Vigilance Isère Antifasciste

Vigilance Isère Antifasciste

Malgré la "dissolution"de trois groupes néonazis annoncée par Macron, les Extrêmes-Droites continuent leur offensive, brutale et coordonnée

Première publication : le 21/02/2019, 10h00

Dernière Mise à jour : 01 /03/19 - 15h30

 En cours de publication ....  encore des compléments à venir...

 

 

DERNIERE MINUTE , jeudi 28/02/19 , 15h25

 

Scandaleux  !

 

Déjà , et avec 8 jours  d'avance, lemercredi 20 février, et juste pour sa  comm' politique, Macron  avait annoncé que le gouvernement  allait  prendre un décret de dissolution de 3 groupes néonazis : "Bastion social", "Blood and Honour Hexagone" et "Combat 18".
On pensait  donc que ce décret serait donc signé lors du  Conseil des Ministres suivant , c'est à dire celui du mercredi 27 février...
Toujours pas !!!
Ce qui laisse encore plus de temps (15 jours maintenant !) à ces groupes néonazis dont Macron avait annoncé  "la dissolution" (sic !)
pour se ré-organiser,  pour par exemple vider les comptes  bancaires et les transférer ailleurs, pour créer nouvelles associations et structures -paravents, de réseaux de remplacement, etc...
A isere-antifascisme, nous en approuvons  la conclusion d'Alternative Libertaire :
 

"....Nous sommes par ailleurs bien conscient⋅es que le fascisme ne s’arrête pas à celui du Bastion Social ou de ces deux autres organisations groupusculaires insignifiantes. Les fascistes sont organisés et ne manqueront pas, comme ils l’ont fait par le passé, de se réunir sous d’autres appellations plus ou moins euphémisantes et de continuer à propager leurs idées nauséabondes.

Nous ne croyons pas en l’État pour nous protéger du fascisme. Nous sommes convaincu⋅es que le combat contre le fascisme se situe sur nos lieux de vie : entreprises, facs, écoles, ronds-points, syndicats et collectifs, en œuvrant pour l’éducation et les luttes populaires !  "

 

----------------------------------------

 

Malgré la "dissolution"de trois groupes néonazis annoncée par Macron, les Extrêmes-Droites continuent leur offensive, brutale et coordonnée

(Infos  Vigilances Isère Antifascisme et Médiapart, et d'autres ...)

 

   Le Président Macron a annoncé mercredi 20 février au soir la "dissolution" (sic ! ...) de trois groupes néonazis : c'était lors de sa réception au CRIF ( "Conseil représentatif des institutions juives").

L'annonce présidentielle pourrait bien  faire pschitttt.

Et pas seulement parce que comme les précédents, un décret de dissolution gouvernemental d'un groupe fasciste et dangereux ne peut avoir que des effets limités. 

   Mais  aussi parce que le poison propagé par l'extrême-droite ne se limite pas aux trois groupes mentionnés par Macron.

   Vigilances Isère Antifascisme vous  fournit quelques unes des causes  de ce prévisible pschittt... Médiapart aussi.

Plus grave encore : non seulement la  mesure de"dissolution" gouvernementale n'a aucune chance d'aboutir à la disparition définitive de ces trois groupes, mais elle n'arrêtera pas l'offensive de plus en plus virulente, de plus en plus brutale, de plus en plus coordonnée des extrêmes-droites, qu'on doit absolument qualifier de néofascistes et non pas du mot vide de sens de "populistes". C'est un qualificatif qu'elles apprécient et revendiquent, pour masquer leur projet véritable :  le projet fasciste.

Signalons,en  plus, l'extension et coordination européenne de l'offensive du fascisme ou néofascime.

 

   Isere-antifascisme.org, "site très ami de RLF Isère - Réseau de Lutte contre le Fascisme" vous apporte ici des infos sur les mouvances les plus virulentes et actives dans  la vague actuelle d'exactions et de propagande fasciste  et raciste.

Nous mentionnons aussi certains des noms des responsables très probables....

