Vigilance Isère Antifasciste

Vigilance Isère Antifasciste

Marche des Solidarités le 16 mars, contre les violences policières, le racisme d'Etat, les discriminations : à Paris, à Grenoble, à Lyon, à .

 

Certains  refusent l'expression "Racisme d'Etat", au nom du fait qu' à la différence du régime sud-africain d'Apartheid par ex,
les lois françaises condamnent le racisme et les discriminations. Pourtant, et bien au-delà des comportements racistes individuels,
le racisme est bel  et bien institutionnalisé au sein de l'Etat : pour le constater, il n'est qu'à voir la pratique bien inscrite des contrôles policiers au faciès,ou la façon avec lesquels sont traités migrants et exilés...

Acte Commun le 16 mars :  à 15H arrêt de tous les cortèges : tout le monde pose un genou à terre sur le modèle des footballeurs américains en solidarité avec les jeunes noirs tués par la police et en défiance à Trump.
Nous appelons à poser un genou à terre et à lever le poing.

Nous appelons tous les collectifs, associations, etc. à faire une courte vidéo à faire circuler sur le thème : "le 16 mars à 15H nous poserons le genou à terre et lèverons le poing pour …. " . A chacun de donner ses raisons.


Convergence avec Marche pour le climat et Gilets Jaunes.

1) Le 16 mars, les Gilets Jaunes à Paris pour une « journée décisive » au lendemain de la fin du « Grand débat » de Macron.

2) 16 mars, Marche pour le climat au lendemain d’une journée de grève internationale --le vendredi 15-- des jeunes pour le climat.
La réussite globale dépend donc de la mobilisation des unEs et des autres.

Par ailleurs il faut assurer que les thèmes, souvent marginalisés, portés par la Marche des Solidarités, soient clairement partie prenante du concert général de la révolte et de la riposte populaire.
Voir aussi
=> https://fr-fr.facebook.com/marche17mars/
=> https://fr-fr.facebook.com/events/1492200060916599/

 

16 mars à PARIS :

contre le racisme et les violences policières,

Marche des Solidarités !


Nous serons dans la rue à Paris comme dans les autres capitales européennes. A l'appel des familles de victimes des violences policières, des collectifs de sans-papiers, des résidentEs des foyers, des collectifs et associations de l'immigration et des quartiers. Parce que la riposte est dans la solidarité et la solidarité dans la riposte.

16-mars-bat-01-2.jpg

 

A l'appel

des collectifs de sans-papiers :

CEESSP (Collectif étudiants étrangers Lyon), CISPM (Coordination Internationale des Sans-Papiers et Migrant-e-s, CSP1, CSP 17-Foyer St Just, CSP20, CSP59, CSP75, CSP93, CSP95, Collectif Schaeffer d'Aubervilliers, CTSP Vitry, Droits Devant !!

des collectifs et associations de victimes et de familles de victimes des violences policières : 

Assemblée des blesséEs, Collectif Justice pour Angelo Garand, Collectif Justice et Vérité pour Ali Ziri, Collectif Justice et Vérité pour Babacar Gueye, Collectif des mères solidaires, Collectif Urgence Notre Police Assassine,  Comité Vérité et Justice pour Adama Traoré, Comité Vérité et Justice pour Gaye Camara, Comité Vérité et Justice pour Lamine Dieng, Comité Vérité et Justice pour Wissam El Yamni, Collectif Vies Volées,

du Copaf (Collectif pour l’avenir des foyers),

et de :

