Vigilance Isère Antifasciste

Vigilance Isère Antifasciste

Qui se cache derrière les vandales racistes et anti-migrants de "On ferme" ?

 

Nous vous présentons Jean Baptiste Gouraud, "porte-parole du Mouvement pour la Remigration", une branche des Identitaires dont  la phobie-intox sur le "Grand Remplacement"  inspire de plus en plus les  droites .

 

Gouraud porte parole.pngLe président de ce "MPR" est Laurent Ozon, "conseiller pour l'écologie" de Le Pen-Héritière dont elle avait dû se séparer en raison de sa compréhension trop ouvertement exprimée envers Anders Breivik, l'auteur du du carnage raciste et islamophobe  (79 morts) qu'il avait perpétré à Oslo. 

Voir aussi L'Info Antiraciste, mai 2018 : Laurent Ozon, ancien du FN co-organise une attaque contre les sans-papiers avec les néo-nazis > http://info-antiraciste.blogspot.fr/2015/05/laurent-ozon-ancien-du-fn-co-organise.html

 
JB Gouraud tient le compte twitter "On ferme", où on se vante d'actes de vandalisme contre des locaux d'associations humanitaires, apportant de l'aide aux migrants, telles que  France Terre d'Asile, la Cimade, la LDH, etc.  Ainsi, à Nantes, l'association AMI (Accompagnement Migrants Intégration)  a été visée à 7 reprises.
Au micro d'Europe 1, Gouraud, interrogé sous couvert d'anonymat, promet de s'en prendre maintenant "aux trains transportant des migrants" !  Voir ici > http://www.francetvinfo.fr/monde/europe/migrants/un-compte-twitter-met-en-valeur-des-actes-malveillants-visant-des-associations-qui-aident-les-migrants_1129221.html

 

MISE A JOUR 17 SEPTEMBRE, 23h50 :    A présent Gouraud et son MPR incitent à des actes de vandalisme contre le Musée de l'Homme, où se tient d'ailleurs une expo très belle et intéressante paraît-il. Nous rappelons à Police et Justice que les coordonnées de JB Gouraud sont très commodes à trouver ...

Ferme musee homme.png

 


A noter que cette obsession-intox sur "les trains qui transportent des migrants"  est le prolongement d'une intox précédente, lancée par ce même "MPR" : on assurait très faussement que la SNCF avait donné la consigne de donner des billets gratuits aux migrants, alors que les malheureux "français de souche"  doivent se serrer la ceinture et payer plein pot... Intox qui a été reprise immédiatement par les Le Pen, par le maire identitaire de Béziers Robert Ménard, par le "républicain" (sic)  et sarkozyste Xavier Bertrand.  Voir le démenti et les explications très précises de la SNCF >http://www.huffingtonpost.fr/2015/10/14/fn-sncf-migrants-trains-gratuits-humanite_n_8291868.html?utm_hp_ref=france

 

 Comme le montrent  les photos et captures d'écran ci-dessous, ces délits sont tout à fait en encouragés, sinon initiés, par ce "MPR" de Laurent Ozon.
Des plaintes ont été  déposées.
Il ne serait pas difficile à la police et à la justice d'entendre JB Gouraud, originaire de Nantes,  puisqu'il publie abondamment sur le net ( bien qu'ayant récemment essayé d'effacer quelques traces) , puisqu'il indique lui-même ses nouvelles coordonnées , rue de Lisbonne à Paris 8 ème.  Voir ici > http://www.flyer-flyers.fr/professionnel/jean-baptiste-gouraud/ 

 
On notera par ailleurs que ce jeune loup identitaire et néofasciste a  une certaine passion pour les armes et pour les stands de tir.

Mais pour enfumer son monde, technique habituelle de ces néofascistes, il a le culot de mettre en avant une photo de Ghandi sur le compte Twitter !