 

   Pour autant, n'oublions pas que ces groupes, de plus en plus violents, agissent en complémentarité avec ce qu'on peut qualifier comme "extrême-droite officielle" : FN/RN, Debout La République de Dupont-Aignan (qui sert de plus en plus de marche-pied, déguisement, reconversion de carrière  à des profils de couleur brune) et la moins connue mais très toxique et bien brune elle aussi  UPR-Union Pour La République de François Asselineau. Les connexions

 

 On pourrait aussi légitimement se demander où s'arrêtent les pénétrations extrêmes-droites quand la droite devient identitaire ( cf Wauquiez tout amour pour le pétainiste Eric Zemmour), quand Macron, qui assure pourtant sans cesse être le rempart "progressiste contre les nationalismes", refuse d'accorder le pavillon français au navire de sauvetage humanitaire L'Aquarius, et insiste lourdement pour que, dans le "Grand Débat", soit ramené le sujet "immigration / identité", comblant ainsi les voeux d'une Le Pen.

 

 ---------------------------------------

Sont donc concernées par un futur décret de dissolution ("pour commencer" a ajouté Macron) les organisations d'extrême-droite suivantes : Bastion social, Blood and Honour Hexagone et Combat 18.

 

"Combat 18" ? : des ultras ultras parmi ces autres ultras .

Décrit comme la branche armée de la mouvance néonazie internationale "Blood and Honour".  Les chiffres renvoient à la première et huitième lettres de l'alphabet : A et H, pour Adolf Hitler...

 

Le "Bastion Social" ?

Issus des "aimables" mouvances GUD, Action Française, Jeunesses Nationalistes, etc. A essaimé dans plusieurs villes, Strasbourg, Lyon, Chambéry, Aix-en Provence, Marseille, Angers, Clermont-Ferrand, en ouvrant des locaux qu'ils prétendent destinés à l'action caritative. Soit-disant pour venir en aide aux SDF. "De l'humanitaire", affirment-ils, la main sur le coeur, quand il faut prendre la pose  pour les médias. Mais ces "gentils néofascistes"  précisent que leur "action humanitaire" est fondée sur des critères ethniques : les "français (blancs) d'abord", ou à la rigueur, pour des Européens, qui doivent être eux aussi blancs, évidemment.

Bref, une simple couverture pour ouvrir des bases fascistes d'où ils font rayonner racisme, agressions et violence.

 

Quant à l'intense activité du BS ces derniers mois pour tenter de détourner le mouvement Gilets Jaunes vers la violence raciste et antisémite et fasciste, voir Mediapart,  21 février 2019 :  La dissolution du Bastion Social était déjà engagée depuis deux mois. 

L'article de Mediapart en format PDF ici => La dissolution du Bastion Social était déjà engagée depuis deux mois.

 

"Blood and Honnour Hexagone" ? C'est la  branche française  d'un mouvement nazi européen.

Cet article de Rue89-Lyon vous donnera une première bonne idée de quoi il s'agit.

 Par Laurent Burlet et Bertrand Enjalbal 

Publié le 26/02/2019 :  Blood and Honour : des néonazis organisateurs de concerts et de free-fight, actifs à Lyon

Dans la région lyonnaise, un énième concert de black metal néonazi

 

A noter, parmi  beaucoup d'autres infos de cet article  RUE89-Lyon, ces structures derrière lesquelles Blood and  Honnour se cache : 

’"Association de musique du monde des 2 Savoie" (déclarée en septembre 2018, à Marseille)  ou  "Hass Weg".

"Hass Weg", de l'allemand : Chemin de la Haine... !  au moins, c'est clair.

Hass Weg a déclaré son siège dans une commune du Nord-Isère, pas loin de Lyon...

Sur un site d'informations concernant les entreprises : "Hass Weg se présente en tant que label musical indépendant en support et soutien de la scène Underground Black Metal au nom de la liberté d’expression. Label et distributeur de musiques extrêmes avec tout ce que cela sous-entend ..........."

