Vigilance Isère Antifasciste

Vigilance Isère Antifasciste

"Islam, antéchrist et jambon-beurre. Voyage au coeur de la machine anti-islam". Enquête de Canal +, septembre 2011

 

Islam, antéchrist et jambon-beurre. Voyage au coeur de la machine anti-islam

Une enquête  de Paul MOREIRA,  diffusée  le 5 septembre 2011 sur Canal +

Depuis les attentats de New York en 2001, la paranoïa de certains Américains envers les musulmans ne cesse de croître. Celle-ci est notamment alimentée par des réseaux profitant de ce terreau pour propager des idées d'extrême droite. Ainsi, l'organisation «Stop the Islamisation», qui relaie moult rumeurs, comme celle annonçant la construction par les djihadistes d'une mosquée sur les ruines du World Trade Center.

 

L'organisation a maintenant ses propres ramifications en Europe, entretenant un climat de haine.

En France aussi, la peur de l'Islam a généré des manifestations regrettables.

 

En juin 2010,  prétendant  qu'il n'était plus possible d'acheter du jambon dans un quartier parisien, une opération «apéro saucisson et pinard» avait été lancéepar  le groupe d'extrême-droite "Bloc Identitaire" et une prétendue "Riposte  Laïque"  .

En décembre, ce furent les "Assises contre l'islamisation",  avec à la manoeuvre le Bloc identitaire, Riposte laique et d'autres groupes européens  "populistes"  ou d'extrême-droite.

En mai 2011,  le BI organisait à Lyon "une Marche des cochons". La manif s'est terminée par des saluts hitlériens, des attaques de boutiques de kébabs et autres agressions.... ( voir  Le Progrès de Lyon ,"L'extrême-droite radicale sème la panique dans les rues du quartier Saint Jean"

 A plusieurs reprises le même grouspuscule a réveillé des villes à l'aube, en circulant avec une voiture-sono diffusant des enregistrements d'appel à la prière, pour exciter le fantasme de "l'invasion islamique".

En octobre 2011, à St Martin Le Vinoux ( agglo de Grenoble) des "identitaires" en mal de publicité ont rebaptisé des rues ( "rue de la Charia", etc),  toujours dans le but  de "faire du buzz" et d'encourager aux fantasmes racistes.

 

"Bloc identitaire" , "Riposte laïque", etc, :  des mouvements satellites du Front national  qui lui servent de boîte à idées.  Inspirant même la droite classique,  autre fait tout regrettable.

 

Face à cette vague de xénophobie  prenant pour support la crainte de l'Islam et  alimentée par les extrêmes-droites, notons une saine réaction du CRIF (Conseil représentatif des instituitons juives de France) et de la LICRA ( Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme) :

En effet, une invitation  de Marine Le Pen au micro de Radio J  ayant été envisagée, le CRIF et la LICRA avait refusé que soit accordé un "brevet de respectabilité" au Front National (alors que la président du FN,  pour parler de l'Islam en France emploie les mots " nouvelle occupation").

CRIF et LICRA ont signé en commun cette  tribune intitulée :  "Le discours de Mme Le Pen menace juifs et musulmans"  (par CRIF et LICRA) :

" .........   Ainsi le musulman a pris la place tenue hier par le juif, l'Arabe ou l'immigré dans la dialectique frontiste.

Ne nous y trompons pas : ceux qui parlent de l'islamisation de la France sont guidés par la même obsession xénophobe que ceux qui dénonçaient la judaïsation de notre pays dans les années 1930.

L'étranger, quel que soit son visage, reste responsable pour l'extrême-droite des maux de notre société   ......." 





17/12/2011

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 137 autres membres