Vigilance Isère Antifasciste

Vigilance Isère Antifasciste

Sur son site, l'UMP court derrière la xénophobie du FN.

Sur le site du Front de Gauche "Place au peuple"

Quand l’UMP court derrière le Front national

 
Que les électeurs du Front national se rassurent. Si l’extrême-droite ne parvenait pas à obtenir ces 500 signatures, il y aura toujours l’UMP pour mettre en place la chasse à l’immigré. En témoignent deux « Question de la semaine » récemment soumises aux adhérents et sympathisants de l’UMP.


 

A en croire l’UMP donc, le fraudeur social ne peut être qu’étranger.

Forcément, comment pourrait-il en être autrement ? Pourtant, à en croire les huiles de l’UMP, les étrangers ne s’intégreraient pas en raison de leur problème à parler le français. C’est d’une absurdité hallucinante. Reprenons la rhétorique UMPiste pour répondre à la question. En France, il y a trop d’étrangers qui profitent des aides sociales. Pourtant, pour bénéficier de ces aides sociales il faut remplir un tas de paperasse (mais si vous savez, la fameuse lourdeur bureaucratique…). N’est ce pas ? Alors il va falloir que l’on nous explique comment des travailleurs qui ont des problèmes à s’exprimer en français parviennent à remplir des documents administratifs que les Français ont eux-mêmes parfois grand mal à remplir. Non, décidément, tout cela n’a pas de sens. Si cette question avait été posée par l’extrême-droite, relever une telle information n’aurait même pas été surprenante. Tout au plus condamnable. Mais logique. En revanche, qu’un parti de gouvernement, qu’une famille politique, qui se veut démocrate, en vienne à stigmatiser de telle sorte les étrangers est une véritable honte pour notre pays.

 

 

 

En associant de nouveau délinquance et immigration, l’UMP, qui avait fait de la conquête de l’électorat d’extrême-droite une stratégie pour 2007, remet les pieds dans le plat infâme de la division et du rejet de l’autre en 2012. N’est ce pas dans les vieilles marmites que l’on fait les meilleures soupes ?

Diviser pour mieux régner donc, voilà une antienne que le parti de Sarkozy a bien compris. Quoi de mieux en effet que de faire croire que les problèmes viennent du voisin (pauvre) qui n’a pas la même couleur de peau, pas la même religion, pas les mêmes habitudes alimentaires, mais les mêmes difficultés à boucler ses fins de mois, se déplacer, payer les factures…

Comment l’UMP peut-elle se fourvoyer dans une telle xénophobie ? Simplement parce qu’à bout de souffle et d’arguments, le capital actionne le bras politique de l’oligarchie pour détourner le regard des moins attentifs. Pour monter les pauvres contre les pauvres, les classes moyennes contre les classes moyennes, les classes moyennes contre les pauvres… Autre facteur aggravant de cette tendance à détourner l’attention, l’entourage du Président et les conseillers de l’UMP. Guéant, Buisson, Peltier, Hortefeux…. Inutile de rappeler le pédigrée de ces gens qui ont pour beaucoup commencé leur carrière à l’extrême-droite de l’échiquier politique… Et qui semblent vouloir la finir la où ils l’ont commencée..



04/02/2012

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 117 autres membres