 

Voir aussi La Horde  : plusieurs articles    Blood and Honnour Hexagone  

Blood & Honour Hexagone : du bruit, des coups, des armes - 12/04/2016

 

L'annonce de la "dissolution" par  Macron : une annonce prématurée,  à l'efficacité bien plus politique que policière

 

Connaissant relativement bien les moeurs de la vénérable Maison Poulaga et Cie, nous devinons que la soudaine annonce présidentielle de "dissolution" de ces  groupes fascistes a beaucoup embarrassé certains services s'occupant de renseignement et surveillance.

Et en a même agacé fortement certains d'entre eux.

 

Mediapart  confirme les échos que nous avons pu entendre : "une annonce d'opportunité", écrit le fameux site d'investigation dans cet article de et , 21 février 2019 :  La dissolution du Bastion Social était déjà engagée depuis deux mois.

Une annonce d'opportunité, c'est à dire pour les besoins de la communication politique macronienne sans trop s'embarrasser avec le b.a.ba de la technique policière : on ne prévient pas une semaine à l'avance les délinquants qu'on surveille discrètement du moment où l'on va déclencher le "saute-dessus !" :  interpellations, perquisitions, GAV, etc .

Or, un décret gouvernemental de dissolution, en vertu de la loi de 1936 visant  les ligues factieuses et bandes armées, se prépare dans la discrétion et se signe en Conseil des Ministres.

Entre l'annonce présidentielle du 20 février lors de la réception au CRIF et le conseil des ministres du 27, les groupes nazis visés ont donc une bonne semaine pour se ré-organiser : évacuation des locaux, des objets et documents compromettants, transfert des comptes bancaires, création de structures et réseaux de remplacement..

 

De plus, il faut rappeler qu'un décret de dissolution gouvernemental a toujours  une portée limitée : ce ne sera pas la première fois qu'un mouvement fasciste en principe "interdit", se reconstitue rapidement.

NB : il est donc inutile de préciser que le  combat contre les extrêmes-droites, leurs idées, leurs poisons,  ne peut pas  reposer sur ce seul type de décision d'un gouvernement.

 

Cependant, une décret de dissolution pris par le gouvernement entrave tout de même, même seulement partiellement et même seulement pendant un moment,  leurs actions et nuisances. Elle peut dissuader, "calmer" quelque peu et quelques temps des militants de base de ces mouvements fascistes,  et fait placer sur  les dirigeants la menace d'inculpations et condamnations en cas de "reconstitution de ligue dissoute" ou "reconstitution de bande armée".

 

Mais dans le cas présent, de mémoire d'antifasciste, c'est bien la première fois qu'on annonce, une semaine à l'avance, la prise d'un décret de dissolution, laissant ainsi tout leur temps à ces groupes fascistes pour se ré-organiser !

 


Grande violence des tags, harcèlements, intimidations, menaces : stratégie très calculée et très coordonnée des "combattants racistes"

 

Voyez, par ex, cette info du JT national 19/20 FR3, mercredi 21 février 2019 à partir de 8'45...

Une info  très significative, ( à isere-antifascisme, on n'a été nullement surpris...)  : témoignage d'Olivier habitant La Garenne-Colombes, très choqué par une croix gammée sur sa porte d'entrée, et  par une lettre très menaçante, très injurieuse, au racisme / antisémitisme très violents, une lettre adressée à sa fille de 16 ans.

capture écran

 FR3 1 21 février .jpg

 

