Vigilance Isère Antifasciste

Vigilance Isère Antifasciste

Livre (5 euros) : "En finir avec les idées fausses propagées par l’extrême droite" de Pierre- Yves Bulteau

 

En finir avec les idées fausses propagées par l’extrême droite

Par Pierre- Yves Bulteau

un petit livre, édité dans un format poche (164 p. - 5 €), éditions de l’Atelier, parution avril 2014

 

Qu’en est-il de la préférence nationale, de l’expulsion des étrangers, de la fermeture des frontières, de la sortie de l’euro, de la suppression des accords de Schengen, de la concurrence des travailleurs, de l’antisémitisme, de l’hostilité à l’islam, de l’assignation des femmes à leur rôle de mère, de la peine de mort, de l’homophobie, etc. ? Faut-il choisir le » chacun pour soi » et le « chacun chez soi » ou conquérir des droits pour tous ?
 

 

Un livre accessible à tous, qui répond à 73 idées reçues diffusées par l’extrême droite en les contrecarrant une à une  [1]

Syndicats de salariés et d’étudiants, associations s’unissent pour soutenir la publication d’un livre antidote au discours du Front national.

Un argumentaire développé par Pierre-Yves Bulteau, précédé d’une introduction de Gérard Aschieri, Frédéric Bodin, Agnès Naton et Pierre Tartakowsky. [2]

 

 

Les 73 affirmations relatées et contrecarrées dans ce livre ressortent de conversations quotidiennes, trouvent de l’écho chez les salariés, les jeunes et les milieux populaires. 73 affirmations qui sont démontées afin de contrer l'extrême droite sur le terrain des idées.

 

Dans une France et une Europe traversées par une crise sociale et économique aigüe, l’extrême droite et son parti en France, le Front national, sont de plus en plus compris comme un parti de protestation contre l’iniquité social qui serait capable de réaliser une partie des promesses non tenues par les gouvernements successifs. De plus en plus de citoyens s’interrogent sur ces propositions, certains reprennent, souvent sans le savoir, des idées fausses. D’autres se demandent comment défendre au mieux les valeurs de la République.

Aujourd’hui, pour faire reculer l’extrême droite, il ne suffit plus de dénoncer ses dérives antirépublicaines, de combattre un clan et un parti politique, tout comme de s’en tenir à la posture de l’antifascisme. Il faut s’atteler à combattre les idées fausses qui contaminent insidieusement nos discours, en les contrecarrant une à une. Ce livre est un antidote indispensable au discours de l’extrême droite et invite à refuser la tentation autoritaire, le « chacun chez soi » et le « chacun pour soi », pour construire une société d’égalité, de liberté et de fraternité pour tous. Il démasque cette propagande selon laquelle l’égalité des êtres humains ne serait pas une chance mais une menace.

Pierre-Yves Bulteau a bénéficié du concours précieux de syndicats (CGT, FSU, Union syndicale Solidaires) et d’associations (FIDL, JOC, MRAP, UNEF, UNL) dont les militants sont quotidiennement confrontés aux questions d’un monde de la jeunesse et du travail sensible à la propagande de l’extrême droite. Ce livre est le symbole de la mobilisation de syndicats et d’associations, pour faire barrage à ces idées qui sous le masque de l’évidence véhiculent des mensonges et remettent en cause le fondement de notre démocratie : le droit de chacun à vivre dans la liberté, l’égalité et la fraternité. Le devoir des citoyens et des organisations qui les rassemblent est de dissiper le mensonge, de se défaire du poison de la division et de la haine. On ne peut laisser le soin aux seuls partis politiques qui se reconnaissent dans l’idéal républicain de répondre à la propagande de l’extrême droite. Les idées de l’extrême droite ne circulent plus seulement dans les meetings électoraux et les isoloirs, elles se propagent dans les campus, les lycées, les quartiers, les territoires, sur les lieux de travail, jusqu’à occuper les conversations quotidiennes et se banaliser.

 

Ici le document PDF qui présente >> quelques échantillons de contre-vérités démontées

 

[1] Ce livre est édité par Les Editions de l’Atelier en partenariat avec l’Institut de recherches de la FSU, La Ligue des Droits de l’Homme, Union syndicale Solidaires, VO Editions ; avec le soutien de la CGT, FIDL, FSU, JOC, MRAP, UNEF, UNL.

 

[2] Un entretien avec Pierre-Yves Bulteau : http://www.regards.fr/politique/on-...

 

PLAN DU LIVRE :
 
PREMIÈRE PARTIE : « LES ÉTRANGERS SONT COUPABLES »
Idées reçues sur l’immigration, les travailleurs étrangers, les travailleurs sans-papiers et la mondialisation du travail.
 
DEUXIÈME PARTIE : « C’EST LA FAUTE AU SYSTÈME »
Idées reçues sur l'exercice de la démocratie représentative, les libertés, les droits et les devoirs civiques
 
TROISIÈME PARTIE : « LA FRANCE AUX FRANÇAIS »
Idées reçues sur l'histoire de France et les questions d’identités, de cultures et de religions
 
QUATRIÈME PARTIE : « LES FAUSSES SOLUTIONS »
Sur l’accueil / Sur le social et l’économie / Sur la concurrence entre les travailleurs / Sur la mondialisation : Sur l’Europe / Sur la démocratie / Sur les libertés/ Sur les droits et les devoirs civiques / Sur l’exercice du pouvoir
 

Extrait de la critique faite par DAN-ACTU Résistances :

Si nous sommes en accord avec les réponses de l'auteur sur la quasi totalité du décryptage des mensonges de l'extrême droite, difficile, en pleine campagne pour les Européennes, de ne pas sursauter aux quelques pages sur l'Europe. Certes les critiques nationalistes, protectionnistes, et parfois xénophobes des partis fascistes européens se doivent d'être dénoncées... Mais pas à coup de contre-vérités comme : "L'Union européenne est un atout" (page 64)... Difficile de ne pas tomber de l'armoire en lisant cela, face à tous les méfaits de cette Europe capitaliste qui provoque des milliers de morts à ses frontières depuis des années, qui fonctionne comme un déni de démocratie loin des peuples, qui participe à la mise à mort de la Grèce et aux difficultés de l'Espagne et du Portugal, qui accueille mieux à Bruxelles l'influence majeure des lobbies que celle des syndicats... Une "belle" construction issue de la création d'un marché capitaliste du charbon et de l'acier (CECA) et qui a toujours été favorable aux banques et aux multinationales, sans parler de la fameuse concurrence libre et non faussée. Sans oublier le "Non" du peuple français en 2005. Parler de "déficit" démocratique serait un doux euphémisme ! Contredire les mensonges du FN par de tels dénis de réalité est confondant...

 

Cette exception mise à part, nous ne pouvons que conseiller la lecture et la diffusion de ce livre édité par les éditions de l'atelier, en partenariat avec la FSU, la LDH, Solidaires et VO éditions. Un livre nécessaire pour contrecarrer la religion du mensonge du FN, un livre en forme d'antidote pour éviter le repli et la haine, le racisme et les manipulations que savent si bien instiller les droites extrêmes. Des droites fascisantes qui sont hélas aussi un des produits dérivés de cette construction capitaliste européenne.

Faire connaître ce livre est donc une priorité, même au-delà des élections actuelles, car la montée des périls en Europe ne fait sans doute que débuter. Une clarification simple, argumentée, sensée permettant de s'adresser aux citoyens de plus en plus nombreux à être tentés par le piège mortel du FN.

 


 

 

 

 

 



24/05/2014

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 97 autres membres