Vigilance Isère Antifasciste

Vigilance Isère Antifasciste

"Marine Le Pen" livre de Caroline Fourest et Fiammetta Venner

Aril 2012 : Ce livre est à présent paru en édition de poche, sous le titre "Marine Le Pen démasquée"

 

Maud Noyon, Nabbu l'electron-livre :

 

 

Couverture de Marine Le Pen écrit par Fiammetta Venner, Caroline Fourest

"Marine Le Pen" par Caroline Fourest  et Fiammeta Venner.

Parution juin 2011, 20 euros

Tel père, telle fille. Même blondeur, même parti, même idéologie : Marine ou Jean-Marie, c’est du pareil au même. Dans une biographie fouillée, Caroline Fourest et Fiammetta Venner retracent le parcours de la benjamine Le Pen, aujourd’hui patronne du Front National. Ou comment, en décryptant  les idées frontistes une à une, dénoncer la normalisation dont profite une des favorites à la prochaine présidentielle

 

Marine Le Pen ne fait pas de la politique par hasard. Plus qu’une ambition, c’est un devoir. Fille d’un homme qui fascine autant qu’il repousse, elle aurait choisi très tôt de descendre dans l’arène. L’événement fondateur correspond à l’attentat dont la famille est victime en 1976 : on a voulu tuer son père, Marine sort son glaive pour le défendre. Dès lors, pour Caroline Fourest et Fiammetta Venner, la petite fille, puis la femme, ne remettront jamais en cause les choix paternels. Allant jusqu’à pourfendre la figure de la mère lorsque celle-ci déserte le domicile conjugal.

En retrouvant ses anciens camarades de fac et en interrogeant ses proches, les deux auteures retracent l’enfance compliquée de la demoiselle, ses débuts d’avocate, sa vie privée, l’attachement viscéral au père. Où l’on comprend que c’est ce complexe d’Electre tardif qui la mènera en politique, plus que l’adhésion aux idées du parti. Une fois à sa tête, elle saura cependant le modeler à son image, sans abandonner les recettes médiatiques qui ont tant servi son père, au premier rang desquelles la victimisation.

 

Dans ce Marine Le Pen, Caroline Fourest et Fiammetta Venner passent scrupuleusement en revue ses déclarations contradictoires sur les femmes, soulignent les incohérences dans le programme économique, mais aussi les prises de position hypocrites sur la laïcité. Elles analysent les revirements sémantiques, les coups de frein superficiels sur la provoc’ : le parti n’a opéré qu’un ravalement de façade, sans toucher aux fondations idéologiques… Histoire de séduire les électeurs jusque-là tétanisés par la violence d’un Jean-Marie Le Pen imprévisible.

Marine n’est pas une candidate comme les autres ; son parti non plus. Le seul exposé de ses manipulations suffit à la décrédibiliser. Sans qu’elle puisse une fois encore se poser en victime. L’entreprise est salutaire certes, mais au final les deux auteures s’attachent plus à démonter les ressorts du discours frontiste qu’à dresser un portrait politique de Marine Le Pen. Et bien que le débat contradictoire s’avère éminemment utile, ce livre tourne rapidement au manuel du parfait anti-lepéniste

 



14/12/2011

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 115 autres membres