Vigilance Isère Antifasciste

Vigilance Isère Antifasciste

Le 12 mars, "doléances et résistances" : Là-bas si j'y suis, l'émission de Daniel Mermet, en direct de Béziers

Daniel Mermet a enquêté fin février 2017 sur Béziers, et son maire Robert Ménard qui vient de signer son parrainage pour Le Pen pour les présidentielles 2017.
Le journaliste d'investigation et son équipe ont intitulé leur émission à Béziers : "Doléances et résistances." Elle se déroulera en public et en direct, à Sortie Ouest, dimanche 12 mars, de 16 à 19 H . L'émission sera suivie d'un concert des "Ogres de Barback"
ENTREE LIBRE
On pourra aussi écouter l'émission ou la ré-écouter  sur le site de "Là-bas si j'y suis" =>http://la-bas.org/
 
Robert Ménard a expliqué (lors d'une  récente "Rencontre de la dissidence", organisée par son ami,  théoricien et propagandiste d'extrême-droite bien connu, Jean-Yves Le Gallou)    comment  sa stratégie politique reposait sur la « limite », le « fil du rasoir ». Il déclare lui-même utiliser la mairie de Béziers comme moyen de propager ses idées, en toute bonne conscience, puisqu'elles sont censées être bénéfiques à la ville. Mais il sait qu'il ne peut dépasser certaines limites, notamment juridiques, et y prête très attention, tout en se vantant de les repousser.
 
"....On va essayer d'esquisser une réalité sociale, sociologique, politique de cette ville. Les premières impressions qu'on a c'est que la résistance à Ménard, à cette municipalité et à sa politique m'a l'air assez féconde. La première réjouissance, c'est qu'il n'y a pas rien. Des choses multiples, des actions, des associations, des mouvements, des rencontres, des discussions, des prises de conscience, tout ça c'est fertile...." :  Entretien avec Daniel Mermet, sur le site Envie à Béziers => http://www.envieabeziers.info/…/975-entretien-exclusif-avec…
 
 
 
* Ménard est convoqué devant le tribunal correctionnel à Paris, le 8 mars. Pour " provocation directe à la discrimination, à la haine ou à la violence à l'égard d'un groupe de personnes en raison de son appartenance à une nation, une race, une ethnie, ou une religion". En cause, notamment : ses propos à répétition, sur le " trop-plein d'enfants musulmans" dans les écoles de "sa" ville.
 

* Orateur à la tribune du "colloque" islamophobe et identitaire du samedi 4 mars à Béziers, patronné par Ménard : Olivier Roudier, de la Ligue du Midi. Bien connu dans la région , et par la Justice, pour ses violentes agressions racistes ainsi que ses saluts nazis...
cf le reportage de FR3  Languedoc  =  http://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/herault/beziers/beziers-forte-mobilisation-denoncer-colloque-intitule-desislamiser-europe-1207805.html

 
france3-regions.francetvinfo.fr
Un colloque identitaire intitulé "Désislamiser l'Europe" était organisé ce samedi à Béziers, dans l'Hérault. Un rassemblement pour dénoncer ce colloque a mobilisé envrion 200 personnes brandissant les valeurs républicaines.

A Béziers, samedi 4 mars, l'unité (malgré le boycott du PS local ) en réponse aux semeurs de peurs et haines islamophobes.
Voir aussi, sur notre page, la vidéo en "live" du rassemblement de samedi, avec divers petits discours intéressants , dont celui-ci:
" ...Jean Huillet, qui se présente comme un citoyen, mais dont personne n'a oublié qu'il fut un grand leader viticole, est le plus émouvant quand il rappelle la bombe de l'OAS lancée dans la chambre où dormaient à Béziers en 1962 sa femme et son fils d'un an et demi, miraculeusement vivants.OAS dont se réclame aujourd'hui Robert Ménard..."
"Béziers emmerde le Front National !" , "Blacks, blancs, beurs, la France, c'est nous !".

Sur ce colloque islamophobe de Béziers, voir aussi  le site Envie à Béziers =>http://www.envieabeziers.info/breves/974-desislamisation-de-l-europe-no-limit

 

 

Le 4 mars, à quelques semaines des élections présidentielles et législatives, est organisé dans la municipalité de Béziers un colloque destiné à propager le principe dit de désislamisation. Les organisateurs et les intervenants appartiennent à des courants identitaires.

Comme les 3 jours initiés par Robert Ménard en mai dernier, ce colloque cherche à asseoir une idéologie et à construire un mouvement, en marge du Front National, mais au service de sa quête du pouvoir.

 

Toujours sur ce site "Envie à Béziers", beaucoup d'autres choses.  Entre autres :

Les salariés des services municipaux biterrois se sont mobilisés ces dernières semaines au travers de deux rassemblements sous les fenêtres de leur employeur le maire Robert Menard. Cette mobilisation casse l'image d'Épinal que proposait le maire, à savoir l'image de services municipaux sans conflit depuis son arrivée à l'Hôtel de Ville en mars 2014.  (............)

Voir aussi :

 

Deux années scolaires avec Robert Ménard (par Sud Education -Hérault)

  Béziers est gérée depuis un peu plus de deux ans par l’extrême droite. Les attaques contre l’école sont légion. Elles nous disent la haine vouée au Service Public d’Éducation ainsi que les idées qui se profilent à l’horizon.... Par  Sud Education-34     Au fil des jours La blouse : la nostalgie d’une autre école La municipalité biterroise achè...
 
 

A Béziers, Robert Ménard remplace l'information municipale par le buzz et la propagande d'extrême-droite.

(article rédigé en collaboration avec une militante associative et syndicale de Béziers)    
Malgré ses coups de buzz dérisoires, malgré sa constante recherche de soutiens, malgré ses tentatives assez forcenées pour apparaître comme l'homme indispensable au rassemblement des droites dures et même très dures, (avec très probablement des  espérances pour se trouver une place à l'occasion des prochaines lé...
 

 

 

 



08/03/2017

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 97 autres membres