Vigilance Isère Antifasciste

Vigilance Isère Antifasciste

Mireille d'Ornano, cheffe du Front National Isère, en pince pour Jean-Marie (et pour Marine aussi). Toujours le double-jeu du FN.

Mireille d'Ornano, secrétaire départementale du Front National Isère et élue au Parlement Européen sur la liste FN, était présente au rassemblement "dissident" autour de Jean-Marie Le Pen, ce 1er mai 2016, à Paris.

Y figuraient aussi Bruno Gollnisch ainsi que Marie-Christine Arnautu.

Le FN / canal Le Pen-fille avait promis des sanctions contre les cadres FN qui prendraient part à cet "acte d'hostilité".

 

Si jamais il y avait un peu de grabuge dans les rangs du FN Isère et au-delà, on ne se plaindra pas...

 

Mais on peut douter que l'affaire aille bien loin, on peut douter de la réalité des sanctions.

En effet cette fidélité de la cheffe du FN 38  au fondateur du FN et à son fascisme et racisme ouverts, n'empêche nullement Mireille d'Ornano de jouer elle aussi, pour la vitrine médiatique, le look "dédiabolisé".

Ainsi, pas plus tard que le 28 avril, elle faisait meeting commun à Hénin-Beaumont, partageant la tribune avec Le Pen-héritière. 

 

Jean-Marie Le Pen en meeting à Grenoble

A Grenoble, janvier 2014 : un des meetings organisé par le FN-38 en l'honneur de Le Pen-JM, sous la houlette de Mireille d'Ornano (à gauche)

 

Et on le sait, ce double-jeu, ce double-langage (*) , c'est en réalité l'attitude fondamentale du Front National.

Ainsi cette vedette montante du FN,  Marion Le Pen, qui  déclarait tout bonnement, le 27 avril sur le plateau d'I-Télé :

"Je suis d'une génération un peu saoulée par les valeurs de la République qu'on nous sert en permanence..."

En juin 2015, elle avait déjà déclaré sans fard  : "La France, ce n'est pas que la République. Ça a commencé avant la République. Je n'oublie pas les 16 siècles de chrétienté qui ont précédé ... Charles Maurras a été un penseur politique de premier plan..."

[Maurras, théoricien et pamphlétaire ultra-réactionnaire, partisan du régime de Pétain et du racisme d'Etat envers les juifs et tous autres "métèques",  comme on disait à l'époque]


On ratisse donc très large au FN.

Pour exciter à l'islamophobie, (ou racisme anti-arabe, comme on voudra), on nous parle "Laicité", "République".

En réalité , les mots, les principes commes  "liberté-égalité-fraternité" sont viscéralement rejetés par le FN.
En réalité, les lepénistes ne renoncent pas à leur projet d'Etat autoritaire, réactionnaire et fasciste, dirigé par un Chef (une Cheffe)... Bref, toujours la nostalgie du régime de Pétain.

Il n'y a donc rien de surprenant à voir Marion Le Pen participer à un prochain colloque organisé par les royalistes de L'Action Française, le 7 mai 2016.
A noter qu'une autre "vedette" lepéniste Robert Ménard, actuel maire de Béziers participera,  lui aussi, avec sa copine Marion Le Pen, à la sauterie des ultras-réacs / ultras-racistes de l'Action Française.

 

 (*) Double-jeu,double-langage du FN : "Marine Le Pen prise aux mots, décryptage du nouveau discours frontiste" (livre de Cécile Alduy et Stéphane Wahnich, paru en février 2015,)



02/05/2016

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 94 autres membres