Vigilance Isère Antifasciste

Vigilance Isère Antifasciste

Non, le leader néonazi Alain Soral n'est pas le bienvenu à Grenoble ( communiqué RLF Isère et d'autres infos...)

Non, le leader néonazi Alain  Soral n'est pas le bienvenu à Grenoble !

 

Communiqué RLF Isère - Réseau de Lutte contre le Fascisme (ex-Ras L' Front)

 

Depuis plusieurs mois, les diverses mouvances de l'extrême-droite  redoublent d'activité, d'agressivité et de provocations haineuses et racistes.

La liste des faits est fort longue, nous ne citerons pour l'Isère,  que  deux des innombrables exactions : une série  de tags nazis et racistes à Vienne, et à Grenoble, une statue du parc Mistral maculée de slogans fascistes

et racistes très  provocants, entre autres : " Vive Pétain ! A mort les rouges !", "Moins de Zoulous,  plus de blancs !".

La venue à Grenoble, programmée pour le samedi 23 mars, du leader et propagandiste de très très extrême-droite  Alain Soral s'inscrit  dans cette offensive fasciste.

 

 Autour de Soral (un ancien conseiller du FN) et de son site -- qui a une forte audience -- "Egalité et Réconciliation", se déploie tout un réseau dont la stratégie est de semer la confusion dans les esprits pour lancer une sorte de nazisme moderne. Ce projet des soraliens se déploie en parallèle et dans le sillage du vaisseau-amiral du néofascisme et de l'extrême-droite "version officielle", le FN/RN.

 

Dans le Nord-Isère, dans le pays voironnais , dans l'agglomération de Grenoble, les soraliens s'implantent progressivement.

Cette mouvance bénéficie de relais, comme le Prieuré des catholiques-intégristes de Meylan, qui a accueilli à plusieurs reprises des "conférences" de propagandistes  très très liés  à "Egalité et Réconciliation".  De plus,  la mouvance Soral oeuvre en bonne entente avec les pétainistes-cathos de Civitas, dont l'un des dirigeants principaux est Alexandre Gabriac, ancien cadre et élu

régional FN, trop connu pour sa manie des saluts fascistes.

 

Au niveau national, toutes les mouvances fascistes, dont les soraliens, mettant en sourdine leurs habituelles querelles, se sont accordées et coordonnées, pour comme ils disent, "accompagner les Gilets Jaunes". C'était le sujet de  leur meeting commun, à la mi-janvier,  qui a rassemblé les plus importants leaders  néofascistes et antisémites. Ils renouvellent l'opération le 17 mars à Rungis,  sous la houlette cette fois des  islamophobes forcenés de "Riposte Laïque". Cet "accompagnement" de la colère sociale, on l'a compris, n'est que tentatives de  détournement pour l'orienter vers la haine et la violence raciste et fasciste...

 

 Voir STREET PRESS :  Les antisémites tentent de récupérer le mouvement des gilets jaunes

Alain Soral, Yvan Benedetti, Hervé Ryssen, Jérôme Bourbon... C'est le plus beau palmarès de l'antisémitisme français qui doit se réunir à Paris, samedi 19 janvier, pour une conférence consacrée au mouvement des gilets jaunes. [.............]

 

 

Nous souscrivons tout à fait à la réaction de la LICRA-Isère :  Soral, qui n'a pas hésité à se dire lui même "national-socialiste", Soral  ce récidiviste plusieurs fois condamné en justice pour sa propagande raciste et antisémite, ( en début d'année 2019, à un an de prison ferme pour injures et provocations à la haine raciale), Soral qui fait la promotion de laudateurs du régime du Maréchal Pétain et  de Mein Kampf  (ré-imprimé par la maison d'édition qu'il dirige, "Kontre Kulture");

le néonazi Soral n'est absolument pas le bienvenu à Grenoble !