Tags, actions de vandalisme, menaces et agressions physiques à Paris, à Lyon,... des bandes d'extrême-droite  :
 C'est un déferlement  allant en s'amplifiant. Liste très incomplète :
  • Bas-Rhin :  Croix gammées et autres dégradations nazies dans un cimetière juif  avec l'inscription « Elsassiches schwarzen wolfe », càd. « Loups noirs alsaciens », à Quatzenheim, mardi. Voir "20 Minutes",20/02/2019.
  •   "Le Monde pute  de Rothschild " : ... "  "Mbappé enculé nègre enjuivé", février 2019, dans un wagon du RER parisien.  "Macron pute des juifs" :  le 21 février, à Ambilly (en Haute-Savoie) info FR3 Alpes.
  • "Moins de zoulous, plus de blancs","Macron à la potence""Vive Pétain, mort aux Rouges", "Mariage sodomite = abomination". En tout, six tags ont été découverts au parc Mistral, à Grenoble, ce vendredi 22 février.  Voyez  FR3 Alpes
  • 23 et 24 février : A Lille, sur la porte d'un couplé âgé, une croix gammée, et encore plusieurs croix gammées dans un skatepark de Paris ( ci-dessous)

Les tags ont été réalisés sur une oeuvre d'art du parc Paul-Mistral (Grenoble) / © Police nationale / DR

Grenoble FR3 tags_racistes_grenoble-4103389.jpg

 

      FR3 Alpes précise que figurait aussi un "message royaliste", sans en montrer la photo.

Bien possible, surtout avec cette précision de FR3, que les auteurs (qui semblent savoir écrire sans faute d'orthographe...) soient liés à ces mouvances dont nous  avions déjà remarqué les progrès en matière de rapprochements idéologiques et de coordination  : les pétainistes-cathos-fascistes  de Civitas + les  "Soral and Co" d'Egalité et Réconciliation + les cathos intégristes de Meylan ( voir l’enquête d’isère-antifascisme) .

     On sent aussi une forte influence  du site "DP", un genre de think-tank pour promouvoir l'action directe hitlérienne avec d'abondantes "fiches/conseils pratiques",  à l'intention des haineux de toutes obédiences (  nous décrivons le rôle et fonctionnement  de "DP"  plus bas).

     Il faudrait peut-être demander ce que pensent de notre hypothèse ce leader fasciste local et régional, (et ex-élu régional et cadre national FN ) Alexandre Gabriac, ou son ami, Franck Sinisi, (il avait été élu sous étiquette FN à Fontaine, s'est rendu célèbre pour ses propos au sujet des "dents en or des Roms") ou à tout hasard,  Christophe Chagnon (élu sous étiquette FN lui aussi, à Echirolles, moins célèbre que le précédent, il a pourtant été condamné pour une tentative d'incendie perpétrée contre une salle de prière musulmane).

     Mais peut-être, aurait-t-on quelques réponses du côté de Terre Celtique,"la boutique enracinée de Grenoble", une drôle de boutique sur le cours Berriat, enracinée pour l'essentiel dans la culture néonazie et identitaire  ?

 

DL croix gammée lille paris  2019-02-25 105443.jpg

lettre-antisémite-saint-maur.jpg
A Saint-Maur (Val de Marne) déjà le 14 janvier 2018 . Un probable "combattant raciste et hitlérien" sous influence du site d'action nazie"DP"  ou/et dAlain Soral and Co,

source :  Le Parisien

 

 

Le Monde 24 fevrier 2019 actes antisémites.JPG

 

L'intense regain d'activité des mouvances d'extrême-droite démontre  la mise en oeuvre, l'application concrète et la diffusion grandissante d'une nouvelle stratégie fasciste, coordonnée, en complément de la tactique du  "racisme par allusion" du FN/RN, un passage à "la vitesse  supérieure" dans l'agressivité, le FN/RN ayant déjà ouvert largement la voie à la banalisation des idées fascisantes.

 

  • Sur isere-antifascisme, dès la mi-août 2018, nous avions analysé, décrypté, mis en lumière ce passage à une nouvelle étape ,plus brutale, de la propagation du racisme et fascisme, des haines , harcèlements, menaces.
  • Nous avions alerté, en coordination avec  RLF Isère (Réseau de Lutte contre le Fascisme, ex-Ras L' Front) :

"democratieparticipative" ("DP") : stratégie nazie de libération totale de la parole raciste pour harceler et menacer. Il faut les faire taire ! (23 sept. 2018)

Blocage (partiel) d'un site nazi et ultra-raciste : RLF Isère s'en félicite (10 déc. 2018)

"DP", site pour l'action raciste et nazie,  a très vite contourné le jugement du tribunal ordonnant son "blocage", jugement intervenu fin novembre 2018. ".

