Vigilance Isère Antifasciste

Vigilance Isère Antifasciste

Projection-débat : "Raymond Aubrac, les années de guerre". le 27 avril, à St Martin d'H.

 

27 avril, St Martin d'Hères : Projection-débat "Raymond Aubrac, les années de guerre"

Projection du film, suivi d'un débat avec Olivier Vallade, historien et petit-fils de Raymond Aubrac.

Organisé par la Société des lecteurs et lectrices de l'Humanité. Vendredi 27 avril, 20h30. MJC-Village (ancienne mairie-école), place de la Liberté

 

"Raymond Aubrac, les années de guerre"

réalisé par Fabien Béziat et Pascal Convert

Ce film réalisé à partir de plus de trois ans d'entretiens dresse le portrait de Raymond Aubrac durant les années de guerre. Voyageur immobile dans les remous d’un passé tourmenté, Raymond Aubrac revient sur ses engagements. D’origine juive et de formation républicaine laïque, Raymond Aubrac, nom de résistance de Raymond Samuel, parle de l’utopie dont il rêvait avec sa compagne Lucie et ses amis Emmanuel d’Astier, Pascal Copeau, Serge Ravanel, Jean-Pierre Vernant. Il évoque les conflits inhérents à tout engagement, les complexités de l’histoire, du travail d’unification de la Résistance autour de Jean Moulin et du général de Gaulle, de la tragédie de Caluire, de ses responsabilités au moment de la Libération. Le montage singulier d'archives photographiques et filmiques inédites révèle un autre visage de la Résistance. Produit par Les Films d’Ici, en coproduction avec l’INA et Novanima, avec la participation de France Télévisions et Planète ; ce film a bénéficié du soutien du ministère de la Défense et des Anciens combattants 

 

Communiqué Ras L' Front, le 12 avril 2012

 

 

 

Raymond Aubrac : l'esprit de résistance, hier et aujourd'hui encore

 

L'association Ras L 'Front, Réseau de lutte contre le fascisme, salue la mémoire de Raymond AUBRAC décédé à l'âge de 97 ans.

Avec son épouse Lucie, ils ont combattu l'occupant nazi pendant la 2ème guerre mondiale, puis, jusqu'à la fin de leur vie, toujours avec le même courage et la même détermination, ils ont témoigné de cet engagement militant en informant et en mettant en garde les jeunes générations sur le retour du fascisme et des idées d'extrême-droite.

Le programme du Comité National de la Résistance, c'était leur programme comme il a été celui de ces résistants qui souhaitaient un monde meilleur sans guerre. Jusque dans les derniers jours de sa vie, Raymond AUBRAC a défendu des valeurs de solidarité humaine, contre la haine et la xénophobie.

En 1990, il signait  l'Appel des 250,  fondateur de notre association, Ras L' Front.

Raymond AUBRAC tenait absolument à venir au prochain rassemblement aux Glières, les 26 et 27 mai, organisé par le Comité Citoyens Résistants d'hier et d'aujourdhui.

R. AUBRAC est resté un militant engagé :  pour lui le combat pour que vivent vraiment les valeurs Liberté - Egalité - Fraternité n'est pas terminé. Pour nous aussi, comme  pour ses très nombreux amis...

Raymond, nous sommes tous conscients de te devoir beaucoup. A Hélène et Olivier VALLADE, sa fille et son petit-fils, à toute sa famille, nous pensons fraternellement et adressons nos sincères condoléances.



24/04/2012

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 117 autres membres