 

------------------------   Compléments  d'infos Vigilances  Isère Antifascisme  -------------------------

 

Place Gre Net', le 18/03/19 : Des menaces… et des excréments adressés par courrier à l’adjoint de Grenoble Emmanuel Carroz

 

Des menaces… et des excréments adressés par courrier à l’adjoint de Grenoble Emmanuel Carroz

Source : article Des menaces… et des excréments adressés par courrier à l'adjoint de Grenoble Emmanuel Carroz | Place Gre'net - Place Gre'net

 

 

Des menaces… et des excréments adressés par courrier à l’adjoint de Grenoble Emmanuel Carroz

Source : article Des menaces… et des excréments adressés par courrier à l'adjoint de Grenoble Emmanuel Carroz | Place Gre'net - Place Gre'net

 

 

Y aura-t-il un rassemblement samedi 23 mars pour dénoncer Soral et sa propagande néonazie ? A l'heure  actuelle (le 17/03/19), rien n'a  été décidé.

Rassemblement ou pas, Vigilances Isère Antifascisme fait cette proposition aux  associations et organisations antifascistes : mettons en place, dans quelques semaines, un débat-formation, dont le sujet serait, grosso modo : "le soralisme, une escroquerie  politique pour promouvoir le néonazisme".

 

Par ailleurs, il faut mettre en garde les propriétaires de salles (ou les hôteliers disposant de salles de conférence ...) de l'agglomération : très probablement l'un d'entre eux a été abusé et  a loué une salle pour cette réunion destinée à la propagande d'extrême droite et à réunir des fascistes, en répondant favorablement à une demande de location présentée par une association quelconque, servant de paravent à ce groupe néonazi.

 

Tous et toutes antifascistes.jpg Le site d’information locale, PLACE GRE NET résume l'indignation soulevée par la venue de Soral à Grenoble : celle de la LICRA Isère bien sûr, par la voix de son nouveau président Mohammed Djerbi, qui déjà dans son appel pour le rassemblement 19 février  contre la multiplication des actes  antisémites dénonçait, fort justement, l'oeuvre des "professionnels de la haine", c'est à dire l'extrême-droite. Place Gre Net' rend  compte aussi des réactions de divers élus.

Dans le Dauphiné Libéré (en date du 15 mars), c'est  Emmanuel Carroz, l’adjoint à l'Égalité des droits à la Ville de Grenoble qui s'exprime, (voir son entretien  vidéo enregistré par le DL) : il  est "très en colère", non seulement contre  Soral, mais aussi  contre son compère en  négationnisme et antisémitisme, Dieudonné, qui après avoir présenté son  spectacle antisémite le 14 près d'Annecy,  avait fait savoir qu'il se produirait de nouveau  dans un lieu (tenu secret) proche de Grenoble, le  vendredi 15 mars...

D'ailleurs, Dieudonné devait encore présenter son prétendu "spectacle" le samedi 16 mars, du côté de Lyon ( lire ici la réaction des libertaires lyonnais)

 

anti-Soral haine juifs.jpg

anti-Soral pognon.jpg

 Autocollants La Horde à commander ici >  http://lahorde.samizdat.net/materiel/#affichesindex

 

Alain Soral et de sa mouvance : un projet fasciste

 

Soral et la mouvance qui gravite autour d'Egalité et Réconciliation sont de très nuisibles poisons, leur stratégie consiste à semer la confusion dans les esprits. C'est bien en ce sens  qu'on doit qualifier Soral d'escroc : un escroc  politique ( sans même évoquer les bisbilles financières entre Soral  et son compère et complice Dieudonné...).

 

Outre un antiféminisme très virulent, les soraliens veulent, avec leur propagande négationniste, ( le négationnisme, càd.  relativiser et même nier les horreurs du nazisme)  relancer un nazisme "moderne", dans la foulée et en  complément des peurs et haines diffusées par le FN.

Ils laissent laissant  courir l'idée qu'Hitler  avait du bon, que le génocide des juifs est une invention des juifs eux-mêmes, un complot juif, de l'ONU, des démocrates, des défenseurs des droits de l'homme,  des antifascistes.

 

De même, ils essaient de détourner la colère sociale et le mécontentement contre Macron  en ressentiment contre les "Juifs" qu'ils présentent comme tirant en secret toutes les ficelles, des "juifs mondialistes", qui selon leur propagande , cherchent à  détruire nos "racines chrétiennes  et blanches"  en faisant volontairement venir des migrants, pour pervertir notre race et culture...

Ainsi, ils font la liaison entre "complot juif"  et "péril immigrés", tous deux désignés comme coupables des difficultés du pays.