 

Captures écran du 24/02/19. Source isere-antifascisme.org

Voici les actuelles bannières de "DP". Auparavant, c'était par ex. : "Hitler, c'est le minimum"  ou  "Le site le plus lu par les jeunes blancs décomplexés", etc...


Captures écran du 24/02/19. Source isere-antifascisme.org

DemocratieParticipative 1 corrige site hitlerien.jpg DemocratieParticipative 2 attention site nazi.jpg

 

Précédentes bannières sans ambiguïté de "DP", 

site de propagande et d'organisation d'action raciste et hitlérienne.

Source :  isere-antifascisme.org

stratégie nazie de libération totale de la parole raciste pour harceler et menacer. Il faut les faire taire ! (23 sept. 2018)

DP banniere jeunes blancs.jpg

 

Les  "bonnes" idées de "DP", recommandées à ses lecteurs et  "partisans racistes" (sic):

racisme-hitlérisme assumé + propos  hyper-violents , le plus choquant possible  + racisme "rigolo".

Et photo suivante,  sa diffusion/application pratique : un exemple à Grenoble.

moins de migrants.jpg

Les tags ont été réalisés sur une oeuvre d'art du parc Paul-Mistral (Grenoble) . 22/02/19.   © Police nationale / DR

FR Alpes Grenoble FR3 tags_racistes_grenoble-4103389.jpg

 

Un "partisan raciste", un fan de "DP" ??? très probablement...

 
 

L'auteur d'une cinquantaine de tags antisémites sur la ligne du RER C a été interpellé

 

Un homme soupçonné d'être l'auteur d'une cinquantaine de tags à caractère antisémite sur la ligne du RER C a été interpellé ce mercredi 27 février en gare de Versailles-Rive-Gauche, a indiqué une porte-parole de SNCF Transilien.

L'homme, âgé d'une soixantaine d'années, a été surpris en flagrant délit par des agents de la sûreté ferroviaire peu après 6 heures du matin.

Ces derniers jours, de nombreux tags antisémites (croix gammées et insultes) inscrits sur les murs des gares ou des trains du RER C avaient été relevés par la SNCF.

Il agissait au petit matin

Il y a très vite eu "une forte présomption" qu'un seul homme était l'auteur de ces graffitis, réalisés sur une dizaine de jours, a précisé la porte-parole.

Des agents de la sûreté ferroviaire ont alors visionné la vidéosurveillance et ont repéré un homme agissant au petit matin sur des armoires électriques.

Il a ensuite été surpris en gare de Versailles-Rive-Gauche où il a été interpellé avant d'être remis aux policiers de la brigade des réseaux franciliens (BRF).

Le suspect a aussitôt reconnu les faits et a admis "une cinquantaine de tags", a déclaré la porte-parole.

La SNCF a porté plainte pour "dégradation" et "incitation à la haine".

versaillais antisémite 1.jpg

 

 

 

"democratieparticipative "   : site très frénquenté  de propagande et d'organiser l'action nazie et raciste, qui s'est déguisé sous ce nom très trompeur, et qu'il conviendrait mieux de nommer "Haine raciste participative" ou "Hitlérisme participatif".
Nous le nommerons  désormais ainsi : "DP".
En novembre 2018, suite à une indignation et mobilisation croissante, à laquelle RLF Isère avait pris sa part, une décision de justice  avait rendu moins visible sur Google et les autres moteurs de recherche ce site d'action hyper-raciste et ultra-fasciste.
Mais évidemment, "DP" a très  vite mis en place des parades et continue à répandre de plus belle sa haine et ses conseils pratiques  pour répandre  un racisme totalement débridé et très agressif, avec une idéologie nazie très fièrement assumée. 
Nous tairons ici quels moyens utilise à présent "DP" pour contrer la décision judiciaire de "bloquage".
 
