués :

Voir aussi Facebook, groupe Debunkers des rumeurs/hoax d'extrême droite

 

- Fausses lettres sur  le halal, publiées sur le Net. 

Elles commencent par :  "Bravo Monsieur le maire !". On y raconte que sur le marché, le maire,  interpellé par des "femmes musulmanes" "exigeant le halal  à l'école", s'est courageusement opposé à elles. On ajoute  enfin l" Le Maire de X....  a précisé sa position de la manière suivante :  La France est un État Laïc et une Nation riche de 2500 Ans d'Histoire et de Traditions. S'installer en France impose aux Étrangers de respecter la Laïcité à l'intérieur des ÉtablissementsPublics comme le sont des Écoles, mais également d’accepter les Coutumes Françaises et nonde vouloir  les remplacer par leurs propres coutumes.   Ceux qui ne peuvent ou ne souhaitent se plier à la Loi et aux Traditions Françaisesdoivent en tirer la conclusion qui s'impose : aller vivre pleinement leurs propres traditions  dans leur pays d'origine.   Affichage Municipal en date du 10.03.2012 "
 

La première mouture de cette lettre semble être celle qui met en scène le maire extrême-droite et identitaire, Jacques Bompard,  à Orange. Depuis, ces lettres-bidon continuent à être publiées sur le Net avec quasi les mêmes termes, seul le nom de la ville change : par ex celle dédiée au maire (PS) de Forbach.

Ainsi les "Identitaires de Savoie qui  publient la même "lettre "félicitations" au maire d' Avoriaz (qui d'ailleurs n'existe pas, c'est une station de ski...). 

Parfois, les maires font savoir leur indignation devant la supercherie raciste, tel celui de cette commune du Sud-Ouest :  Arthès. Le maire s'insurge contre un mail diffamatoire  (La Dépêche, 17 novembre 2012) :"... Pierre Doat s'insurge contre ces écrits, il n'a jamais rencontré personne sur le marché de Saint-Juéry, n'y nulle part ailleurs au sujet des menus pour la cantine des écoles. il nous précise qu'un plat de substitution est proposé pour les familles qui le souhaitent. «Tout ce qui est dit dans ce tract est entièrement faux et a été inventé à des fins politiques, ce ne sont que des calomnies. Je suis outré que l'on ait écrit de tels propos en faisant croire qu'ils étaient de moi. En aucun cas il y a eu un affichage municipal comme écrit dans le mail. Je me réserve le droit de saisir la justice si ce mail continue à circuler.»

 

- "Pierre  Perret censuré" à cause de sa chanson "La femme grillagée" (sur les talibans afghans)  "alors qu’il y a tant de groupes ou de rappeurs  qui “ niquent la France...” » (voir Rue89 et le démenti par Pierre Perret lui-même)

- "Les Roms ont les transports en commun gratuit à Lille" : Un bobard répandu par l'élu régional Front National, Eric Dillies lui-même (voir Newsring

- "Les Restos du coeur refusent dons de nourriture comportant du porc. Les principaux demandeurs de nourriture sont les immigrés musulmans. Les clochards et autres SDF non musulmans sont refoulés par les vigiles musulmans à l'entrée de certains Restos. Ca se passe comme ça en France." (Voir Hoaxbuster et le démenti des Restos du Coeur )
- Faux tract, envoyé aussi  par email : "Nous, Algériens et Arabes, informons la population judéo-française que nous haïssons par-dessus tout la France et son peuple enjuivé jusqu'à la moelle…... Nous sommes déjà neuf millions de musulmans en France et nous remplissons vos femmes quand nous voulons et nous sodomisons vos enfants qui finissent par aimer ça» ( voir Rue89)

- .....

 

Précédents hoax(s) fabriqués par Bloc Identitaire et sa mouvance .

Un article publié en septembre 2011 sur LePost.fr  recensait et décortiquait toute une série de ces faux racistes, sciemment fabriqués :


- Demande d'interdiction des croix vertes signalant les  pharmarcies : il s'agissait  d'une fausse lettre,  signée au nom d'une association  de musulmans parfaitement inexistante , faussement adressée à la Mairie de Paris. Mais  vraiment publiée par site identitaire officiel, Novopress.


- Les "Apéro saucisson-pinard"  , lancé sur Europe1,  par une soit-disant habitante victime, habitante du quartier de la Goutte d'Or à Paris. On apprendra plusieurs mois après, grâce au journal Le Monde, que cette "victime de l'islamisation à Paris", était en réalité habitante de Strasbourg, militante du  Bloc identitaire . Et pas de soucis, on trouve des  charcuteries à la Goutte d'Or. 

- Appels à prière à l'aube, diffusés par Bloc Id lui même, à bord d'une voiture-sono...

 

- Rues et villes débaptisées par le BI en "Rue de la Charia," "Rue de la Lapidation" "St Martin-sur- Mosquée",  etc  

 

-  .....

 

Encouragement à la haine raciale, passage à la violence directe

Ces activités de propagande et d'intox où l'internet sert d'amplificateur initial ont aussi des conséquences très concrètes : outre les scores électoraux du Front National, l'incitation à la haine raciale, l'encouragement et le passage direct à la violence.

- Dans la foulée des ces opérations médiatiques "Apéro-saucisson",  le Bloc Identitaire organisait en mai 2011 une "marche des cochons" à Lyon, qui s'est terminée par des saluts nazis et des agressions,  contre une  boutiques de kebab, contre un bar diffusant de la "musique du monde",...


- En juillet 2012, un couple ordinaire, dans une ville ordinaire et sans problèmes, se livrait à une ratonnade à coups de fusil, à Aigues-Mortes. Seule explication donnée par le couple : "On est chez nous! " (un slogan en vogue à l'extrême-droite, initialement lancé par le Bloc Identitaire, repris aussi dans les rangs de l'UMP)

 

-  On ne compte plus les inscriptions racistes et nazies contre des lieux de culte. Une des dernières affaires en date :  à Epernay,  une association musulmane reçoit des messages de menaces en ce mois décembre 2012. Un mois avant, on avait découvert sur son local des autocollants du Bloc Identitaire, accompagnés de slogans tels que « Burqas, kebabs, mosquées… assez ! », « Droit de vote des étrangers : identité en danger », « Face à la racaille, faisons bloc », « Être français, c'est une identité, pas des papiers », ou encore « Pas de mosquées chez moi ! ». Le tout complété  par des sigles nazis, notamment le symbole SS et une croix gammée tagués .

 

- A Hirson, dans l'Aisne, une boutique de kebabs a été maculée par des croix gammées et fait l'objet d'une tentative d'incendie ( 13 décembre 2012)

 

- .....

 

 



05/12/2012

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 95 autres membres