Ainsi  ils font la liaison entre haine antisémite et une haine raciste généralisée, "multi-cibles".

 

Ces "soraliens"  jouent aussi un rôle important pour détourner la légitime indignation devant la situation du peuple palestinien en butte aux pratiques colonialistes des dirigeants israéliens  en désignant, là encore, un complot et un  pouvoir occulte des "juifs", en incriminant  tout ce qui leur paraît peu ou prou "juif" ou /et "mondialiste".

 

D'ailleurs, aux yeux des Soral and Co,  la déclaration universelle des droits de l'homme adoptée par l'ONU, mais aussi la Révolution Française, par exemple,  sont aussi deux effets du "complot juif et franc-maçon", et une terrible régression et décadence.

Pour eux, il faut donc un nouveau pouvoir fasciste pour "rétablir l'ordre"...

 

La devise d'Egalité et Réconciliation, « Gauche du travail, droite des valeurs, pour une réconciliation nationale ! » n'est que la reprise des vieux thèmes des nazis et des pétainistes :  la proposition d'une  "Troisième Voie", entre gauche et droite, une troisième  voie où les oppositions et conflits cessent, une "Troisième Voie" qui n'est autre que celle du fascisme.

 

Alain Soral, dans un de ses articles, en 2014 :

«En tant que national-socialiste français, ça m’agace d’être rangé à l’extrême droite, qualificatif qui désigne pour moi les néoconservateurs, les impérialistes américano-sionistes et le pouvoir bancaire international… Donc, ma réponse, c’est que je ne suis pas d’extrême droite, je suis national-socialiste, mais tu peux considérer que c’est pire ! »

Alain Soral, dans une vidéo diffusée en 2013 :

 "L’Allemagne, après des tâtonnements, de façon empirique, par une synthèse, un mélange de nationalisme et de socialisme, d’économie national-socialiste, a trouvé tous les remèdes à la crise économique dont sont responsables à l’époque la City et Wall Street ».  « l’Empire (…) a décidé de la mise à mort de l’Allemagne hitlérienne ». « La solution de demain à la crise actuelle (…) avait été toute trouvée par les économistes et les planificateurs nationaux-socialistes

allemands."

Alain Soral, dans un ouvrage publié en 2002 :

 "La maghrébisation, l’africanisation, la tiers-mondisation de la France ont fait baisser vertigineusement le niveau de civisme et de civilité de la population française ."

 

Sur VigilanceS Isere Antifascisme, nous avions déjà alerté dans deux articles : 

Les néofascistes d'Egalité et Réconciliation (Alain Soral and Co)  s'implantent à Grenoble  (...............)

"Egalité et Réconciliation" invité régulier du Prieuré intégriste de Meylan (...........)

 

Depuis, la situation s'est  encore aggravée.

Toutes les extrêmes droites, les mettant en sourdine leurs habituelles querelles, se sont coordonnées, et pratique une sorte d'unité d'action néofasciste, (incluant aussi la vitrine officielle FN /RN) 


Dans ces deux articles, (le premier n'est pas encore tout à fait achevé à cette heure) nous mettons en lumière les faits :

une offensive coordonnée , de toutes les extrêmes-droites, et de plus en plus brutale. Une offensive qui se déploie dans toute l'Europe...

 

D'autres ressources et analyses  contre l'escroquerie Soral

 

Alain Soral ou Le Retour De La Betise Immonde, par Frederic Balmont, 2016, 5 euros. ( à commander ici )

Voir la présentation de  ce livre sur le site des libertaires  de la CNT

alain-soral-ou-le-retour-de-la-betise-immonde-frederic-balmont 2.jpg

 

Le cas Alain Soral ; radiographie d'un discours d'extrème droite

Collectif Des 4  - Septembre 2018 -  16 euros  - Lire la présentation du livre sur le site de la LICRA

Le cas Alain Soral ; radiographie d'un discours d'extrème droite

 

La galaxie Dieudonné  -  Pour en finir avec les impostures, éditions Syllepse      

par  Michel Briganti, André Déchot, Jean-Paul Gautier - Avril 2011, 11 euros

La galaxie Dieudonné Arguments et mouvements



17/03/2019

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 165 autres membres