"DP"  est la version francophone  d'un autre site-web dirigé par les suprémacistes blancs des USA...
Attention ! ce sont précisément ces  mouvances et réseaux  fascistes US, avec par ex.  l'ancien conseiller  de Donald Trump,  Steve Bannon, qui ont joué un rôle pas négligeable du tout  dans l'accession au pouvoir de Trump...
 
Rappel : Bannon, ayant fondé "The Movement" pour agir en UE,  apporte  désormais son  "expertise fasciste"en Europe, auprès de Matteo Salvini, auprès du FN/RN, auprès d'autres partis et mouvances identitaires et brunes de différents pays européens. 
A vérifier : nous ne serions pas surpris du tout que Bannon / The Movement ait fourni ses lumières de spécialiste de la propagation d'une peste brune moderne, adaptée au XXIème siècle,  au nouveau parti fasciste espagnol, "Vox", crédité de plus de 10% pour les élections  prochaines, qui auront lieu le 28 avril...
 
"DP" n'est nullement l'oeuvre de débutants ou d'excités racistes isolés, ni de stupides "bas  du front". Ses responsables sont des vieux briscards, des professionnels de la haine et de la propagande fasciste et raciste.

 "DP",  ce site néonazi, encourage à passer à l'action directe  raciste et fasciste :  "DP"donne des conseils pratiques sur la façon de procéder ...

On y trouve, par exemple et par exemple seulement cette fiche-conseil : "Appel aux citoyens participatifs : que faut-il lire pour être un bon raciste ?"

 

 

Créé en février-mars 2017, "DP" a réussi à acquérir rapidement  une importante audience, et est devenu une référence appréciée  de toute la fachosphère.

"DP" est aussi très apprécié par les "petits fachos de base", car il propose des "bons exemples"  des "bonnes idées" pour harceler, menacer, agresser et choquer  des personnes de toutes sortes, qu'elles soient un peu connues ou pas du tout (des personnes dont "DP"  exhibe souvent la photo, avec souvent le moyen pour leur nuire à leur travail, ou par téléphone ou ou via facebook, ou avec l'adresse de leur domicile  etc ...)

Pour déstabiliser les cibles, "DP"  est très créatif en"bonnes idées", et conseille à ses "partisans racistes" (sic) de mêler "humour" le plus ordurier et violent possible +  un racisme/nazisme tantôt "rigolo", tantôt direct ... 

 

 Car au-delà des innombrables pages de "racisme et nazisme amusant" (!), "DP" est capable d'armer ses lecteurs d'un bagage théorique et fournit à ses "partisans racistes" (sic)  une solide idéologie affranchie de toute ambiguïté : toute une rubrique s'intitule, très clairement : "Textes doctrinaux de la révolution raciste"

Dans ce courant de la fachosphère, on estime  que le moment est venu de  faire tomber définitvement "le plafond de verre" qui  entrave, certes de moins en moins, l'accession au pouvoir des extrêmes-droites : la mémoire des crimes et horreurs du nazisme.

 
La page  Accueil  de "DP", le 24 février 2019, comme chaque jour : très fournie, très réactive.
Abondance des titres très provocateurs, titres qui sont autant de "bonnes" idées pour un langage très violent et choquant, à réutiliser par ses lecteurs. Et tout en bas, colonne de droite,  "les partisans racistes"  sont armés en théorie  et pratique nazie : "Textes doctrinaux de la révolution raciste".  
DP Accueil 2   2019-02-24 141004.jpg

DP  Accueil 4 2019-02-24 141555.jpg
DP Accueil 3 -2019-02-24 .jpg

DP Accueil 4 2019-02-24 141826.jpg


 