 

 JB Gouraud fait aussi  la promotion du film à sortir prochainement à Paris, le 21 octobre,  "Patries", dont la blogosphère identitaire vante ainsi les mérites : "film de la cinéaste engagée, Cheyenne Marie Carron,  traitant du racisme anti-blanc", "... Sébastien – éduqué par des parents ayant porté le « vivre ensemble » au statut de quasi-religion – va vite se rendre compte qu’il n’est pas le bienvenue dans cette banlieue, lui, le blanc, le babtou, la face de craie. La réalité des métropoles françaises et notamment de ses banlieues lui explose alors en plein visage sans que ses parents n’y comprennent rien et il deviendra rapidement une sorte de bouc émissaire pour deux « racailles » africaines...."


Voir aussi, Libération :   La «remigration» des identitaires aux portes du FN
http://www.liberation.fr/politiques/2014/11/18/la-remigration-des-identitaires-aux-portes-du-fn_1145502

Extraits de Libération, 13 oct. 2015 :  Le «grand remplacement», totem extrême
http://www.liberation.fr/politiques/2015/10/13/le-grand-remplacement-totem-extreme_1403361?utm_campaign=Echobox&utm_medium=Social&utm_source=Facebook
......... La vision d’Européens «de souche» dissous dans des masses étrangères n’est pas nouvelle. L’historien Nicolas Lebourg la fait remonter aux lendemains de la Seconde Guerre mondiale, «lorsque le néonazi René Binet appelle résistants et vétérans du front de l’Est à combattre ensemble l’invasion de l’Europe par les "Nègres"et les "Mongols" - comprendre les Américains et les Russes. Puis se développe, dans les organisations internationales d’extrême droite, l’idée que l’immigration est le fruit d’un complot juif, visant à remplacer la race blanche par une humanité métisse vivant partout des mêmes marchandises. La dépénalisation de l’avortement donnera lieu à de semblables discours sur le génocide des petits enfants blancs par la "juive Veil"»
............
Les identitaires ont rapidement assimilé le concept, vu comme une arme de choix dans la «bataille culturelle». Fin 2014, le Bloc identitaire a ainsi lancé sur Internet, avec la bénédiction de Camus, un «Observatoire du grand remplacement». De nombreux responsables du FN ont à leur tour adopté le terme. Comme la députée Marion Maréchal-Le Pen, l’eurodéputé Aymeric Chauprade, le sénateur et maire du 7e secteur marseillais, Stéphane Ravier, le secrétaire général du parti, Nicolas Bay. Tous se défendent d’adopter une vision complotiste, évoquant un «constat» sur certaines parties du territoire. Chauprade n’en a pas moins accusé l’Union européenne d’«organiser le grand remplacement». Même Nadine Morano a paru tentée : «On n’est pas encore à un niveau de remplacement, a-t-elle jugé fin septembre. Mais ce sentiment d’être envahis est réel.» Et de préciser que «ce n’est pas qu’un sentiment, c’est une réalité». Une menace qu’agite aussi Nicolas Sarkozy : sans utiliser explicitement l’expression «grand remplacement», le patron de LR a déclaré redouter que l’immigration ne contraigne les Français à renoncer à «leur langue», «leur culture», et «leur mode de vie».
Le terme, enfin, a passé les frontières des mouvements politiques. Les polémistes Eric Zemmour et Ivan Rioufol y recourent dans leurs interventions ; le magazine Valeurs actuelles en a fait sa une en décembre 2014.

 

Voir aussi l'argumentaire élaboré par VISA et Solidaires : Répondre à la théorie du "Grand remplacement"

MISE A JOUR , 26 OCTOBRE  La Horde, "portail méchamment antifasciste" , vient de publier, en prolongement à celui-ci,  un article pour l'essentiel  consacr  >  "On ferme"  et Laurent Ozon, l’écolo-facho

 

 Jean Baptiste Gouraud avec Laurent Ozon :

Gouraud conf ozon.png

 

Gouraud cherche à vendre  ses services dans le "pré-presse",  mise en page de flyers, d'affiche, de pubs :
GOURAUD lINKEDIN.png

 

Gouraud coords.png

 

Autre genre de "communication" de JB Gouraud :
Gouraud metro 2.png

Gouraud tir.png

 

QGR Petit nouveau 3.png

 

QGR action nationale.png

Gouraud Patries.png



15/10/2015

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 88 autres membres