20è Solidaires avec tou-te-s les migrant-e-s, Action Antifasciste Paris-Banlieue (AFA Paris-Banlieue), Act-Up Paris, AFD International, Assemblée citoyenne de Paris 14, Assemblée citoyenne des originaires de Turquie (ACORT), Assemblée de la Multicontinentale, Association Culturelle des Travailleurs Immigres de Turquie (ACTIT), Association des Familles des Prisonniers et Disparus Sahraouis (AFAPREDESA), Association Femmes Plurielles, Association Hirondelle de Martigné-Ferchaud (35), Association Marocaine des Droits Humains (AMDH-Paris/IdF), Association de Solidarité et d'Information pour l'accès aux droits des étrangers extra communautaire (ASIAD), Association des Travailleurs Maghrébins de France (ATMF), Association des Tunisiens en France (ATF), ATTAC-France, ATTAC-Rennes, Association pour la paix en Syrie, Association WISE, Centre de recherche et d'information pour le développement (CRID), Cercle Louis Guilloux, CADTM France, Collectif Cases Rebelles, Collectif de Défense des jeunes du Mantois, Collectif Faty Koumba, Collectif Gilets Jaunes IdF-Rungis, Collectif Irrécupérables, Collectif Ivryen de Vigilance Contre le Racisme (CIVCR), Collectif de Lutte AntiCapacitiste (CLAC), Collectif solidarité migrants Paris Centre, Collectif de soutien de l’EHESS aux sans-papiers et aux migrant-es, Collectif Ni guerre Ni état de guerre, Comité contre les violences policières à Pantin, Comité d'Organisation du 10 Mai, Comité pour le Respect des Libertés et des Droits de l'Homme en Tunisie (CRLDHT), D'ailleurs Nous Sommes d'Ici 37, D’Ailleurs Nous Sommes d’Ici 67, Désarmons-les, DesLitsSolidaires, DiEM25 France, Droit au Logement (DAL), Droits Ici Et Là-bas (DIEL), Fédération des associations de solidarité avec tous-te-s les immigré-e-s (FASTI), Fédération des Tunisiens pour une Citoyenneté des deux Rives (FTCR), Femmes Egalité, Femmes en lutte 93, Fondation Frantz Fanon, Front Uni des Immigrations et des Quartiers Populaires (FUIQP), Humans for Women, La Chapelle Debout!, La Révolution est en Marche, Le paria, Libre Lucha, Paris d'exil, Rassemblement Citoyen En Normandie, Réseau Euro-Maghrébin Citoyenneté et Culture (REMCC), Réseau Foi et Justice Afrique Europe, Réseau de Ravitaillement des Luttes en Pays Rennais, Riposte antifasciste, Survie Ile de France, Tous Migrants, Union Juive Française pour la Paix (UJFP), Union des Tunisiens pour l'action citoyenne (UTAC), Zone de Solidarité Populaire 18 (ZSP18),

ASSO-Solidaires, CNT, Emancipation tendance intersyndicale, Fédération Sud-PTT, Section CGT de la Cite Nationale de l'Histoire de l'Immigration, SNPES-PJJ/FSU IDF, Syndicat de la Médecine Générale, Union syndicale Solidaires,

AL, FI Bas-Rhin,Groupe d'action thématique Réfugiés-Migrants FI35, NPA, OCL Paris, OCML-VP, PCOF, PIR,

 

 

Contre le racisme d'Etat et les violences policières

Ensemble face à l’Oppression et la Répression

Riposte populaire !

 

Nous, familles des victimes tuées, violées, mutilées, blessées par la police ;

Nous, migrant.e-s chassé.e-s, torturé.e-s, traumatisé.e-s, persécuté.e-s par l’Etat et le système des frontières ;

Nous, habitant.e-s des quartiers populaires harcelé.e-s et humilié.e-s au quotidien par les forces de police et ciblé-e-s par le racisme d’Etat ;

Soutenu.e-s par des collectifs, des associations, des syndicats et des partis politiques ;

 

Nous marcherons ensemble, contre le racisme d'Etat et les violences policières

Samedi 16 mars 2019 à 13h12 à Place de la Madeleine à Paris.

 

Dans un contexte où les violences policières, d’abord principalement exercées dans les quartiers populaires, s’étendent de plus en plus à toute la société,

Dans un contexte d'état d'urgence constitutionnalisé où nos libertés reculent et les violences d'Etat gagnent du terrain contre l'ensemble de la population, avec notamment depuis le 17 novembre plus de 1000 condamnations, près de 3000 blessé.e-s, dont une centaine gravement, et plus de 20 mutilé.e-s et 1 morte Mme Zineb Redouane,

Dans un contexte où le racisme progresse,

Nous protesterons, contre la logique du capitalisme qui divise pour mieux régner et briser le tissu social, contre l'apologie de la haine de l'autre, contre le délit de solidarité, contre toutes les formes de discriminations qui privent leurs victimes de leurs droits à l’embauche, au logement, à la santé, à l’éducation.

Nous protesterons contre l’impunité policière et pour la mémoire de celles et ceux morts sous les coups des violences policières.

Nous manifesterons pour le droit d'exister et de protester, pour le droit d'être ce que nous sommes et pour le droit d'exprimer publiquement nos opinions politiques.

 

Nous manifesterons pour construire une société égalitaire fondée sur la justice, la vérité et la dignité de chacun.e.

 

Ensemble, pour exiger un autre modèle de société :

 

  • Vérité et Justice pour toutes les victimes de violences policières et du système des frontières
  • Interdiction de la Clé d'étranglement, du Pliage et du Plaquage ventral (Techniques d’immobilisation mortelles utilisées par la police) et des contrôles au faciès
  • Retrait des LBD, des Flashball, de tous les types de grenades et du pistolet à impulsion électrique
  • Régularisation de tous les sans-papiers et abrogation de la loi asile-immigration
  • Liberté de circulation et d’installation et fermeture des centres de rétention
  • Abrogation de toutes les lois xénophobes et racistes
  • Égalité des droits dans l’accès au logement avec ou sans papiers, l’emploi, la retraite, la formation et la santé
  • Droit des résidents des foyers à un logement décent et stable, qu’il soit individuel ou collectif
  • Droit à la vie privée, droit d’héberger, droit de maintenir ses pratiques culturelles de solidarité et d’entraide dans les foyers.
16-mars-arabe-2.jpg

16-mars-2019-2 tract en  arabe.jpg

 

 

GRENOBLE :

Marche régionale contre le racisme d’État et les violences policières  Solidarité !