Certains des  auteurs et responsables très très probables sont connus, par ex. l'identitaire Boris Le Lay, (Boris Le Lay a été plusieurs fois condamné, mais par contumace : il s'est installé au Japon) ou du moins, pourraient être  identifiés, si seulement on se donnait les moyens  d'enquête nécessaires.
D'autres noms de suspects ? :
Thomas Joly, (passé par le FN) et ses compères du groupe nazifiant "Parti de la France", des célébrités de l'antisémitisme comme Hervé Ryssen ou  Vincent Raynouard, Ivan Benedetti et ses camarades fascistes et pétainistes de l'Oeuvre Française / Jeunesses Nationalistes  ( OF et JN en principe "interdites" depuis le décret gouvernemental de juillet 2013, mais vite réapparues sous des noms divers comme "Parti Nationaliste Français"). On pense aussi beaucoup aux amis de Jérôme Bourbon, regroupés autour du journal Rivarol, des vieux routiers de  ceux-là aussi.
Il ne faudrait pas oublier non plus d'autres jeunes loups, adeptes et propagandistes de "L'Europe Blanche" et aryenne, grands lecteurs et diffuseurs d'ouvrages nazis, très présents sur Youtube, émerveillés par la pureté raciale blanche du côté de chez Poutine ou à l'Est de l'Europe  : Daniel Conversano, ou un certain "Saint Claude 88" un savoyard sans doute, dont le nom véritable serait, parait-il , Claude Salverola
...

"DP" a d'emblée expliqué, très ouvertement, ses ambitions : former "des combattants racistes",  impulser "un racisme de masse", restaurer "le racisme comme valeur positive", car, "oui nous sommes fiers d'être racistes, oui nous voulons être racistes !" ...  Etc ,etc


 

En complémentarité au "extrêmes-droites officielles", banalisation du nazisme et relance de  l'hitlérisme

 

"DP" est un grand vecteur du négationnisme,  ce négationnisme destiné à réhabiliter le nazisme, et qu'on peut résumer ainsi :"les chambres à gaz, le génocide, c'est en vérité une invention des juifs".

Ce négationnisme sert aussi de support  pour activer  un racisme tous azimuts, "multicibles".

L'objectif final étant de re-développer, en pratique,  l'hitlérisme et le fascisme, en combinant tous les moyens, dans la rue et dans les votes ... 

 

Non seulement très fièrement pro-nazi, "DP" se dit également "anti-système. Mais pas du tout ennemi du système économique capitaliste  qui génère tant d'inégalités, de souffrance, de ravages écologiques.

Non, avec le mot  "système", la fachosphère désigne  le système ... juif.

Mais attention ! : "DP" combine intensément  la propagande et haine anti-juives à un racisme tous azimuts, anti-noirs, anti-arabes ou antimusulmans, sans oublier la violence et la colère contre les femmes et les homos.

 

Nous vous épargnerons cette absolument  insupportable lecture de "DP" ( chaque jour y sont ajoutées, deux, trois, quatre ou plus encore,  nouvelles horribles publications).

Nous en avons fait, pour  vous, une synthèse-résumé du discours "DP" :

Tous ces "juifs mondialistes et pro-migrants et rouges",  "qui grouillent",  "en secret" autour de nous ont lancé un nouveau complot, pour "se  rendre maîtres du monde" : ils veulent pervertir notre valeureuse race aryenne  et blanche, nos racines gauloises et chrétiennes : ils veulent, avec le vivre-ensemble, avec le respect mutuel, la diversité ou la défense des droits de l'homme, nous "négrifier", nous "bougnouliser"..

 

C'est pourquoi sur "DP", qui manie la provocation à dessein, afin de se débarrasser des "rouges et des métèques", on souhaite vivement la reformation de SA-Sections d'Assaut, ces sinistres brutes hitlériennes en chemise brune...

On milite pour un hitlérisme qui n'est absolument pas dans la simple répétition, mais qui sait s'adapter au XXIème siècle et se modernise, avec notamment l'usage de l'internet, tout en passant, de plus en plus, aux actions, exactions  et infiltrations concrètes.

