Vigilance Isère Antifasciste

Vigilance Isère Antifasciste

Incendie raciste en Corse. La "lepénisation des esprits" continue.

Le Monde.fr , 09.04.2012 :

Un incendie raciste vise une salle de prière musulmane à Ajaccio

 

Des inscriptions racistes ont été peintes sur la façade de l'immeuble qui abritait ce lieu de culte.

 

Une salle de prière fréquentée par la communauté musulmane à Ajaccio a été "partiellement" détruite dans la nuit de dimanche à lundi 9 avril par un "incendie raciste", a annoncé le ministère de l'intérieur. "Des inscriptions à caractère raciste ont été découvertes sur la façade de l'immeuble qui abritait ce lieu de culte", a précisé le ministère.

Le ministre de l'intérieur, Claude Guéant, s'est dit "très attentif à ce que la communauté musulmane ne soit pas stigmatisée" et a demandé aux services d'enquête "de tout mettre en œuvre pour identifier rapidement les auteurs de cet acte afin de les mettre à disposition de la justice", a-t-il indiqué dans un communiqué.

Cette attaque intervient dans un contexte tendu, trois semaines après les assassinats de militaires et d'enfants juifs par le jeune djihadiste français Mohamed Merah. Une série d'interpellations très médiatisées se sont succédé ces derniers jours dans les milieux islamistes radicaux. La communauté musulmane avait mis en garde contre un risque de "stigmatisation" des plus de 4 millions de musulmans vivant en France.

 

FORTE HAUSSE DES ACTES ISLAMOPHOBES

En 2011, 155 actes islamophobes ayant fait l'objet d'une plainte ont été dénombrés par l'Observatoire contre l'islamophobie en France, soit une augmentation de 34 % par rapport à 2010, selon son président, Abdallah Zekri.

Parmi eux, 38 concernent des "actions" (attentats, tentatives d'attentat, dégradations) et 117 concernent des gestes menaçants, des insultes ou des inscriptions à caractère raciste. M. Zekri doit par ailleurs porter plainte jeudi pour une dizaine de lettres de menaces et d'insultes reçues par le Conseil français du culte musulman (CFCM), dont l'Observatoire contre l'islamophobie est une émanation.

 

_____________________

 

L'HUMANITE, 13 avril 2011 :

Le racisme banalisé s’ancre dans la société


La Commission nationale consultative des droits de l’homme (CNCDH) a rendu public hier (12 avril 2011) son vingtième rapport annuel sur le racisme, l’antisémitisme et la xénophobie.

Moins d’actes racistes, mais une banalisation du racisme. C’est le principal enseignement du vingtième rapport annuel de la Commission nationale consultative de droits de l’homme (CNCDH), rendu public hier.

Ce document, qui s’appuie sur les statistiques du ministère de l’Intérieur, tombe à point nommé pour évaluer l’impact d’un discours politico-médiatique de plus en plus nauséabond : Claude Guéant qui multiplie les sorties xénophobes, Robert Ménard qui prépare la sortie d’un livre subtilement intitulé Vive Le Pen ! Et voilà que l’ex-ministre socialiste Roland Dumas (invité sur France Inter) trouve à Marine Le Pen « un certain charme », jugeant même qu’elle défend « des idées nouvelles ».

Tout cela valait bien un petit bilan. Que dresse la CNCDH, et qui relève que le nombre 
global des actes à caractère 
raciste et antisémite a marqué un « net recul » en 2010, par rapport au pic de 2009. Au total, 886 faits à caractère raciste ont été décomptés, soit une baisse de 13,6 % par rapport à l’année passée.

Les Maghrébins restent la cible privilégiée du racisme (36 % du volume global). « L’année 2010 a été marquée par une hausse des atteintes à la communauté musulmane », ajoute le rapport, avec 22 actes et 87 menaces recensés. Treize lieux de culte musulmans ont subi des exactions violentes, contre six en 2009.

Mais, s’il ne se traduit pas toujours en actes, le racisme semble bien ancré dans l’opinion publique. « Pour la première fois depuis plusieurs années, le sondage (CSA-Sofres) indique une augmentation de l’intolérance. » Au total, 56 % des personnes interrogées estiment qu’il y a trop d’immigrés en France (+ 9 points par rapport à 2009). Et 48 % pensent que les musulmans forment un groupe à part dans la société (+ 4 points par rapport à 2009).

 

« Il y a une forme de décomplexion dans le discours politique qui incite à banaliser le racisme », estime Martine Brousse, vice-présidente de la CNCDH, qui se félicite de la mise en place, prévue cette année, par le gouvernement d’un « plan national de lutte contre le racisme ».

Directeur général de la Licra, Pierre Fournel, qui pointe une « déferlante du racisme sur Internet », se dit moins optimiste. La Licra a ainsi enregistré 1 192 signalements de propos racistes sur le Web en 2010, contre 687 en 2009.



10/04/2012

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 130 autres membres