  • Départ à Grenoble, Félix Poulat

     

    Marche contre le racisme d’État, les violences policières, en solidarité avec les migrant•es dont nous demandons la régularisation, l’accès aux droits, à un toit, à la santé, à la liberté de circulation et d’installation de toutes et de tous.

    A l’appel de la Coordination régionale de soutien aux sans-papiers

Dans le cadre de la Journée nationale - 16 mars - contre le racisme d’État et les violences policières et la journée internationale - 21 mars - contre la racisme et le fascisme.

  • Nous, familles des victimes tuées, violées, mutilées, blessées par la police
  • Nous migrant•es chassé•es, torturé•es, traumatisé•es, persécuté•es par l’État et le système des frontières
  • Nous, habitant•es des quartiers populaires harcelé•es et humilié•es au quotidien par les forces de police et ciblé•es par le racisme d’État
  • Nous, citoyen•nes, nous dénonçons la loi honteuse dite "anti-casseurs", une loi anti-manifestant•es qui vise à étouffer toute protestation et toute manifestation
  • Soutenu•es par des collectifs, des associations, des syndicats et des partis politiques

Nous marcherons ensemble contre le racisme d’État, les violences policières, en solidarité avec les migrant•es dont nous demandons la régularisation, l’accès aux droits, à un toit, à la santé, à la liberté de circulation et d’installation de toutes et de tous.

A l’appel de la Coordination régionale de soutien aux sans-papiers

Premiers signataires :

  • Pour l’Isère : CISEM (Coordination iséroise de solidarité avec les étrangers migrants) : APARDAP (Association de parrainage des demandeurs d’asile et de protection), CIIP (Centre d’Information Inter-Peuples), CSRA (Comité de soutien aux réfugiés algériens), La Patate Chaude, LDH 38 (Ligue des Droits de l’Homme), LIFPL (Ligue internationale des femmes pour la paix et la liberté),RLF 38(Réseau de Lutte contre le Fascisme, ex-Ras L' Front),  RESF (Réseau éducation sans frontières), RUSF (Réseau universitaires sans frontières), PAS 38 (Pour une Alternative syndicale), Solidaires 38, Syndicat multiprofessionnel des travailleurs sans papiers CGT, FSU, UD CGT, Ensemble Isère, Europe Écologie / Verts Isère, France Insoumise, GO Citoyenneté, NPA, PCF, PCOF.
    ATTAC 38, CIMADE 38, DAL 38, Acip-Asado, CADTM, CTNE (Comité traite négrière esclavage), Femmes égalité comité Lucie Vaud, Front contre les expulsions, Mêmes droits pour toutes et tous, Mouvement de la Paix, Nous Toutes, Syndicat des avocats de France 38, RLF Isère.
  • Pour la Drôme : ASTI Valence (Association de soutien à tous/toutes les immigré·e·s), ASTI Romans, Femmes en Luth, FSU 26, LDH 26, Sections PCF Romans et Bourg de Péage.
  • Pour la Haute-Savoie : ATTAC 74, Chaîne humaine contre la haine (Annecy), Collectif un toit pour tous, FSU 74, LDH 74, NPA 74, Syndicat CGT Énergie 74, Comité 74 du PRCF, UL CGT d’Annecy.
  • Pour le Rhône : ActForRef, ATTAC-Rhône, CGT Vinatier, CGT-Éduc’Action Rhône, Union Départementale CGT, Union Départementale CNT, Collectif Agir Migrants, Collectif Amphi Z, Collectif des étudiantEs étrangerEs, Collectif 69 Palestine, Émancipation-69, FSU 69, LDH Rhône, Migrations Minorités Sexuelles et de Genre, MRAP LYON 1-4 et 3-7-8, RESF-69, Union syndicale Solidaires 69, Solidaires EtudiantEs, SUD santé sociaux 69, Solidaires Retraités 69, UJFP Lyon, Alternative Libertaire, EELV 69, Ensemble !, France Insoumise Migrations, L’insurgé, Lutte Ouvrière, MJCF 69, Nouveau Parti Anticapitaliste
--------------------------------------------------
 
Au  sujet de la révolte  au quartier Mistral à Grenoble  :   Vérité et Justice pour Adam et Fatih

 

IMG_8298.JPG

IMG_8295.JPG

IMG_8292.JPG IMG_8302.JPG



10/03/2019

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 165 autres membres