 

Tout cela en  complément du travail effectué par les Extrêmes-Droites "officielles" ...

 

  • Les "EDs officielles" : càd. celles qui parlent dans les medias, qui se présentent aux élections,  qui siègent déjà dans des gouvernements, dans des parlements, dans les  institutions européennes ou régionales,  dans des municipalités...

En complément également du travail négationniste et complotiste (un travail qui a une très grande influence et pénétration dans les esprits...) pour semer confusion et embrouillage des pensées et des références, effectué par la galaxie autour  du duo Alain Soral (et son site "Egalité et Réconcilation")  /  Dieudonné, et ses "amusants" spectacles de propagande fascisante, où bien sûr l'antisémitisme est à l'honneur, avec cet "humour-antisémite" destiné à faire du hameçonnage vers l'idéologie fasciste ou nazie... Et pour le vote FN/ RN aussi, évidemment ...

Voir : ANNECY : Contre la venue de Dieudonné (le 14 mars) rassemblement (le 9 mars) et pétition, à l'initiative  de jeunes de 17 ans

 

En complément aussi du travail de sape, d'intox, de fake-news, de hameçonnage, réalisé sur les  réseaux sociaux ... mais aussi d'infiltration : en ce moment, parmi les groupes facebook Gilets Jaunes et en créant, en parallèle, des groupes G.Jaunes qu'ils contrôlent.

 

Sur  "DP",  déjà au printemps 2018, un lecteur qui terminait par un "Heil Hitler !" , exprimait le sentiment général, et montrait  aussi tout ce très coordonné déploiement,  en action concrète, de la parole et agressivité raciste et fasciste.

Le souligné de la dernière phrase est de nous :  

 

  • "Il est plutôt rassurant d'entendre dire qu'il y a eu de nombreux propos racistes de la part des blancs. Cela signifie qu'ils ne sont pas tous lobotomisés par le juif. Espèrons que cette saine attitude de rejet et de haine de l'autre, de refus du vivre-ensemble et de la diversité vont faire tâche d'huile."

 

Quels  sont ces groupes "dissous", Bastion social, Blood and Honour Hexagone et Combat 18  ?

Rapides réponses sur L'Express

 

 Télécharger l'article de Mediapart en format PDF, daté du 21/02119, ici => La dissolution du Bastion Social était déjà engagée depuis deux mois.

 

 

 

A paraître prochainement sur isere-antifascisme : 

Article-enquête, en collaboration avec des antifascistes allemands, avec nos collègues antifascistes du site La Horde, et  d'autres réseaux antifascistes ...  
Au plus tard d'ici jeudi 28 février, au soir.  Ou peut-être avant :  lundi 25 ou mardi 26 février au soir ? 
Titre provisoire :
A Budapest, Hongrie : Importante et significative manifestation de néonazis, venus de toute l'Europe 

 

.

"Des professionnels de la haine ...",

dit  fort justement, dans son communiqué, la  LICRA Isère  https://www.facebook.com/licragrenoble/

( Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme)

Video Nazis Budapest 1- 2019-02-21 100823.jpg

 

IMG_7903.JPG

 

Une peste brune, propagée par les diverses extrême-droites, très militantes, très actives :

Vienne (Isère) : déferlement de tags nazis et racistes 

Vienne  stupeur-pour-les-membres-du-parti-communiste-francais-de-vienne-qui-ont-decouvert-ce-samedi-la-devanture-de-leur-local-situe-rue-de-bourgogne-taguee-photo-le-dl-v-w-1549808469.jpg

 

Source des photos suivantes :  Mediapart :

La dissolution du Bastion Social était déjà engagée depuis deux mois.

Médiapart 1 Linder.jpg

Valent  Linder, le nouveau président de Bastion Social

 

Mediapart bissuel-linder-vide-o.jpg

L'ancien président de Bastion Social Steven Bissuel et le nouveau président, Valentin Linder.

 

Medipart affiche-bastion.jpg

 

 

 

 

 

 



22/02/2019

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 165 autres membres