Vigilance Isère Antifasciste

Vigilance Isère Antifasciste

Rhône-Alpes : Vigilance au Conseil Régional face à la présence de l'extrême-droite

 Voir aussi :

- Agitation des néofascistes à Grenoble : barrons leur la route !

- Le FN et ses relations avec le fasciste Gabriac et ses amis : un autre cas révélateur

 

Sur le site du Front de Gauche-Rhônes Alpes , 8 juin 2012 :

 

par Armand CREUS, Gauche Unitaire

VIGILANCE DU CONSEIL REGIONAL FACE A L’EXTREME-DROITE

 

Suite à la dernière session du Conseil Régional où l'élu d'extrême droite Alexandre Gabriac avait été interpellé pour son apologie au nazisme et avait, encore une fois été « couvert » d'excuses par son mentor Bruno Gollnisch, j'avais suggéré l'idée d'un « observatoire » de l'extrême-droite et de ses pratiques porté par le Conseil Régional.

Je persiste dans ma proposition aux groupes de la majorité car il ya matière...

OBSERVONS ...

Isère : le 14 juin, Ras'L'Front a dû mobiliser contre un rassemblement en plein centre-ville de Grenoble (près du magasin « Terres Celtiques »...) où les Jeunesses Nationalistes, Gabriac en tête, déversaient leur poison idéologique.

Rhône : le 11 juin, il a passé 12h en garde à vue et un procès l'attend en septembre pour avoir menacé de mort deux employés d'un bar du Vieux Lyon.

Loire : il distribuait des tracts du GUD (Groupe Union Défense) aux jeunes du Lycée de Montbrison, incitant à la « révolte des souchiens »... Le 23 juin à Lyon : non seulement il a tenté de perturber une réunion du Lycée à laquelle il n'avait aucun droit d'assister mais il s'est enfui à la vue des gendarmes avec insultes et bras levé !

AGISSONS ...

L'appel national à manifester le 23 juin à Lyon des Jeunesses Nationalistes sur une thématique raciste et xénophobe, en défense de la race blanche et ciblant les étrangers était une provocation. Autorisée dans un premier temps par la Préfecture, elle a justifié l'appel à contre manifester de la gauche républicaine, démocratique et antifasciste (40 organisations regroupées dans le Collectif de Vigilance 69). Ce n'est que suite à cet appel et à la vague de protestations ayant bloqué le standard de la Préfecture que le Préfet s'est enfin décidé à interdire la manifestation néonazie et... la contre manifestation antifasciste ! Ce renvoie dos à dos scandaleux a été dénoncé dans un communiqué de l'UD CGT 69.

Au final ce sont à peine quelques centaines de militants d'extrême-droite qui ont répondu à l'appel à manifester, ce qu'ils n'ont pas pu faire vu l'impressionnant déploiement policier qui empêchait tout rassemblement, devant la Bourse du Travail. Dans la Gare de la Part-Dieu où une quarantaine de crânes rasés se réunissaient avec Ivan Benedetti à leur tête, ils ont failli se faire malmener par les voyageurs, se sont fait gazer, arrêter par la police et mettre en garde à vue comme trentaine d'autres. On a trouvé sur certains des couteaux et des barres de fer. Ce qui est révélateur de leur comportement violent dont un passant a malheureusement fait les frais en se faisant tabasser dans les rues du Vieux Lyon.

Leur opération de manifestation nationale à Lyon est un lamentable fiasco et leur dangerosité n'est plus à démontrer.

Il reste trois problèmes :

- Celui de l'interdiction de tels groupes d'extrême-droite violents issus du Front national qui distillent une idéologie de haine de l'étranger et de violence qu'ils pratiquent à leur égard.

- Celui de la volonté à ce jour des autorités préfectorales de renvoyer le combat antifascistes à une opposition « extrême-gauche /extrême-droite »

- Celui que nous pose leur Chef se revendiquant ouvertement du nazisme. Va-t-il encore longtemps bafouer les Lois et valeurs de la République qui interdisent l'apologie du nazisme et de la collaboration ?...

Une rencontre de toutes les composantes de la majorité régionale avec une délégation du Collectif de vigilance pour faire le point sur ces questions ne serait-elle pas une bonne chose ? Pour ma part j'y suis favorable.



02/07/2012

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 88 autres membres